janvier 2019

Libellules de Grande Bretagne

Liens et références sur les Libelljules de Grande-Bretagne. ... En lire d'avantage...

Libellules d'Europe et du Paléarctique Ouest

Selys (1848) donne une liste de 98 espèces (quelques doublons synonymiques).

>
Fauna Europaea
>
DragonflyPix - Photographies et listes par pays

• Aguesse P. 1968 - Les Odonates de l'Europe occidentale, du nord de l'Afrique et des Iles Atlantiques. - Faune de l'Europe et du Bassin méditerranéen, vol.6, Paris : 258 pp.
• Askew R.R. 2004 - The Dragonflies of Europe. (revised ed.). - Harley Books.
• d'Aguilar J., Dommanget J. L., & Préchac R. 1986 - A field guide to the dragonflies of Britain, Europe and North Africa. - Collins.
• de Charpentier T. 1825 - De Libellulinis europaeis In Horae entomologicae. - Wratislaviae.
• de Charpentier T. 1840 - Libellulinae europaeae. - Leopold Voss, Lipsiae.
• de Selys-Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles.
• de Selys-Longchamps E. 1841 - Nouvelles Libellulidées d'Europe. - Revue Zoologique, 4 : 243-246.
• de Selys-Longchamps E. 1843 - Note sur quelques Libellules d'Europe. - Annls de la Soc. Entom. de France, 2e série, tome 1 : 107-109.
• de Selys-Longchamps E. 1848 - Liste des Libellules d'Europe et diagnose de quatre espèces nouvelles. - Revue Zoologique de la Soc. Cuviérienne, 11 : 15-19.
• de Selys-Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.
Deliry C. 2016 - Odonates du Paléarctique Ouest. - Histoires Naturelles, n°26. (Première édition 2004).
• Deliry C. 2017 - Noms des Libellules d'Europe. - Histoires Naturelles, 48.
Deliry C. 2017 - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, 49.
Galiani C., Scherini R. & Piglia A. 2017 - Dragonflies and Damselflies of Europe. - WBA Handbook &, Verona.
• Gibbons B. 1986 - Dragonflies and damselflies of Britain and Northern Europe. - Hamlyn.
• Hagen H.A. 1840 - Synonymia Libellularum Europaearum. - Regimontii Prussorum.

• Kalkan V.J. & al. 2018 - Diversity and conservation of European dragonflies and damselflies (Odonata). - Hydrobiologia, 811 (1) : 269-282.
• Rousseau E. 1908-1909 - Etude monographique des larves des Odonates d'Europe. - Annales de Biologie lacustre, Bruxelles, Tome III : 300-366.
• Schmidt E. 1987 - Generic reclassification of some westpalearctic Odonata taxa in view of their Nearctic affinities (Anisoptera : Gomphidae, Libellulidae). - Adv. Odonatol., 3 : 135-145.
• Vander Linden P.L. 1825 - Monographiae Libellulinarum Europaearum. - Bruxellis.
• van Tol, J. & Verdonk M.J. 1986 - Threatened dragonflies (Odonata) of Europe. - In Proc. 3rd Eur. Congress Entom. (Vol. 3 :501-504).
• Wildermuth H. & Martens A., 2019 - Die Libellen Europas : Alle Arten von den Azoren bis zum Ural im Porträt. - Quelle & Meyer.

Libellules par pays ou régions

Liens Internet, références, quelques listes d'espèces. ... En lire d'avantage...

Libellules par thèmes

Références par thèmes odonatologiques. ... En lire d'avantage...

Libellules de Belgique

> Libellules de Wallonie

• Anselin A. 1984 - First results of the new mapping program of Odonata in Belgium. - Libellula, 3 (3/4) :79-88.
• de Selys-Longchamps E. 1837 - Catalogue des Lépidoptères ou Papillons de la Belgique, précédé du tableau des Libellulines de ce pays. - Desoer, Liège : 1-29.
• de Selys Longchamps E. 1840 - Enumération des Libellulidées de Belgique. - Bull. Ac. r. Bruxelles, Sér. 1 (7) : 31-43.
• de Selys-Longchamps E. 1840 - Additions à deux notices sur les Libellulidées, insérées précédemment dans les Bulletins de l'Académie. - Bull. de l'Acad. roy. des Sc. de Belgique, 7 (2) : 87-97.
• de Selys-Longchamps E. 1843b - Nouvelles additions aux Libellulidées de la Belgique de 1840 à 1843. - Bulletin Académie royale Belgique, Serie 1, 10 (8) : 149-162.
• Grimani 1510-1520 - Bréviaire du cardinal Domenico Grimani. - Manuscrit.
• Meisser 1831 - Dictionnaire géographique de la province de Liège. - Bruxelles.
• Michiels N., Anselin A. & Goffart P.V. 1986 - Atlas provisoire des libellules (Odonata) de Belgique et du Grand duché de Luxembourg. - Gomphus, numéro spécial, 2 : 1-36.

Libellules de Thaïlande

> Damselflies and Dragonflies of Thailand - Denis Farrell
Asahina S. 1981 - Records of little or unknown Odonata from Thailand. - Tombo, 1981.
Asahina S. 1982 - A List of the Odonata from Thailand: Part I. Agrionidae. - 昆蟲, 50 (3), 454-466.
Asahina S. 1983 - A List of the Odonata Recorded from Thailand : Part II. Protoneuridae. - 昆蟲, 51 (1), 90-99.
Asahina S. 1984 - A List of the Odonata from Thailand : Part III. Platystictidae. - 昆蟲, 52 (4) : 585-595.
Asahina S. 1984 - A list of the Odonata recorded from Thailand : Part VI. Platycemididae, genus Coeliccia. Tombo, 28 : 2-20.
Asahina S. 1985 - A list of the Odonata recorded from Thailand : Part VII. Megapodagrionidae. - Cho-Cho, 8 : 2-8.
Asahina S. 1985 - A list of the Odonata recorded from Thailand : Part XI. Euphaeidae. - Cho-cho, 8(12), 18-38.
Asahina S. 1986 - A list of the Odonata recorded from Thailand. Part XV. Aeschnidae. - Tombo, 29 : 71-106.
Asahina S. 1986 - A list of the Odonata recorded from Thailand. Part XIV. Gomphidae, - [A préciser].
Asahina S. 1986 - A List of the Odonata Recorded from Thailand. Part XVI. Cordulegasteridae. -Proceedings of the Japanese Society of Systematic Zoology, 34 : 39-45.
Deliry C. 2014 - Libellules de Thaïlande. - Histoires Naturelles, 33.
Sribal U. & al. 2018 – New national records of Odonata from Thailand based mostly on photographs (Odonata: Argiolestidae, Philosinidae, Aeshnidae, Libellulidae). – Agrion, 22 (1).

Généralités sur l'Ethologie

Convey P. 1987 - Influences on mating behaviour and reproductive success in the Odonata. - Thèse, University of Cambridge.
Fincke O.M. 1986 - Underwater oviposition favors male vigilance and female multiple mating in a damselfly (Odonata : Coenagrionidae). - Behav Ecol Sociobiol, 18 : 405-412.

Caryotypes d'Odonates et ADN

• Jensen A.L. 1980 - The karyotypes of five species of Odonata endemic to New Zealand. - Odonatologica, 9 (1) : 29-33. - ONLINE
• Kiauta B. & Kiauta M.A. 1983 - The chromosome numbers of some Odonata from Thailand. - Notulae odonatologicae, 2 (2) : 27-28.
• Kim D.H., Park H.C. & Lee C.E. 1984 - About the chromosome of a damselfly Calopteryx atrata Selys (Zygoptera: Odonata). - Nature and Life, 14 (1) : 13-17.
• Mittal O.P. & Gandhi V. 1982 - Meiotic chromosomes of two species of dragonflies (Odonata: Anisoptera). -Chromosome information service, 1982.
• Petrov N.B. & Aleshin V.V. 1983 - Heterogeneity and homologies of the repeating and unique DNA of dragonflies (Odonata, Insecta). - Molekuliarnaia biologiia, 17 (2) : 345-355.
• Petrov N. & Aleshin V. 1982 - DNA-sequence organization of the odonata species Aeshna squamata Mull. and Calopteryx splendens Harr. - Doklady Akademii Nauk SSSR, 262 (3) : 729-732.
• Petrov N.B. & Aleshin V.V. 1983 - Molecular characteristics of DNA of some Odonata species. - Biologicheskie nauki, 1983.
• Thomas K.I. 1984 - Chromosomes and the chromosomal basis of sex determination in a few species of Indian dragonflies (Odonata). In Proceedings of the First Indian Symposium of Odonatoly (Vol. 10). Madurai Kamarj University.
Thomas K.I. 1986 - A study of the germinal chromosomes and C-band patterns in four Indian dragonflies (Odonata). - Perspectives in Cytology and Genetics, 5 : 125-131.
• Tyagi B.K. 1986 - Cytogenetics, karyosystematics and cytophylogeny of the Indian Odonata. - Indian review of life sciences, 1986.
Tyagi B.K. 1986 - Cytotaxonomy of the genus Onychogomphus Selys (Odonata : Anisoptera, Gomphidae), with special reference to the evolution of the sex determining mechanism and the reduced chromosome number in the family Gomphidae. - In Proc. Fist Indian Symp. (217-228).
• Wasscher M. 1985 - The karyotypes of some dragonflies from Kenya and Sudan. - Notulae odonatologicae, 2 (6), 105-106.
• Zhu H.Q. & Wu J.L. 1986 - Notes on the male germ cell karyotypes of some Odonata from the Shanxi Province, China. - Notulae odonatologicae, 2 (7) : 118-120.

