Mammifères de France (1910)

51791

Martin R. 1910 - Atlas de poche des mammifères de France, de la Suisse romane et de la Belgique. - éd. Lhomme, Paris. - ONLINE


Ce petit ouvrage disponible en ligne rends compte de toutes les espèces de Mammifères connues en 1910 et a été rédigé par René Martin, connu par ailleurs par ses études sur les Libellules et à l'origine du nom de la revue nationale d'odonatologie Martinia.

Nous retiendrons quelques références d'ouvrages donnés dans les introductions concernant les faunes départementales connues alors par René Martin, notamment sur deux régions qui nous intéressent plus particulièrement, Rhône-Alpes et Poitou-Charentes :
Beltramieux 1864-70 - Faune de la Charente-Inférieure et suppl. - La Rochelle.
Bouvier 1886 - Mammifères de France. - Paris.
Cavoleau 1884 - Statistique du département de la Vendée. - Fontenay-le-Comte.
De Rochebrune 1841 - Faune de la Charente. - Soc. Linn. de Bordeaux.
Lagardette 1872 - Catalogue des Mammifères de l'Ardèche. - Privas.
Mauduyt 1843 - Mammifères du département de la Vienne. - Poitiers.
Pomel 1854 - Vertébrés fossiles du bassin supérieur de la Loire. - Paris.
Rolland 1877 - Faune populaire des Mammifères de France. - Paris.
Trouëssart 1884 - Mammifères de France. - Paris.

Nous ne reprendrons pas toutes les espèces ici, mais seulement celles pour qui les éléments disponibles donnent du sens à ce que nous savons, ou ne savons pas non plus.

