Libellules du monde Entier

La liste de référence mondiale est la suivante :
Paulson D. & Schorr M. 2004-2016World Odonata List. – Slater MNH, Univ. Pugetsound. – En ligne

6253 espèces au 25 juin 2017

Nouvelles espèces décrites en 2017
Argia calverti Garrison & von Ellenrieder, 2017
Argia carolus Garrison & von Ellenrieder, 2017
Argia elongata Garrison & von Ellenrieder, 2017
Argia haberi Garrison & von Ellenrieder, 2017
Argia rudolphi Garrison & von Ellenrieder, 2017
Argia schneideri Garrison & von Ellenrieder, 2017
Argia schorri Garrison & von Ellenrieder, 2017
Burmagomphus chiangmaiensis Makbun, 2017
Calicnemia akahara Phan, Kompier & Karube, 2017
Calicnemia hamata Phan, Kompier & Karube, 2017
Cephalaeschna aipishishi Karube & Kompier, 2017
Cephalaeschna algorei Karube & Kompier, 2017
Coeliccia mientrung Kompier & Phan, 2017
Drepanosticta kosterini Dow, 2017
Epigomphus bosquenuboso Haber, 2017
Epigomphus morrisoni Haber, 2017
Epigomphus wagneri Haber, 2017
Gynacantha cattienensis Kompier & Holden, 2017
Gynacantha dryadula Neiss & de Marmels, 2017
Indolestes lafaeci Seehausen, 2017
Lyriothemis kameliyae Kompier, 2017
Megalestes gyalsey Gyeltshen, Kalkman & Orr, 2017
Nososticta impercepta Seehausen & Theischinger, 2017
Papuargia brevistigma Orr & Richards, 2017
Platystigma humaita Machado & Soldati, 2017
Platystigma minimum Machado & Soldati, 2017
Platystigma quadratum Machado & Soldati, 2017
Teinobasis vincenti Theischinger & Richards, 2017
Rhinochypha peitho Hämäläinen, 2017
Sinogomphus mobydick Kompier, 2017
Stylogomphus annamensis Kompier, 2017
Stylogomphus delicatus Kompier, 2017

La Libellule purpurine

Trithemis annulata (de Palisot de Beauvois, 1807)

Sardaigne – © C.Deliry

Espèce originaire d’Afrique, où elle est présente jusqu’en Afrique du Sud, et de Madagascar, en expansion en Europe méridionale et en France. Présente en outre en Asie occidentale (de la Turquie à l’Iran et l’Arabie Saoudite) et sous la sous-espèce haematina (Rambur, 1842) à la Réunion où elle est assez courante. En Italie l’espèce est présente outre en Sicile et Sardaigne, dans le sud du Pays, elle est en nette expansion et remonte jusqu’aux environs de Gène. Elle se trouve en Albanie, Grèce et Turquie méridionale, au Moyen Orient et en Egypte.

Désormais la Libellule purpurine est en Corse, dans le sud-est jusqu’en Gironde, voire Charente-Maritime, le Languedoc-Roussillon, la Provence jusqu’aux Alpes-Maritimes et jusqu’en Ardèche, voire Drôme et Isère.

De Selys-Longchamps & Hagen (1850) indiquaient cette espèce dans presque toute l’Afrique et soulignaient qu’elle n’était établie en Europe qu’au niveau de la Sicile ; ils la connaissaient en outre en Syrie. Elle est repérée pour la première fois en Andalousie (Espagne) en 1978 et n’a cessé depuis de progresser le long des côtes portugaises et espagnoles ou par les voies naturelles formées par les fleuves (Gadalquivir, Tage, Ebre).
Elle est signalée en Corse pour la première fois en 1989, vraisemblablement depuis la Sardaigne, une île voisine où l’espèce est largement répandue. A la fin des années 2000 l’île Corse est fortement colonisée, mais les densités et les populations restent moindres qu’en Sardaigne.
Elle est découverte dans le secteur de Perpignan, sur la bordure méditerranéenne en 1994, atteint l’Hérault en 1999 et le Gard en 2005. Elle est découverte en Provence en 2008, successivement au cours du même été dans le Var et dans les Bouches-du-Rhône. Elle est en nette expansion dans le Var et en particulier dans la région de Fréjus où plusieurs localités sont indiquées en 2010 et même au Lac de St Cassien.
Sur la façade Atlantique, elle est découverte dans les Pyrénées-Atlantique en 2000, si une pénétration par une voie occidentale est envisagées, plus c’est vraisemblablement par le seuil du Lauragais que la colonisation s’est faite.
Ainsi elle est dès 1999 déjà en Haute-Garonne, la première observation dans les Landes date de 2004, en Gironde de 2005. Elle est même précisée cette dernière année en Charente-Maritime. Les départements depuis les Pyrénées-Atlantiques à la Gironde semblent actuellement bien colonisés.
Selon l’axe de la Vallée du Rhône, l’espèce est indiquée nouvellement dans le Vaucluse, dans la région d’Apt en 2009 et en 2010. Elle est ponctuellement observée dans le sud-ouest de l’Isère, vallée de l’Isère en 2008… puis il faut attendre 2016 pour avoir un flot d’observations, en Ardèche où une petite population est installée, Drôme où les données se multiplient et de nouveau en Isère avec une mention à proximité de Grenoble.
Côté Italie, la jonction est presque faite avec les Alpes-Maritimes par le Golfe de Gène. Elle était indiquée dès 2006 et 2008 en plusieurs localités de la région de Rome et en Toscane.
Observée pour la première fois à Malte en 2005, sa reproduction y est démontrée en 2007. Elle a par ailleurs récemment été découverte dans les Canaries.