Physiologie des Odonates

• Andriès J.C., Porcheron P. & Dray, F. 1980 - Haemolymph ecdysteroids level following the injection of ecdysone or ecdysterone; its relation with tegument and midgut response in Aeshna cyanea (Insecta, Odonata). - Experientia, 36 (4) : 468-470.
• Andriès J.C., Belemtougri G. & Tramu G. 1984 - Immunohistochemical identification of growth hormone-releasing factor-like material in the nervous system of an insect, Aeshna cyanea (Odonata). - Neuropeptides, 4 (6) : 519-528.
• Andriès J.C. & Tramu G. 1985 - Distribution patterns of mammalian-like peptide immunoreactive cells in the midgut of Aeshna cyanea (Insecta, Odonata). - Experientia, 41 (4) : 500-503.
• Andriès J.C. Belemtougri G. & Tramu G. 1985 - Coexistence of Serotonin and Cholecystokinin-like material in the nervous-system of Aeshna-cyanea (insecta, odonata). - Biogenic amines, 3(3) ; 219-227.
• Baker R.L. 1986 - Effects of density, disturbance, and waste products on growth of larval Enallagma ebrium (Hagen)(Odonata : Coenagrionidae). - The Canadian Entomologist, 118 (4) : 325-328.
• Baker R.L. & Feltmate B.W. 1987 - Development of Ischnura verticalis (Coenagrionidae : Odonata): effects of temperature and prey abundance. - Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences, 44 (9) : 1658-1661.
• Cofrancesco A.F. & Howell F.G. 1982 - Influence of temperature and time of day on ventilatory activities of Erythemis simplicicollis Say (Odonata) Naiads. - Environmental Entomology, 11 (2) : 313-317.
• Duffy W.G. & Liston C.R. 1985 - Survival following exposure to subzero temperatures and respiration in cold acclimatized larvae of Enallagma boreale (Odonata: Zygoptera). - Freshwater Invertebrate Biology, 4 (1) : 1-7.
• Erben R. 1983 - Phenol Accumulation in the Larvae of the Species Agrion puella L.(Insecta, Odonata) under Laboratory Conditions. - Acta hydrochimica et hydrobiologica, 11 (5), 577-581.
• Eriksen C.H. 1986 - Respiratory roles of caudal lamellae (gills) in a lestid damselfly (Odonata : Zygoptera). - Journal of the North American Benthological Society, 5 (1) : 16-27.
• Frye B.L. & Robinson J.V. 1987 - Ischnura posita (Hagen) and Telebasis salva (Hagen)(Odonata : Coenagrionidae) as potential fungal dispersal agents. - The Southwestern Naturalist, 32 (1) : 131-134.
• Gresens S.E., Cothran M.L. & Thorp J.H. 1982 - The influence of temperature on the functional response of the dragonfly Celithemis fasciata (Odonata: Libellulidae). - Oecologia, 53(3) : 281-284.
• Hilton D.F. 1986 - A survey of some Odonata for ultraviolet patterns. - Odonatologica, 15 (3) : 335-345.
• Hudson J. & Berrill M. 1986 - Tolerance of low pH exposure by the eggs of Odonata (dragonflies and damselflies). - Hydrobiologia, 140 (1) : 21-25.
• Komnick H. & al. 1984 - Absorption of dietary triacylglycerol by lipolysis and lipid resynthesis in the mesenteron of larvalAeshna cyanea (insecta, odonata). - Protoplasma, 123 (1) : 57-69.
• Kukulies J. & Komnick H. 1984 - Lipid transport through the enterocytes of larval Aeshna cyanea (Insecta, Odonata). - European journal of cell biology, 34 (1) : 118-129.
• Leggott M.A. 1984 - The effects of temperature on growth, development and activity in three populations of the dragonfly Argia vivida Hagen (Odonata : Coenagrionidae). - Biology (1984), University of Calgary.
• Leggott M. & Pritchard, G. 1986 - Thermal preference and activity thresholds in populations of Argia vivida (Odonata : Coenagrionidae) from habitats with different thermal regimes. - Hydrobiologia, 140 (1) : 85-92.
• Meyer W., Harisch G. & Sagredos A.N. 1986 - Biochemical and histochemical aspects of lead exposure in dragonfly larvae (Odonata: Anisoptera). - Ecotoxicology and environmental safety, 11 (3) : 308-319.
• Mikó Z. & al. 2017 - Effects of a glyphosate-based herbicide and predation threat on the behaviour of agile frog tadpoles. - Ecotoxicology and environmental safety, 140 : 96-102.
• Nicholls S.P. 1983 - Ionic and osmotic regulation of the haemolymph of the dragonfly, Libellula quadrimaculata (Odonata: Libellulidae). - Journal of Insect Physiology, 29 (6) : 541-546.
• Rowe R.J. & Winterbourn M.J. 1981 - Observations on the body and temperature associated behaviour of three New Zealand dragonflies (Odonata). Mauri ora, 1981.
• Siva-Jothy M.T. 1987 - Variation in copulation duration and the resultant degree of sperm removal in Orthetrum cancellatum (L.)(Libellulidae: Odonata). - Behavioral Ecology and Sociobiology, 20 (2) : 147-151.
• Tembhare D.B. 1980 - An electron microscopic study of the neurosecretory pars intercerebralis--corpus cardiacum system in larvae of the dragonfly, Aeschna cyanae (Müller)(Odonata : Aeschnidae). - Zeitschrift fur mikroskopisch-anatomische Forschung, 94 (1) : 60-72.
• Ujszegi J. & al. 2016 - No Effect of a Glyphosate-based Herbicide on larval Dragonflies (aeshna cyanea) and Adult Newts (lissotriton vulgaris) in a Laboratory-based Experiment. - Acta Zoologica Academiae Scientiarum Hungaricae, 62 (4) : 355-367.
• Vogt F.D. & Heinrich B. 1983 - Thoracic temperature variations in the onset of flight in dragonflies (Odonata: Anisoptera). - Physiological Zoology, 56 (2) : 236-241.
• Waage J.K. 1986 - Evidence for widespread sperm displacement ability among Zygoptera (Odonata) and the means for predicting its presence. - Biological Journal of the Linnean Society, 28 (3), 285-300.
• Woin P. & Larsson P. 1987 - Phthalate esters reduce predation efficiency of dragonfly larvae, Odonata ; Aeshna. - Bulletin of environmental contamination and toxicology, 38 (2) : 220-225.
• Zgomba M., Petrovic D. & Srdic Z. 1986 - Mosquito larvicide impact on mayflies (Ephemeroptera) and dragonflies (Odonata) in aquatic biotopes. - Odonatologica, 16 : 221-222.

Anatomie des Odonates

• Bruserud A. 1985 - ultrastructure of the larval heart and aortic diverticula in Coenagrion hastulatum Charpentier (Odonata, Zygoptera). - Zoologischer Anzeiger, 1985.
• Delcarpio J.B. 1980 - The ultrastructure of diads, triads, and tetrads in the flight muscle of Odonata with special reference to SR-T tubule junctions - Thèse, University of New Orleans.
• Handa S.M. 1980 - Cytology of eight species of damselflies (Zygoptera: Odonata). - 67th Proc. Indian Sci. Congr. Abstr., 3 : 104.
• Ivey R.K. 1985 - Preliminary Report on Scanning Electron Microscope Observations of Chorionic Features of Eggs of Some Mississippi Dragonflies (odonata: Anisoptera) - Thèse, Mississippi College.
• Komnick H. & Kukulies J. 1987 - Cytology of the midgut epithelium of Aeshna larvae (Insecta, Odonata). - Zoomorphology, 107 (4) : 241-253.
• Lavoie-Dornik J. & Pilon J.G. 1984 - Agencement cellulaire de la retinule larvaire et adulte d'Enallagma cyathigerum (Odonata: Coenagrionidae). - Vision chez les invertebres.
• Norling U. 1982 - Structure and ontogeny of the lateral abdominal gills and the caudal gills in Euphaeidae (Odonata: Zygoptera) larvae. - Zoologische Jahrbucher. Abteilung fur Anatomie und Ontogenie der Tiere.
• Pfau H.K. 1986 - Untersuchungen zur Konstruktion, Funktion und Evolution des Flugapparates der Libellen (Insecta, Odonata). - Nederlandse entomologische Vereniging, 1986.