Rhinolophe grand fer-à-cheval - Rhinolophus ferrumequinum - Habite une grande partie de l'Europe, commune dans le Sud et plus rare dans le Nord. En France on le trouve partout, il est même très répandu dans le Centre, l'Ouest et le Midi.
Desman des Pyrénées - Myogalea pyrenaica - Dans les départements voisins des Pyrénées, à Tarbes, à Pau, dans l'Ariège, les Pyrénées-Orientales et aussi dans les Landes.
crossope
Crossope aquatique - Crossopus fodiens - Répandue partout en France. Elle est généralemnt très commune sur le bord des rivières, étangs et ruisseaux marécageux.
Castor ordinaire - Castor fiber - Habitait autrefois presque toute la France. Avant le Moyen Âge on le trouvait aux environds de Paris. Pendant le Moyen-Âges on le trouvait aux bords de la Saône, de l'Isère, de la Somme, de la Durance, du Rhône et du Gardon. Aujourd'hui il a été détruit presque partout et l'espèce n'est plus représentée en France que par quelques individus vivant péniblement sur le Rhône et quelques-uns de ses affluents ; il est malheureusement certain que bientôt il aura complètement disparu. Autrefois il construisait des digues dans les ruisseaux, mais à force d'être inquiété et pourchassé, il a perdu ses habitudes et il vit isolé ou en petites colonies sur quelques îlots du Rhône dans de très longs terriers creusés sur les berges.
Loir commun - Myoxus glis - On le trouve dans la plupart des départements français du Centre et du Midi, même de l'Est, mais il est toujours assez rare.
Loir muscardin - Myoxus avelanarius - En France, il semble assez rare partout, ce qui est probablement lié au fait qu'il est difficile à voir. Observé en France centrale, Normandie, dans les provinces du Nord et dans certains autres départements.
Rat noir - Mus rattus - Probablement originaire d'Asie centrale, il existe en Europe depuis le Moyen-Âge, tandis que la présence du Surmulot dans nos pays ne remonte pas à deux siècles. Il est commun partout dans les villes et dans les campagnes, mais dans beaucoup de grandes villes, il disparaît devant le Surmulot et là où il reste, il habite surtout les greniers.
ratmoisson
Rat des moissons - Mus minutus - Répandu partout en France. Habite les champs et les taillis où il est très peu ou assez commun, suivant les localités.
Lièvre commun - Lepus timidus (sic !) - Il est devenu rare dans beaucoup de départements, excessivement rare dans plusieurs du Midi, commun dans certains autres. Là où il n'est pas protégé par des chasses gardée, il diminue proptement de nombre, étant donné la chasse acharnée qui lui est faite.
Chat sauvage - Felis catus - Commun en France il y a un siècle et moins, il est devenu beaucoup plus rare.
Genette vulgaire - Genetta vulgaris - Elle se trouve en France, surtout au sud de la Loire jusqu'en Espagne, et à l'Est, elle ne dépasse pas le Rhône. On l'a cependant observée dans plusieurs département au nord de la Loire. Elle est rare dans la plupart des départements où on la trouve, sauf dans quelques localités du Centre et de l'Ouest où on l'observe assez fréqumment, tandis qu'en Vendée elle paraît très commune.
Belette vison - Mustella lutreola - Observé en France dans le Centre et presque partout dans l'OUest, dans la Gironde, en Bretagne où elle est même commune en Ille-et-Viline, en Normandie, dans l'Oise, dans les Vosges.
Ours brun - Ursus arctos - N'existe plus en Belgique, très rare en Suisse ; en France on trouve encore quelques individus dans les Alpes et les Pyrénées, l'Ours des Pyrénées étant plus petit que l'autre.
Loup commun Canis lupus - Le Loup autrefois si commun devient extrêmement rare en Belgique et en Suisse, si tant est qu'il y existe encore. Même en France, il ne séjourne plus que dans quelques départements. Le Loup n'existe plus depuis longtemps en Angleteree, il n'existe pour ainsi dire plus en Suisse et en Belgique ; avant peu, il n'existera plus en France.
Phoque marbré - Phoca foetida - Très accidentel sur les côtes françaises avec quelques captures en Normandie et en Picardie. Ne s'est probablement jamais reproduit ici.
Phoque veau-marin - Phoca vitulina - Vit sur les côtes françaises de l'Océan, bien qu'il y soit beaucoup plus rare qu'autrefois et très exceptionnellement dans la Méditeranée. Observé en Normandie, en Bretagne, aux embouchures de la Seine et de la Somme et dans le Golfe de Gascogne. On raconte l'histoire de deux individus tués près d'Orléans sur la Loire qu'ils remontaient. Ils sont très sauvages car très pourchassés.
Sans titre
Cerf d'Europe - Cervus elaphus - Le Cerf existe encore dans une trentaine de départements français où il est assez commun seulement dans un petit nombre de forêts, surtout en Normandie, autour de Paris, dans l'Ouest et dans le Centre. Il est aujourd'hui inconnu dans la moitié méridionale du pays et presque partout à l'Est. On ne le trouve plus qu'en un point de la Bretagne. Disparu de Suisse, n'est que dans les Ardennes en Belgique. Le Cerf disparaît promptement là où il n'est pas protégé de la chasse.
Cerf chevreuil - Cervus capreolus - Très commun autrefois en France, en Belgique et en Suisse, il a à peu [A préicser].
chamois
Chamois ordinaire - Capella rupicapra - N'existe en France que sur les sommets les plus sauvages des Alpes et des Pyrénées. C'est le Chamois dans les Alpes et l'Isard dans les Pyrénées. La différence entre les deux formes sont à peu près nulles.
Chèvre bouquetin - Capra ibex - Le Bouquetin était autrefois assez commun dans les montagnes, alors qu'il est aujourd'hui extrêmement rare et tout fait croire que bientôt il aura disparu. Il n'existe plus en Suisse. Dans les Alpes françaises, c'est à peine si on pourrait en trouver deux ou trois petits troupeaux dans les endroits les plus inaccessibles. Dans les Pyrénées où la race est un peu différente, on connaît l'existence de quelques bandes peu nombreuses.
Mouflon de Corse - Musimon musmon - Inconnu en France continentale, il vit confiné dans les montagnes de la Corse et en Sardaigne, par petites troupes se tenant en journée dans les lieux les plus escarpés et dans les maquis impénétrables. Très pourchassée par les chasseurs corses, l'espèce diminue de jour en jour.
Sanglier commun - Sus scrofa - Il inconnu dans plusieurs départements et rare dans d'autres, ainsi qu'en Belgique. Extrêmement rare en Suisse. Commun dans certaines forêts françaises. Il n'a comme ennemi que l'homme, surtout depuis que le loup, qui attaquait volonties les marcassins est evenu excessivement rare.

A l'instar des pensées de l'époque, l'auteurs qui par certaines de ses lignes a une analyse naturaliste relativement moderne, se sent peut-être obligé de classer les Mammifères de France en utiles ou nuisibles : "Si on veut classer nos mammifères en animaux utiles ou nuisibles à l'homme…".
Il reprends ensuite les espèces, souvent plus rares ou moins connues du public, qui n'ont pas été traitées dans la première partie donnant un ton plus scientifique à ses monographies.