Cartes issues de l’Enquête Libellule purpurine de l’ONEM (©© bysa)

Baierl E. & Lohr M. 2004 – Nouvelles observations de Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) dans le département de l’Hérault (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 20 (1) : 15.
Bernard Y. 2006Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805), nouvelle espèce pour le département des Hautes-Pyrénées (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). Martinia, 22 (3) : 133-134.
Bonet Betoret C. 2004 – Expansion de Trithemis annulata en Europa en los anos 80 y 90 (Odonata). – Bol. S.E.A., 27 : 85-86.
Darblade S. & Ducout B. 2005 – Première observation de Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) dans le département des Landes (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 21 (3) : 123-125.
De Palisot de Beauvois A.M.F.J. 1805Insectes recueillis en Afrique et en Amérique dans les royaumes d’Oware et de Benin, à Saint-Domingue et dans les États-Unis, pendant les années 1786-1797. – Fain et Compagnies, Paris : 276 pp.
Grand D. 1994 – Sur Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) en France continentale et en Espagne du nord-est (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 10 (4) : 65-71.
Grand D. 1996 – Confirmation de la présence de Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1807) dans les Pyrénées Orientales. – Sympetrum, 9 : 37-39.
Grand D. 2003 – L’africain Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) s’installe en Languedoc (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 19 (4) : 158-160.
Grand D. 2005 – Nouvelles observations en France de Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 21 (4) : 167-168.
Jourdain B. 2005 – Première mention de Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1807) en Gironde (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 21 (3) : 114.
Jourde P. & Hussey R., 2006 – Première mention de Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) en Charente-Maritime (Odonata, Anisoptera, Libellulidae). – Martinia, 22 (2) : 71-72.
Laporte T. 2004 – Gestion et suivi des zones humides humides du lac d’Uzein pour la conservation des odonates. – Le Courbageot, h.s., 1 : 12.
Leconte M., Ilbert N., Lapalisse J., Laporte T. 2002 – Le point sur les connaissances relatives aux Odonates rares des Pays de l’Adour (Gers, Landes, Pyrénées Atlantiques, Hautes Pyrénées). – Martinia, 18 (2) : 39-65.
Lieftinck M.A. 1979 – Biospeleogische Expeditie Algerije : Libellen. – Odonatologica, 1981, 69.
Roche B. 1989Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805) : nouvelle espèce pour la Corse et la faune de France (Odonata, Anisoptera : Libellulidae). – Martinia, 5 (1) : 23-24.
Renoult J.P. 2013 – Arrivée de la Libellule purpurine Trithemis annulata (de Palisot de Beauvois, 1805) dans la vallée du Rhône. – Sympetrum, 17.
Sablain V. (coord.) 2008Enquête Trithemis annulata (Palisot de Beauvois). La Libellule purpurine. Synthèse 2006-2007. – ONEM : 15 pp.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Deux nouveaux Pélodytes dans la Péninsule Ibérique

 

Deux nouvelles espèces de Pelodytes viennent d’être décrits de la Péninsule Ibérique : il s’agit de Pelodytes hespericus en Espagne et Pelodytes atlanticus au Portugal.

Pelodytes hespericus – ©© byncnd – J.F.Bisbal

Díaz-Rodríguez J. & al. 2017 – Integration of molecular, bioacoustical and morphological data reveals two new cryptic species of Pelodytes (Anura, Pelodytidae) from the Iberian Peninsula. – Zootaxa, 4243 (1) : 1-41.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

L’Ecureuil noir de Calabre

Sciurus meridionalis Lucifero, 1907

Cette espèce endémique de Calabre et des secteurs voisins a été récemment distinguée de Sciurus vulgaris.

©© bysa – G.Congi – Wikimedia

Wauters L.A. & al. 2017 – New endemic mammal species for Europe : Sciurus meridionalis (Rodentia, Sciuridae). – Hystrix, 28 (1).

EnregistrerEnregistrer

Trithemis kirbyi en France

Trithemis kirbyi de Selys-Longchamps, 1891

Une nouvelle espèce de Libellules pour la France, fait suite à l’installation de Trithemis annulata. Il s’agit de Trithemis kirbyi dont la progression récente dans la Péninsule Ibérique a été bien suivie.

Cette espèce a été découverte et photographiée par C.Abbott dans le département de l’Aude en juin 2017. Elle a été confirmée sur photo par B.Guillon et l’information diffusée sur la liste Boyeria. Elle était dans la province voisine espagnole de Huesca en 2016 (Brouwer 2016).

Elle est apparue en Espagne vers Malaga en 2008, découverte antérieurement en Sicile en 2003, elle est présente aussi en Sardaigne. Elle occupe l’essentiel de l’Afrique par ailleurs et se trouve en Asie au moins jusqu’en Inde. Elle est globalement en augmentation.

Elle vole probablement toute l’année dans les régions chaudes.

© P.Geniez

Brouwer P. 2016 Trithemis kirbyi near the Spanish- French border. – Boletin Rola, 8.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Lithobius pelidnus en Haute-Savoie

Lithobius pelidnus Haase, 1880

Découvert en Haute-Savoie au Mont Salève, le 7 octobre 2016, c’est une nouvelle espèce pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette espèce est une rareté. L’espèce est par ailleurs découverte dans le Pilat (Loire) par P.Dubois.

On observe cette espèce depuis la France à la Scandinavie et aux Balkans et l’Ukraine. Rare à très rare dans tous les pays.

Crédit – © G.Jacquemin

Jacquemin G. & Iorio E. 2017 – Premières découvertes de Lithobius (Lithobius) pelidnus Haase, 1880 (Chilopoda, Lithobiomorpha, Lithobiidae) dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. 29-33 – La boîte à bonnes bêtes, 61 : 35-42.