Ajustements pour la World Odonata List

Les noms suivants ne sont pas attribués ou incorrects sur la WOL. ... En lire d'avantage...

Nouveaux articles ou ouvrages

• Wu X. & al. 2019 - Description of larva of Euphaea superba Kimmins, 1936 (Odonata : Zygoptera : Euphaeidae) from China. - Zootaxa, 4545 (4).
• Phan Q.T. & To V.Q. 2019 - Description of new damselfly Coeliccia schorri sp. n. (Odonata: Zygoptera: Platycnemididae) with a discussion of the Coeliccia hayashii-group in Vietnam. - Intern. J. of Odonatol., 2018.
• Garrison R.W. & Ramón Cabrera G.M. 2019 - Argia mauffrayi n. sp. from Ecuador (Odonata : Coenagrionidae). - Zootaxa, 4545 (2) : 286-292.
• del Palacio A. & Muzòn J. 2019 - Redescription of Erythrodiplax chromoptera Borror 1942 with comments on the morphology of the vesica spermalis (Odonata : Libellulidae). - Zoologischer Anzeiger, 278 : 90-94.
• Rodrigues Borges L. & al. 2019 - Dragonflies and damselflies (Insecta: Odonata) from a Cerrado area at Triângulo Mineiro, Minas Gerais, Brazil. - Biota Neotropica 19 (1), 7 janvier 2019.
• Snegovaya N.Y. 2019 - Dragonfly (Insecta, Odonata) fauna of Nakhichevan Autonomic Republic (Azerbaijan). - J. of Intern. Dragonfly Fund, 127.
• Wildermuth H. & Martens A., 2019 - Die Libellen Europas : Alle Arten von den Azoren bis zum Ural im Porträt. - Quelle & Meyer.
• Tenessen K. 2019 - Dragonfly Nymphs of North America. - Springer. - [Sous presse, sortie en février 2019]
• Beolens B. 2018 - Eponym dictionnary of Odonata. - Whittles, Duneth, Scotland.
• Wilson K.D. 2019 - The genus Stylurus and resolution of Stylurus annulatus (Odonata: Gomphidae) and its close allies in Asia. - Agrion, 23 (1).

Espèces par années depuis 1980

Nous dressons ici la liste des espèces et genres décrits chaque année depuis 1980. Sont omis les espèces qui a posteriori sont devenues synonymes. ... En lire d'avantage...

Chantier en cours



Ce site est toujours en chantier. Vous pouvez noter les principales préoccupation du moment ic. ... En lire d'avantage...

Aeshna cyanea, un vrai Rat de laboratoire

Cette espèce est le Cobaye des Odonates, très régulièrement utilisée pour les études sur les larves, la physiologie, la morphologie ou l'anatomie ; c'est un vrai Rat de laboratoire (hic 2019).

Références utiles
• Andriès J.C., Porcheron P. & Dray, F. 1980 - Haemolymph ecdysteroids level following the injection of ecdysone or ecdysterone; its relation with tegument and midgut response in Aeshna cyanea (Insecta, Odonata). - Experientia, 36 (4) : 468-470.
• Andriès J.C., Belemtougri G. & Tramu G. 1984 - Immunohistochemical identification of growth hormone-releasing factor-like material in the nervous system of an insect, Aeshna cyanea (Odonata). - Neuropeptides, 4 (6) : 519-528.
• Andriès J.C. & Tramu G. 1985 - Distribution patterns of mammalian-like peptide immunoreactive cells in the midgut of Aeshna cyanea (Insecta, Odonata). - Experientia, 41 (4) : 500-503.
• Andriès J.C. Belemtougri G. & Tramu G. 1985 - Coexistence of Serotonin and Cholecystokinin-like material in the nervous-system of Aeshna-cyanea (insecta, odonata). - Biogenic amines, 3(3) ; 219-227.
• Blois-Heulin C. 1985 - The larval diet of three anisopteran (Odonata) species. - Freshwater Biology, 15 (4) : 505-514.
• Komnick H. & al. 1984 - Absorption of dietary triacylglycerol by lipolysis and lipid resynthesis in the mesenteron of larval Aeshna cyanea (insecta, odonata). - Protoplasma, 123 (1) : 57-69.
• Kukulies J. & Komnick H. 1984 - Lipid transport through the enterocytes of larval Aeshna cyanea (Insecta, Odonata). - European journal of cell biology, 34 (1) : 118-129.
• Mikó Z. & al. 2017 - Effects of a glyphosate-based herbicide and predation threat on the behaviour of agile frog tadpoles. - Ecotoxicology and environmental safety, 140 : 96-102.
• Pfitzner W.P. & al. 2015 - The role of mosquitoes in the diet of adult dragon and damselflies (Odonata). - Journal of the American Mosquito Control Association, 31 (2) : 187-189.
• Tembhare D.B. 1980 - An electron microscopic study of the neurosecretory pars intercerebralis--corpus cardiacum system in larvae of the dragonfly, Aeschna cyanae (Müller)(Odonata : Aeschnidae). - Zeitschrift fur mikroskopisch-anatomische Forschung, 94 (1) : 60-72.
• Ujszegi J. & al. 2016 - No Effect of a Glyphosate-based Herbicide on larval Dragonflies (aeshna cyanea) and Adult Newts (lissotriton vulgaris) in a Laboratory-based Experiment. - Acta Zoologica Academiae Scientiarum Hungaricae, 62 (4) : 355-367.

Mes comptes en ligne

Liens à usage personnels, parfois publics de l'auteur de ce Site Internet. ... En lire d'avantage...

Libellules du Québec

Libellules du Canada
>
Les Libellules du Québec - Insectes du Québec - Libellules et Demoiselles - Libellules Québec
• Hilton D.F. 1981 - Flight periods of Odonata inhabiting a black spruce-sphagnum bog in south-eastern Q
Quebec, Canada. - Notulae odonatologicae, 1(8), 127-130.
• Pilon J.G. & Sylvestre C. 1984 - Preliminary list of Odonata from the eastern and southeastern townships region of Quebec, Canada. - Notul. Odonatol., 2 (3) : 38-44.

Liste des espèces et sous-espèces (2018)
- Aeshna canadensis - Aeshna clepsydra - Aeshna constricta - Aeshna eremita - Aeshna interrupta - Aeshna interrupta interrupta - Aeshna juncea - Aeshna septentrionalis - Aeshna sitchensis - Aeshna subarctica - Aeshna tuberculifera - Aeshna umbrosa - Aeshna umbrosa umbrosa - Aeshna verticalis - Amphiagrion saucium - Anax junius - Argia fumipennis - Argia fumipennis violacea - Argia moesta - Arigomphus cornutus - Arigomphus furcifer - Basiaeschna janata - Boyeria grafiana - Boyeria vinosa - Calopteryx aequabilis - Calopteryx amata - Calopteryx maculata - Celithemis elisa - Chromagrion conditum - Coenagrion interrogatum - Coenagrion resolutum - Cordulegaster diastatops - Cordulegaster maculata - Cordulegaster obliqua - Cordulia shurtleffii - Didymops transversa - Dorocordulia libera - Dromogomphus spinosus - Enallagma annexum - Enallagma antennatum - Enallagma aspersum - Enallagma boreale - Enallagma carunculatum - Enallagma civile - Enallagma clausum - Enallagma ebrium - Enallagma exsulans - Enallagma geminatum - Enallagma hageni - Enallagma signatum - Enallagma vernale - Enallagma vesperum - Epiaeschna heros - Epitheca canis - Epitheca cynosura - Epitheca princeps - Epitheca spinigera - Erythemis simplicicollis - Erythrodiplax berenice - Gomphaeschna furcillata - Gomphurus fraternus - Gomphurus vastus - Gomphurus ventricosus - Hagenius brevistylus - Helocordulia uhleri - Hylogomphus adelphus - Ischnura posita - Ischnura verticalis - Ladona julia - Lanthus parvulus - Lestes congener - Lestes disjunctus - Lestes dryas - Lestes eurinus - Lestes forcipatus - Lestes inaequalis - Lestes rectangularis - Lestes unguiculatus - Lestes vigilax - Leucorrhinia frigida - Leucorrhinia glacialis - Leucorrhinia hudsonica - Leucorrhinia intacta - Leucorrhinia patricia - Leucorrhinia proxima - Libellula incesta - Libellula luctuosa - Libellula pulchella - Libellula quadrimaculata - Macromia illinoiensis - Nannothemis bella - Nasiaeschna pentacantha - Nehalennia gracilis - Nehalennia irene - Neurocordulia yamaskanensis - Ophiogomphus anomalus - Ophiogomphus aspersus - Ophiogomphus carolus - Ophiogomphus colubrinus - Ophiogomphus mainensis - Ophiogomphus mainensis mainensis - Ophiogomphus rupinsulensis - Pantala flavescens - Pantala hymenaea - Phanogomphus borealis - Phanogomphus descriptus - Phanogomphus exilis - Phanogomphus lividus - Phanogomphus spicatus - Plathemis lydia - Somatochlora albicincta - Somatochlora brevicincta - Somatochlora cingulata - Somatochlora elongata - Somatochlora forcipata - Somatochlora franklini - Somatochlora incurvata - Somatochlora kennedyi - Somatochlora minor - Somatochlora septentrionalis - Somatochlora tenebrosa - Somatochlora walshii - Somatochlora whitehousei - Somatochlora williamsoni - Stylogomphus albistylus - Stylurus amnicola - Stylurus notatus - Stylurus scudderi - Stylurus spiniceps - Sympetrum corruptum - Sympetrum costiferum - Sympetrum danae - Sympetrum internum - Sympetrum obtrusum - Sympetrum rubicundulum - Sympetrum semicinctum - Sympetrum vicinum - Williamsonia fletcheri