Rhinolophe euryale - Rhinolophus euryale - Sud et Centre de la France. Observé notamment den Indre-et-Loire où, durant des années en juillet-août, une colonie d'environ 300 sujets était établie dans une cave. En général on le trouve en France centrale, seulement de juin à octobre et on se demande si l'espèce n'émigre pas en hiver.
Rhinolophe de Blasius - Rhinolophus blasii - Habite l'Europé méridionale, l'Algérie, la Sardaigne et très probablement la Corse. D'après Trouëssart il est à peu près certain qu'il se trouve dans certains départements français des bords de la Méditerranée, mais on n'a pas encore cité aucune capture bien authentique.
Barbastelle commune - Synotus barbastellus - Très rare en Belgique et dans le nord de la France, assez commune en Suiss et dans la plupart des départements française. Toutefois rare en Bretagne, dans la Sarthe et quelques autres endroits.
Vespérien de Savi - Vesperugo savii - Espèce rare trouvée seulement dans les Alpes, les départements du Sud-Est et la Corse. Elle est en été dans les montagnes et descends à plus basse altitude pour passer l'hiver.
Vespérien de Kuhl - Vesperugo kuhlii - Très commun en Provence et dans tout le midi de la France. Non observé dans le Centre et le Nord pas plus qu'en Belgique.
Vespérien abrame - Vespurugo abramus (= Vesperugo nathusii) - Espèce asiatique qui ne paraît avoir pas été observée en France pendant l'hiver. En été elle est assez fréquente en Provence, dans les Alpes françaises et suisse et dans tout le midi de la France.
Minioptère de Schreibers - Miniopterus schreibersi - Suisse, France dans les Pyrénées, la Provence et plusieurs départements du Midi et du Sud-Est, où il n'est pas commun. Excessivement rare ou inconnu ailleurs.
Molosse de Cestoni - Nyctinomus cestonii - Assez peu observé en France. On l'a capturé à diverses reprises, seulement dans le Var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes. Plutôt rare partout.
Taupe aveugle - Talpa caeca - Selon Martin la Taupe aveugle qui habite certains départements des bords de la Méditerranée et celui de la Gironde, n'est probablement qu'une variété de Taupe commune (Talpa europaea), une forme en train de subir des modifications.
Crocidure étrusque - Crocidura etrusca - Départements du MIdi de la France et remonte jusque dans l'Allier et dans l'ouest ne remonte pas jusqu'à la Gironde.
Musaraigne des Alpes - Sorex alpinus - Plutôt rare : départements montagneux de France, le Jura, les Pyrénées [!], les Alpes françaises et suisses ; observée aussi dans le Doubs. Se touve jusqu'à une altitude de 2500 m.
Hamster commun - Cricetus frumentarius - N'habitait que dans les Vosges en France, tandis que l'espèce était commune en Alsace et en Allemagne. Depuis 1870, on en rencontre en Lorraine, en Champagne et jusque dans les environs de Paris. Assez commune autrefois dans la province de Liège en Belgique, elle s'est répandue aussi dans les provinces voisines.
Chat lynx - Felis lynx - Excessivement rare, tellement rare qu'on pourrait se demander si l'espèce existe encore en France. N'existe plus en Suisse ou en Belgique. Il y a quelques années on a constaté la présence de 4 ou 5 individus dans le département de l'Isère et dans ceux dees Hautes-Alpes et des Basses-Alpes [Alpes-de-Haute-Provence], même dans les Pyrénées et un animal qui doit être de cette espèce trouvé en Corse… puis plus rien jusqu'en ce qu'en décembre 1907 et février 1909, dans les Hautes-Alpes, la présence de 3 Lynx est signalée, dont un a été tué. Dans la faune du Jura, Ogérien cite le Lynx comme ayant été tué dans ce département en 1834 ; Fatio l'indique comme tué dans le Valais en 1867, Heldreich comme capturé en Grèce en 1862. D'après Réguis, il en existait quelques rares individus en Provence en 1878. Encore aujourd'hui, on en trouve quelques-uns en Autriche, et peut-être, très exceptionnellement, on le rencontrerait dans les Hautes-Alpes françaises.

lynx

Phoque moine - Pelagius monachus - Assez commun sur les rivages de l'Archipel [Corse / Grèce ?], il est plutôt très rare sur nos côtes où pourtant il se reproduit. Risso l'indique comme se montrant au printemps dans les Alpes-Maritimes, Crespon parle d'un individu capturé sur le littoral du Languedoc. Il a bien peu été observé.