Nervation alaire des Odonates

• Bocharova-Messner O.M. & Dmitriev A.Z. 1984 - Morphological and functional analysis of the wing venation in Odonata according to the data of the scanning electron microscopy. In IX Congress of All-Union Entomol. Soc. Abstr. Theses : 65h.
• Jain S.K. & Baijal H.N. 1982 - Wing venation of subfamily Lestinae (Zygoptera: Odonata) with remarks on its taxonomic value. - Journal of entomological research, 1982.

Microparasitologie

Jilek R. & Crites J.L. 1980 - Pathological implications of Spinitectus carolini (Spirurida: Nematoda) infections to survival of mayflies and dragonflies. - Journal of Invertebrate Pathology, 1980.
Narasimhamurti C.C., Ahamed S.N. & Kalavati C. 1980 - Two new species of microsporidia from the larvae of Tramea limbata (Odonata : Insecta). - Proceedings: Animal Sciences, 89 (6) : 531-535.
Pavlyuk R.S. 1980 - Infection with cestodes of dragonfly larvae (Insecta, Odonata) in western areas of the Ukraine. - [A préciser] : 81-83.
Pavlyuk R.S. 1980 - The prevalence of metacercariae of Skrjabinoeces similis (Trematoda, Plagiorchidae) in Odonata in the western areas of the Ukrainian SSR. - Vestnik Zoologii, (1) : 81-84.

Embryologie des Odonates

• Chambers J.M. 1980 - Effects of Experimental Photoperiodic and Thermal Regimes on Nymphal Development in Epitheca cynosura (Odonata: Libellulidae). - Thèse, University at Greensboro.
• Killian J.C. & Lutz P.E. 1985 - Photoperiodic and thermal effects on nymphal development in Epitheca (= Tetragoneuria) cynosura (Odonata : Libellulidae). Environmental entomology, 14 (2) : 142-145.
• Leggott M. & Pritchard, G. 1985 - The effect of temperature on rate of egg and larval development in populations of Argia vivida Hagen (Odonata: Coenagrionidae) from habitats with different thermal regimes. - Canadian journal of zoology, 63 (11) : 2578-2582.
• Legris M., Pilon J.G. & Masseau M.J. 1987 - Variation intra-stade et croissance postembryonnaire chez Argia moesta (Hagen)(Odonata : Zygoptera : Coenagrionidae). - Advances in odonatology, 3 (1), 91-102.
• Montgomery B.E. 1980 - Effect of Photoperiod and Temperature upon the Growth Rate of the Later Instars of Erythemis simplicicollis (Say) (Odonata; Libellulidae). In Proceedings of the Indiana Academy of Science (Vol. 90 : 266-273). - PDF LINK
• McMillan M.L. 1983 - Environmental Influences on Egg Development and Eclosion in Six Anisopteran Species (Odonata) - Thèse, University of North Carolina.
• Mouze M. 1980 - Etude autoradiographique de la proliferation et de la migration cellulaires au cours de la croissance larvaire de l'appareil visuel chez Aeshna cyanea Müll.(odonata : Aeshnidea). - International Journal of Insect Morphology and Embryology, 9 (1), 41-52.
• Norling U. 1981 - Evolutionary Traits in Life Cycles and Gill Development in Odonata. - Lunds University, Department of Zoology.
• Norling U. 1982 - Structure and ontogeny of the lateral abdominal gills and the caudal gills in Euphaeidae (Odonata: Zygoptera) larvae. - Zoologische Jahrbucher. Abteilung fur Anatomie und Ontogenie der Tiere.
• Rhamhalinghan M. 1984 - Studies on the variations in organic components in relation to vitellogenesis in a dragonfly anax immaculifrons Odonata. - [A préciser].
• Tembhare D.B. 1980 - An electron microscopic study of the neurosecretory pars intercerebralis--corpus cardiacum system in larvae of the dragonfly, Aeschna cyanae (Müller)(Odonata : Aeschnidae). - Zeitschrift fur mikroskopisch-anatomische Forschung, 94 (1) : 60-72.

The IUCN's Dragonfly Specialist Group

The IUCN's Dragonfly Specialist Group est un réseau mondial de 54 scientifiques et spécialistes de la conservation de 28 pays qui s’occupe de questions liées aux Libellules. Les membres ont participé à plusieurs projets sur la biodiversité. ... En lire d'avantage...

Libellules par régions de France



Liens et références par anciennes régions de France. ... En lire d'avantage...

Libellules d'Italie

Liens, références et commentaires sur les Libellules d'Italie. ... En lire d'avantage...

Libellules des Etats Unis

Liens, références et liste des espèces. ... En lire d'avantage...

Phylogénétique

Références, articles ou ouvrages sur la phylogénétique des Odonates. ... En lire d'avantage...

Libellules de France

Libellules par régions de France
> Damselflies and Dragonflies of France - Cyrille Deliry
> Inventaire National du Patrimoine Naturel

• Bourdichon J. 1503-1508 - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne. - Manuscrit.
• de Réaumur 1742 - Mémoire pour servir à l'histoire des Insectes. - Paris.
• de Tigny F.M. 1802 - Histoire naturelle des Insectes. Tome II. - Paris.
• de Villers C. 1789 – Caroli Linnaei Entomologia. – Lugdunum.
• Delpont G. 2018 - Ecologie de la conservation des papillons de jour et des libellules en France. - Thèse de doctorat, Univ. de Montpellier.
• Dommanget J.L. 1981 - Introduction ä l'etude des Libellules (Odonates). - Bulletin de la Société des Sciences Naturelles, (Compiègne), 29.
• Hentz J.L, Deliry C. & Bernier C. 2011 - Libellules de France, guide photographique des imagos de France métropolitaine. - Gard Nature/GRPLS, Beaucaire : 200 pp.
• Hoefnagel J. 1575 - Animalia Rationalia et Insecta (Ignis). - Planches.
• Hoefnagel J. 1590 - Eluminure du Mira Calligraphiae Monumenta de Georg Bocskay. - Manuscrit.
• Houard X., Itrac-Bruneau R. & Sueur A. 2018 - Partage du bilan concernant le premier Plan national d’actions (PNA) en faveur des Odonates menacés (2010-2015). - Rev. sc. Bourgogne-Franche-Comté Nature, 27 (2018) : 149-164.
• Pucelle J. 1323-1326 - Breviarium ad usum fratrum praedicatorum. - Bréviaire de Belleville. - Manuscrit.



Dénégation de l'intention de publication

Hypothèses… - Dénégation de l’intention de publication (CINZ 8.2) : Il ne s’agit pas d’une publication, mais d’un document de travail et de premières hypothèses. - Ces pages ne sont pas une Classification officielle des Libellules, mais un travail de réflexion en particulier sur la Phylogénétique.

Certains droits réservés - ©© byncsa - by : Cyrille Deliry.

Certaines notions pouvant paraître originales, nous restons disponibles auprès des éditeurs pour publier ce qui peut le mériter. Nous remettrons alors en forme les idées et concepts présentés sur ce site Internet.

Assumptions ... - Disclaimer of Publication Intent (CINZ 8.2) : This is not a publication, but a working document and initial assumptions. - These pages are not an official Classification of Dragonflies, but a work of reflection especially on Phylogenetics.

Some rights reserved - ©© byncsa - by: Cyrille Deliry.

Some notions may seem original, we remain available from publishers to publish what may deserve. We will then reform the ideas and concepts presented on this website.

Anax foersteri Deliry, 2019 (nomen novum)

Nous avons Anax selysii Förster, 1900 (nec Schlegel, 1841).

Nous avons constaté lors de nos lectures en 2018 que ce nom était préoccupé par Libellula selysii Schlegel, 1849 (recte 1841). Anax selysii Förster, 1900 est décrit aux pages 88-91 et est bien présenté comme une nouvelle espèce (n.sp.). Il porte le même nom que Libellula selysii Schlegel, 1849 qui est synonyme d'Anax guttatus (Burmeister, 1839), donc dans le même genre [1]. Si ce dernier zoonyme est réputé publié en 1849 (page 51, fig.13), nous l'avons retrouvé, texte et planches à l'identique dans une édition de 1841 (page 51, fig.13). Nous soulignons que l'Anax selysii de Förster (1900), n'a aucun synonyme et en conséquence aucun nom de remplacement disponible.

Suite à ces explications il semble nécessaire de créer un nouveau nom pour ce taxon. Nous proposons Anax foersteri Deliry, 2019 (nomen novum). Ce nom est basé sur le descripteur initial de ce taxon : Johann Friedrich Nepomuk Förster (1865-1918), entomolgiste allemand, zoologue et botaniste (voir Beolens 2018) [2].

Nouvelle Guinée (Förster 1900) où elle est endémique. C'est une espèce peu connue et rarement illustrée.


Détails morphologiques et anatomique - Fig.1-4 - Förster (1900)

Beolens B. 2018 - Eponym dictionnary of Odonata. - Whittles, Duneth, Scotland.
Deliry C. 2019 - Gynacantha vilma, un nomen novum chez les Odonates. - World Odonata Blog.
Förster F. 1900 - Odonaten aus Neu-Guinea. - Természetrajzi Füzetek, 23 : 81-108. - ONLINE
Schlegel H. 1841 - Verhandelingen Uitgegeven door Teyler's Tweede Genootschap, 25: 1-78. - ONLINE
Schlegel H. 1849 - Verhandeling over de vereischten van natuurkundige afbeeldingen. - Verhandelingen Teyler's Tweede Genootschap, 25: 1-78. - ONLINE

[1] - La synonymie de Libellula selysii Schlegel, 1849 avec Anax guttatus est confirmée par le Catalogue of Life, elle est reprise pour la date de 1849 sur divers sites Internet. Il convient de corriger partout avec 1841 (hic 2019).
[2] - Nous confirmons avec Beolens (2018) qu'il n'y a que deux autres zoonymes d'Odonates dédiés à Förster : Protosticta foersteri Laidlaw, 1902 et Platacantha foersteri Martin, 1909 (recte hic), ce dernier étant synonyme d'Agyrtacantha dirupta (Karsch, 1889).

We have Anax selysii Förster, 1900 ( nec Schlegel, 1841).
We found during our readings in 2018 that this name was preoccupied by Libellula selysii Schlegel, 1849 (recte 1841). Anax selysii Förster, 1900 is described on pages 88-91 and is well presented as a new species (n.sp.). It bears the same name as Libellula selysii Schlegel, 1849 which is synonymous with Anax guttatus (Burmeister, 1839), therefore in the same genus. If the latter zoonym is deemed published in 1849 (page 51, fig.13), we found it, text and plates identical in an edition of 1841 (page 51, fig.13). We point out that Forster 's Anax selysii (1900) has no synonym and therefore no alternative names available.
Following these explanations it seems necessary to create a new name for this taxon. We propose
Anax foersteri Deliry, 2019 (nomen novum). This name is based on the original descriptor of this taxon: Johann Friedrich Nepomuk Förster (1865-1918), German entomolgist, zoologist and botanist (see Beolens 2018).
New Guinea (Förster 1900) where it is endemic. It is a little known and rarely illustrated species.


Citation : Deliry C. 2019 - Anax foersteri Deliry, 2019 (nomen novum). - World Odonata Blog, 21 janvier 2019.

Quelques anciens lieux géographiques utilisés par les auteurs

• Amérique septentrionale : régulièrement utilisé pour l'Amérique du Nord.
• Bahia : ville sur la c
ôte est du Brésil.
• Bourbon (Ile) :
île de La Réunion.
• Cap [de bonne Esp
érance] (Le) : semble correspondre à "l'ensemble" d'Afrique du Sud, plutôt que du Cap lui-même.
• Ceylan : Sri Lanka.
• Cochinchine : corresponds au sud du Vietnam.
• France (Ile de) :
île Maurice.
• Indes : corresponds exceptionnellement aux Indes occidentales, donc
à l'Amérique, sinon il s'agit de l'Inde où Bombay est souvent donnée comme localité.
• Neelgheries : en Inde orientale.
• Offak : sur l'
île de Waigeo proche de la Papouasie Nouvelle Guinée.
• Port Natal : Durban en Afrique du Sud.

• Nouvelle Hollande : Australie.
• Semen (Le) : en Ethiopie.

Le véritable nom de la Cordulie splendide

Citation : Deliry C. 2019 - Le véritable nom de la Cordulie splendide. - (1ère édition 2014) World Odonata Blog.

Au cours de la lecture de l'ouvrage de Kirby (1890) je d
écouvre en janvier 2014, une étrange présentation de la Macromia splendens (Deliry 2014) :



On y lit que le véritable nom de la Cordulie splendide devrait être Macromia splendida. Nous avons mené l'enquête et nous sommes procuré les articles présentés.

Le 3 mai 1843, Selys (1843a) annonce à la Société entomologique de France la découverte de la Cordulie splendide. On y découvre que l'espèce, une femelle, avait été remarqué par l'auteur au Museum de Genève en 1840 et qu'il avait encouragé Pictet de la Rive à la publier. Ce dernier a différé le projet faute d'informations sur le mâle. La description et la planche ce taxon paraîtra dans le Magazin de Zoologie dirigé par Guérin-Méneville accompagnée de celle du mâle préparée par Selys (datée d'avril 1843 in Pictet de la Rive & Selys 1844).



Daté de mai 1843, ce texte est attribué à Selys (1843b) dans le sommaire. Il comprends une description de Pictet de la Rive nommée Cordulia splendida. Il s'agit d'une véritable description dont la publication est ici maladroitement anticipée. Chronologiquement il est probable que cette communication soit postérieure à celle du 3 mai 1843, néanmoins si les deux documents sont sortis en 1843, nous ne savons pas lequel a été publié en premier dans l'année. Ceci n'a d'ailleurs pas d'importance car seul le second comprends une description.



Bien que préparée et discutée en 1843, la description "officielle" de l'espèce paraît en 1844 dans un Magazin de Zoologie daté de 1843 sous la double écriture de Pictet et de Selys (Pictet de la Rive & Selys 1844 - PDF).

Nous avons eu divers échanges avec D.Paulson et M.Schorr entre juin 2014 et octobre 2014 sur ce sujet, affinant peu à peu la situation. M.Schorr (in litt. du 14 octobre 2014) dit que la note de Selys de 1843 (b) rend simplement compte de l'enregistrement de l'espèce en France. Il ajoute la description de Pictet de la Rive avec une faute de frappe sous Cordulia splendida, ce n'est en aucun cas une description de l'espèce.

Fin 2018 et début 2019 nous avons simplifié l'argumentation et amélioré la présentation de ce sujet. Nous arrivons aux conclusions suivantes :
• Cordulia splendida Pictet de la Rive in Selys, 1843 (nomen oblitum)
• Cordulia splendens Pictet de la Rive & Selys, 1844
Elles sont parfaitement conformes à celles de Kirby (1890).



Références
• de Selys Longchamps E. 1843a - Note sur quelques libellules d'Europe. - Annls de la Soc. Entom. de France, 2e série, tome 1 : 107-109. - ONLINE
• de Selys Longchamps E. 1843b - Description d'une nouvelle espèce de Névroptère du genre Cordulia découverte en France. - Revue Zoologique, revue mensuelle, mai 1843. - ONLINE
• Deliry C. 2014 - Le véritable nom de la Cordulie splendide. - Nature Life.
• Pictet de la Rive & de Selys Longchamps E. 1844 - [Cordulia splendens]. - Magazin de Zoologie, 2e série, 5e année : texte + pl.117. - PDF

Gynacantha vilma, un nomen novum chez les Odonates

Citation : Deliry C. 2019 - Gynacantha vilma, un nomen novum chez les Odonates. - World Odonata Blog.

Rambur (1842) décrit longuement ce taxon à partir d'un individu mutilé, sans localité. Aucun auteur n'a jamais utilisé ce nom se rapportant au genre Gynacantha. Steinmann (1997) soulignant que ce nom était préoccupé par l'Aeshna viridis d'Eversmann (1836) donne un nouveau nom (nomen novum) à ce taxon sous Gynacantha vilma. Van Tol (2006) considère les deux noms comme des nomen oblitum. Aucun usage de ces noms ne semble avoir été fait et la réelle espèce correspondante n'est pas identifiée (hic 2019).

Dans la nomenclature zoologique un nomen novum est un terme technique pour désigner un nouveau nom de remplacement. Il indique un nom scientifique créé spécifiquement pour remplacer un autre nom scientifique, mais uniquement lorsque cet autre nom ne peut pas être utilisé pour des raisons techniques et nomenclaturales (par exemple parce que c'est un homonyme a savoir qu'il est orthographié comme un nom plus ancien). Le Code international de nomenclature zoologique prescrit que, pour un nouveau nom de remplacement, l'auteur doit donner une déclaration expresse, ce qui signifie une déclaration explicite concernant le processus de remplacement du nom précédent. Les nomen novum sont très rares dans la nomenclature zoologique et nous considérons que Lestes dryas et le genre Coenagrion sont deux nomen novum introduits, mais sans démarche explicative par Kirby en 1890 (hic 2019).

Deliry C. 2019 - Anax foersteri Deliry, 2019 (nomen novum). - World Odonata Blog, 21 janvier 2019.
Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.
Steinmann H. 1997 – World Catalogue of Odonata. – Walter de Gruyter.
van Tol J. 2006 - The status of seven nomina nova introduced by H. Steinmann (1997). Notulae Odonatologicae 6 (8): 94-95.

Nombre d'espèces dans le Monde

6302 espèces de Libellules au 20 janvier 2019
6300 selon la WOL.
plus 2 espèce(s) récemment décrite(s) : Sundaeschna cattienensis, Sundaeschna tanintharyiensis
moins 6 espèce(s) trop douteuse(s) ou mise(s) en synonymie : Aeshna annulata, Gynacantha millardi, Orthetrum schneideri, Stylurus flavicornis, Stylurus kreyenbergi et Stylurus tongrensis
plus 4 espèce(s) issue(s) de splitage : Agriocnemis materna, Copera acutimargo, Orthetrum clelia, Trithemis haematina
plus 1 espéce(s) au statut particulier : Gynacantha vilma
plus 1 espèce(s) à décrire : Calopteryx helohis

Agrion nicaeensis de Risso

Citation : Deliry C. 2019 - Agrion nicaeensis de Risso. - World Odonat Blog.

Agrion nicaeensis Risso, 1826 corresponds à Calopteryx virgo. Ce taxon méridional corresponds même à Calopteryx virgo meridionalis si bien qu'en définitive nous devrions avoir plutôt Calopteryx virgo nicaeensis (Risso, 1826) pour désigner cette sous-espèce. Cette synonymie est confirmée par l'INPN (2019), par contre Hämäläinen (2016) l'attribue étrangement à Calopteryx virgo virgo (hic 2019).

Cette sous-espèce en France, remonte jusqu'en Normandie à l'ouest, dans l'Ain à l'est et se trouve en Corse.


©© bync - Yann29Sama - France, Charentes-Maritime le 15 août 2015 - Monde des Insectes
Calopteryx virgo nicaeensis devrait être le bon nom de ce taxon

Hämäläinen M. 2016 - Calopterygoidea of the World. - Chez l'auteur, Espoo, Finlande.

Trithemis haematina, une bonne espèce

Libellula haematina Rambur, 1842, cf. Libellula haematina Selys, 1850, Tramea erythraea Brauer, 1867

Généralement considérée comme une sous-espèce de Trithemis annulata, nous pensons qu'il s'agit d'une bonne espèce, chose que nous avions déjà évoquée sur ce site. Si Rambur (1842) en faisait une bonne espèce, c'est Selys (1850) qui semble ajouter à la confusion et dit que Rambur regardait ce taxon comme une variété de Libellula rubrinervis (Trithemis annulata). Il en fait la description en petits caractères. Selys attribue à son nom Libellula haematina et en donne une description à un niveau spécifique et non pas de variété. Il décrit une grande espèce, d'un tiers plus grande que Libellula rubrinervis (Trithemis annulata), avec une tache basale roussâtre des ailes postérieures très petite, un ptérostigma plus grand, de 14 à 16 nervures jusqu'au point cubital au lieu de 10 à 11. Les femelles ont les nervures presque noirâtres, l'extrémité abdominale est noire en dessus avec quelques taches rousses. Ile Maurice et Bourbon (La Réunion). Si la description de Rambur, plus longue, est plus confuse, il n'y a pas lieu d'attribuer cette espèce à nul autre que lui. Il la confonds toutefois avec des individus de Trithemis annulata de Sicile, ne les ayant probablement pas bien examinés. Pour nous il s'agit bien d'une bonne espèce et c'est ainsi que les auteurs l'ont traitée jusqu'à ce qu'en 1962 Pinhey en fasse une sous-espèce de Trithemis annulata (hic 2019).

Ile de la Réunion, Ile Maurice (Rambur 1842, Selys 1850), elle est aussi à Madagascar où Trithemis annulata existe aussi (Pinhey, 1962 ; Blog).


©© bync - Michel Yerokine - La Réunion le 22 août 2015 - Monde des Insectes

de Selys-Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.
Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.

Taxons de Libellules non attribués

• Agrion alcestis Lichtenstein, 1796 - Afrique du Sud. Taxon écarté par l’ICZN.
• Agrion insipiens Harris in Hitchcock, 1835 - Massachusetts.
• Agrion penelope Lichtenstein, 1796 - Afrique du Sud. Taxon écarté par l’ICZN.
Calopteryx helohis - Description en cours.
• Libellula irrorata Lichtenstein, 1796 - Chine. Taxon écarté par l’ICZN.

Miscelaneous
• Libellula capensis Linnaeus, 1767 - D’Afrique du Sud, ce taxon est un Fourmilion nommé Parapalpares latipennis (Rambur, 1842).
• Libellula spuria Schäffer, 1763 (Nomen oblitum) - Est un Ascalaphe bien connu sous le nom de Libelloides coccajus.

• de Fourcroy A.F. 1785 – Entomologia parisiensis. – Parisii.
• Hitchcock E. 1835 - Catalogue of animals and plants of Massachusetts. - Amherst : [Harris T.W. - Libellulidae] : 60-61.
• Lichteinstein A.A. 1796 - Catalogus musei Zoologici ditissimi Hamburgi. Sectio Tertia.
• Pantaleoni R.A. & Loru L. 2018 - The spurious dragonfly : the intricate nomenclatural problems regarding the names Libelloides and libelluloides (Neuroptera Ascalaphidae et Myrmeleontidae). - Zootaxa, 4387 (3).
• Schäffer J.C. 1763 - Das Zwiefalter-oder Afterjüngferchen. - Regensburg.

Nouvelles espèces en cours d description

Calopteryx helohis [Deliry en préparation] - France, Landes et Gironde.
Coeliccia sp. nov. 'p' - Vietnam.
• Tigriagrion nov.sp. - Br
ésil, Minas Gerais (Rodrigues Borges & al. 2019).

R
éférences
Rodrigues Borges L. & al. 2019 - Dragonflies and damselflies (Insecta: Odonata) from a Cerrado area at Triângulo Mineiro, Minas Gerais, Brazil. - Biota Neotropica 19 (1), 7 janvier 2019.

Argiolestes australis se trouve bien vers la Papouasie

Citation : Deliry C. 2019 - Argiolestes australis se trouve bien vers la Papouasie. - World Odonata Blog

Argiolestes australis (Guérin-Méneville in Lesson, 1830)

Décrit sous Agrion australis en 1830 et non en 1832 comme indiqué fréquemment et nommé par Guérin-Méneville l'Agrion austral, ce taxon qui peut paraître douteux, tant il est mal connu, a été découvert à Olfak ou Offak. Réputé par erreur présent en Océanie selon Steinmann (1997). Or, Offak est l'ancien nom d'un havre situé sur l'île de Vaigiou, actuellement mieux connue sous Waigeo (Indonésie) au nord-ouest de la Papouasie Nouvelle Guinée.
Le site des Libellules de Papouasie Nouvelle Guinée de V.Kalkman ne s'est pas trompé en mettant ce taxon dans sa liste - sous l'année 1832 par contre -. Il est endémique.


On y trouve aussi les descriptions de Libellula elegans (Neurothemis manadensis [?]), Libellula bramina (Neurothemis stigmatizans) et Libellula apicalis (Neurothemis fulvia), toutes mal datées en général.

Lesson M. 1830 - Voyage autour du Monde. Zoologie, tome second, partie 2. - Bertrand, Paris. - ONLINE
Steinmann H. 1997 – World Catalogue of Odonata. – Walter de Gruyter.

Classification de Rambur (1842)

Rambur (1842) présente quelques classifications de ses contemporains ; Latreille et Picte de la Rive placent les Odonates dans les Subulicornes, accompagnés des Ephémères. Quant à Burmeister il les place dans le même groupe des Subulicornia, avec les Ephémères, présentant les genres Agrion, Calopteryx, Diastatomma, Aeschna et Libellula.
Rambur (1842) est nettement plus complet que ses prédécesseurs, il crée de grands ensembles assimilables à des familles et multiplie les genres en étudiant un large panel de l'odonatofaune mondiale. Ses quatre familles correspondent pour partie aux genres de Burmeister. Ses Libellules sont rangés dans les Odonata de Fabricius.

• Libellulides : 12 genres.
• Gomphides : 7 genres.
• Aeschnides : 3 genres.
• Agrionides : 11 genres.

Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.

Un défaut de genre pour Enallagma

Citation : Deliry C. 2019 - Un défaut de genre pour Enallagma. - World Odonata Blog.

Si de Charpentier (1840) utilise le mot Enallagma dans son texte, il ne décrit pas ce genre, ni ne l'attribue clairement à quoi que ce soit, il semble dire avoir pensé en faire un sous-genre. Deux taxon du genre sont décrits par Selys en 1875 sous la variante graphique Aenallagma : boreale et robustum. Il s'agit en fait d'un article mineur sur les Odonates de Terre Neuve. Le dit Aenallagma n'est pas décrit. Le même auteur dans la cinquième partie de son Synopsis des Agrionines décrit pleinement en 1876 le genre Enallagma l'attribuant à de Charpentier par partie, page 496 et suivantes - alors sous-genre selysiens -. C'est donc un fait que la première description du genre est dans Selys en 1876, attribuée à de Charpentier. C'est alors oublier un élément qui est que joint au nom de Charpentier en 1840, se trouve la description d'Enallagma cyathigerum. On retrouve selon une logique proche de celle employée pour Anax imperator, une description, ici générique, par monotypie (Deliry 2009), la description de l'espèce vaut pour le genre. Bridges (1994) a bien repéré la difficulté mais tranchait pour de Charpentier (1840) en suivant Kirby (1890). En conclusion la paternité du genre reste à de Charpentier (1840) alors que l'auteur lui-même dit ne pas avoir l'intention de décrire ce (sous) genre (hic 2019) !



©© byncsa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles - Enallagma cyathigerum dont la description vaut pour le genre Enallagma par monotypie

Bridges C.A. 1994 – Catalogue of the family-group, genus-group and species-group names of the Odonata of the world (Third Edition). – Chez l’auteur, Urbana, Illinois.
de Charpentier T. 1840 - Libellulinae europaeae. - Leopold Voss, Lipsiae.
de Selys Longchamps E. 1875 - Notes on Odonata from Newfoundland collected in 1874 by Mr. John Milne. - Entomologists Monthly Magazine, 11 : 241-243.
Deliry C. 2019 - Anax imperator : où est sa description ? - World Odonata Blog.
Garrison R.W. 1980 - Population dynamics and systematics of the damselfly genus Enallagma of the western United States (Odonata: Coenagrionidae). - Diss. Abstr. Internat., 41.

Anax imperator : où est sa description ?

Citation : Deliry C. 2019 - Anax imperator : où est sa description ? - World Odonata Blog.

Si on découvre une brève description du genre Anax chez Leach en 1815, l’espèce imperator, certes la seule connue à l’époque, est simplement indiquée en Angleterre, sans description. Aussi doit-on considérer que la description du genre vaut pour l’espèce, ce qui n’est pas très formel : description par monotypie générique. Pendant un temps les auteurs ont préféré Anax formosa {Vander Linden, 1820).



©© bysa - Ken Billington - Wikimedia Commons - Anax imperator dont la description du genre vaut pour l'espèce par monotypie

Leach W.E. 1815 - Entomology. In Brewster, D. [ed.] - The Edinburgh Encyclopaedia. - Edinburgh, Vol. 9. - [Odonata : 136-137].
Vander Linden P.L. 1820 - Aeshnae Bononienses. - Typographiae Annesii de Nobilibus, Bononiae.

Congrès International d'Odonatologie 2019

Le Congrès International d'Odonatologie 2019 se tiendra aux Etats Unis à Austin au Texas du 14 au 19 juillet 2019. Il s'agit d'une région de choix pour les Odonates avec 116 espèces connues dans la région d'Austin parmi les 245 espèces du Texas. Les explorations post-congrès auront lieu dans le sud du Texas dans la vallée du Rio Grande afin de découvrir une partie de l'odonatofaune tropicale des Etats Unis.

> Plus de détails à partir de la page de la WDA
> Liste des Odonates de la vallée du Rio Grande

Parade nuptiale de la Périthème délicate

Perithemis tenera (Say, 1840)

Cette petite Libellule a été bien étudiée. Elle a un comportement de cour élaboré. Les mâles viennent au bord de l'eau tôt le matin à la recherche d'un territoire. Ensuite, ils patrouillent et défendent ces territoires, en tant que sites potentiels de ponte, où ils se perchent régulièrement sur des bâtons ou des brindilles émergentes. Ce sont de petits territoires, de moins de 5 m². Les femelles apparaissent et sont courtisées par le mâle. Il s'envolera vers elle et la ramènera à son futur site de ponte, planant avec son abdomen relevé. Une fois acceptée par la femelle, signalée par un battement d’aile plus lent, le couple se perche sur une branche et s’accouple en prenant 20 à 30 secondes. Les femelles pondent alors leurs œufs soit accompagnées par le mâle, soit seules. Les femelles tapotent l'abdomen contre des bâtons ou des brindilles dans la zone de ponte en y fixant une masse gélatineuse située juste au-dessus de la ligne de flottaison. Les masses d'œufs libérées dans l'eau semblent exploser en œufs individuels lorsque la masse dérive dans l'eau. Les deux sexes de ce groupe imitent les guêpes en se perchant aux extrémités des herbes ou des mauvaises herbes et, tout en battant leurs ailes, pompent l'abdomen de haut en bas. Les femelles volent aussi avec les ailes postérieures maintenues ensemble verticalement avec le ventre plié. Les femelles aux ailes plus pigmentées tendent à choisir les sites de ponte les plus favorables tels que les bûches ou les bâtons, tandis que les femelles à pigment plus clair sélectionnent des zones moins favorables de végétation flottante. Des femelles andromorphes, aux ailes légèrement ambrées, sont parfois rapportées. Une étude a révélé que les mâles empêchés de s'accoupler étaient beaucoup plus susceptibles de changer de site de ponte potentiel le lendemain que les mâles autorisés à le faire, ce qui impliquait peut-être que les mâles utilisaient leur succès de reproduction pour déterminer la qualité des sites de ponte.


©© bync - Sam Kieschnick - Etats Unis, Texas le 1er octobre 2018 - iNaturalist

Source : Odonata Central [anglais]

Libellules du Canada

Libellules du Québec
> North American Odonata List - NatureServe Explorer - North American Dragonflies & Damselflies - Greg Lasley - Colombie Britannique - Eastern Canada Odes - Manitoba Odonata - Dragonflies & Damselfles of New Brunswick


Hagen H.A. 1861 - Synopsis of the Neuroptera of North America. - Smithsonian Miscel. Coll., Washington.
Paulson D.R. & Dunkle S.W. 2018 - A Checklist of North American Odonata. - PDF LINK
Say T. 1840 - Description of new North American neuropterous insects, and observations on some already described. - Journal Academy Natural Sciences Philadelphia, 8 (1839) : 9-46.
Tenessen K. 2019 - Dragonfly Nymphs of North America. - Springer. - [Sous presse, sortie en février 2019]
Walker E.M. 1953 - The Odonata of Canada and Alaska. Vol. 1. - Univ. of Toronto Press, Toronto : 92 pp.
Walker E.M. 1958 - The Odonata of Canada and Alaska. Vol. 2. - Univ. of Toronto Press, Toronto : 318 pp.
Walker E.M. & Corbet P.S. 1975 - The Odonata of Canada and Alaska. Vol. 3. - Univ. of Toronto Press, Toronto : 307 pp.
Whitehouse F.C. 1948 - Catalogue of the Odonata of Canada, Newfoundland and Alaska. - Trans. Roy. Canad. Insti., 27(57) : 3-56.
Williamson E.B. 1907 - List of Dragonflies of Canada. - Ohio Naturalist, 7 (7) : 148-150.

Liste des espèces et sous-espèces
Aeshna canadensis - Aeshna clepsydra - Aeshna constricta - Aeshna eremita - Aeshna interrupta - Aeshna interrupta interna - Aeshna interrupta interrupta - Aeshna interrupta lineata - Aeshna juncea - Aeshna palmata - Aeshna septentrionalis - Aeshna sitchensis - Aeshna subarctica - Aeshna tuberculifera - Aeshna umbrosa - Aeshna umbrosa umbrosa - Aeshna verticalis - Amphiagrion abbreviatum - Amphiagrion saucium - Anax junius - Archilestes grandis - Argia apicalis - Argia emma - Argia fumipennis - Argia fumipennis violacea - Argia moesta - Argia sedula - Argia tibialis - Argia translata - Argia vivida - Arigomphus cornutus - Arigomphus furcifer - Arigomphus villosipes - Basiaeschna janata - Boyeria grafiana - Boyeria vinosa - Calopteryx aequabilis - Calopteryx amata - Calopteryx maculata - Celithemis elisa - Celithemis eponina - Celithemis martha - Chromagrion conditum - Coenagrion angulatum - Coenagrion interrogatum - Coenagrion resolutum - Cordulegaster diastatops - Cordulegaster dorsalis - Cordulegaster erronea - Cordulegaster maculata - Cordulegaster obliqua - Cordulia shurtleffii - Didymops transversa - Dorocordulia lepida - Dorocordulia libera - Dromogomphus spinosus - Dromogomphus spoliatus - Enallagma anna - Enallagma annexum - Enallagma antennatum - Enallagma aspersum - Enallagma basidens - Enallagma boreale - Enallagma carunculatum - Enallagma civile - Enallagma clausum - Enallagma ebrium - Enallagma exsulans - Enallagma geminatum - Enallagma hageni - Enallagma minusculum - Enallagma signatum - Enallagma traviatum - Enallagma traviatum westfalli - Enallagma vernale - Enallagma vesperum - Epiaeschna heros - Epitheca canis - Epitheca cynosura - Epitheca princeps - Epitheca semiaquea - Epitheca spinigera - Erythemis collocata - Erythemis simplicicollis - Erythrodiplax berenice - Gomphaeschna furcillata - Gomphurus externus - Gomphurus fraternus - Gomphurus vastus - Gomphurus ventricosus - Hagenius brevistylus - Helocordulia uhleri - Hetaerina americana - Hetaerina titia - Hylogomphus abbreviatus - Hylogomphus adelphus - Hylogomphus viridifrons - Ischnura cervula - Ischnura damula - Ischnura erratica - Ischnura hastata - Ischnura kellicotti - Ischnura perparva - Ischnura posita - Ischnura verticalis - Ladona exusta - Ladona julia - Lanthus parvulus - Lanthus vernalis - Lestes congener - Lestes disjunctus - Lestes dryas - Lestes eurinus - Lestes forcipatus - Lestes inaequalis - Lestes rectangularis - Lestes unguiculatus - Lestes vigilax - Leucorrhinia borealis - Leucorrhinia frigida - Leucorrhinia glacialis - Leucorrhinia hudsonica - Leucorrhinia intacta - Leucorrhinia patricia - Leucorrhinia proxima - Libellula forensis - Libellula incesta - Libellula luctuosa - Libellula pulchella - Libellula quadrimaculata - Libellula semifasciata - Libellula vibrans - Macromia illinoiensis - Macromia magnifica - Macromia taeniolata - Nannothemis bella - Nasiaeschna pentacantha - Nehalennia gracilis - Nehalennia irene - Neurocordulia michaeli - Neurocordulia yamaskanensis - Octogomphus specularis - Ophiogomphus anomalus - Ophiogomphus aspersus - Ophiogomphus carolus - Ophiogomphus colubrinus - Ophiogomphus howei - Ophiogomphus mainensis - Ophiogomphus mainensis mainensis - Ophiogomphus occidentis - Ophiogomphus rupinsulensis - Ophiogomphus severus - Pachydiplax longipennis - Pantala flavescens - Pantala hymenaea - Perithemis tenera - Phanogomphus borealis - Phanogomphus descriptus - Phanogomphus exilis - Phanogomphus graslinellus - Phanogomphus lividus - Phanogomphus quadricolor - Phanogomphus spicatus - Plathemis lydia - Progomphus obscurus - Rhionaeschna californica - Rhionaeschna multicolor - Rhionaeschna mutata - Somatochlora albicincta - Somatochlora brevicincta - Somatochlora cingulata - Somatochlora elongata - Somatochlora ensigera - Somatochlora forcipata - Somatochlora franklini - Somatochlora hineana - Somatochlora hudsonica - Somatochlora incurvata - Somatochlora kennedyi - Somatochlora linearis - Somatochlora minor - Somatochlora sahlbergi - Somatochlora semicircularis - Somatochlora septentrionalis - Somatochlora tenebrosa - Somatochlora walshii - Somatochlora whitehousei - Somatochlora williamsoni - Stylogomphus albistylus - Stylurus amnicola - Stylurus intricatus - Stylurus laurae - Stylurus notatus - Stylurus olivaceus - Stylurus plagiatus - Stylurus scudderi - Stylurus spiniceps - Sympetrum corruptum - Sympetrum costiferum - Sympetrum danae - Sympetrum illotum - Sympetrum internum - Sympetrum madidum - Sympetrum obtrusum - Sympetrum pallipes - Sympetrum rubicundulum - Sympetrum semicinctum - Sympetrum vicinum - Tanypteryx hageni - Tramea lacerata - Tramea onusta - Williamsonia fletcheri

Sympetrum janae est-il vraiment synonyme de Sympetrum internum ?

Citation : Deliry C. 2019 - Sympetrum janae est-il vraiment synonyme de Sympetrum internum ? - World Odonata Blog.

Malgré sa synonymie avec Sympetrum internum, Sympetrum janeae apparaît encore régulièrement comme une bonne espèce (hic 2019). En effet cette synonymie semble controversée (Coté 2017), faute d'étude précise (Paulson 2017). Néanmoins l'article de Pilgrim & von Dohlen (2007) semble convainquant sur cette question et montre plutôt bien cette synonymie. Il s'agirait même de tout ramener à Sympetrum rubicundulum tant les trois taxons sont indistincts. Il convient aussi de confondre Sympetrum obtrusum et Sympetrum pallipes. Néanmoins l'arbre donné par Pilgrim & von Dohlen (2007) met en évidence trois ensembles, mélange des taxons précédents qui pourraient correspondre à trois bonnes espèces qui restent à définir. On peut se demander si les auteurs n'ont pas confondus leurs échantillons ou les ont mal identifiés et si cet article est bien valide. En définitive soit on accepte la synonyme de Sympetrum janeae avec un taxon voisin (Sympetrum internum ou Sympetrum rubicundulum), auquel cas d'autres taxons tombent dans le panier, soit on réfute cet article et on attends de meilleures confirmations (hic 2019).


©© by - Melissa McMasters - Wikimedia Commons - Sympetrum rubicundulum

Carle F.J. 1993 - Sympetrum janeae spec. nov. from eastern North America, with a key to Nearctic Sympetrum (Anisoptera: Libellulidae). - Odonatologica, 22 (1) : 1-16.
Coté A. 2017 - Sympétrum de Jane - Sympetrum janeae du lac Saint-Paul (Bécancour). - Blog Libellules Québec - Archive PDF
Paulson D.R. 2017 - Sympetrum internum. - The IUCN Red List of Threatened.
Pilgrim E.M. & von Dohlen C.D. 2007 - Molecular and Morphological Study of Species-Level Questions Within the Dragonfly Genus Sympetrum (Odonata: Libellulidae). - Annls of Entomol. Soc. of America, 100 (5). - ONLINE

Wisconsin Odonata Survey - Etats Unis

Le Wisconsin est un état du centre-est des Etats Unis situé non loin de la frontière canadienne au niveau des Grands Lacs. Avec un climat continental humide, les altitudes de cet état sont modérées et culminent à 603 m au Mont Arvon. Il est traversé par le Mississipi et on y trouve des affluents comme le Wisconsin et la Sainte-Croix. Exploré dés 1634 par les français, cet état est cédé aux britanniques après la guerre de sept ans en 1763.

Le Site Internet Wisconsin Odonata Survey est particulièrement riche et complet sur les Libellules de cet état. Outre des monographies détaillées par espèces auxquelles nous empruntons régulièrement des éléments de phénologie, on y trouve des checks list pour chacun des comtés. On peut saisir ses observations sur le Site. Une association, la Wisconsin Dragonfly Society y encourage la connaissance et la préservation des Odonates.


©© bync - Greg Lasley - Etats Unis, Wisconsin le 12 juin 2014 - iNaturalist - Ophiogomphus smithi


©© bysa - Aaron Carlson - Etats Unis, Wisconsin le 15 juin 2013 - iNaturalist - Gomphurus fraternus

Anonyme 2011 - A primer to site-level monitoring activities for volunteer coordinators. Dragonflies & Damselflies. - Monitoring your wetland. - PDF LINK
Leger K. & Leger D.. 1998 - Color guide to common Dragonflies of Wisconsin. Revised edition 1998.
Smith W.A., Vogt T.E. & Gaines K.H. 1993 - Checklist of Wisconsin dragonflies. - Misc. Publ., Wisconsin Ent. Soc., No. 2.
Tennessen K.J. & Vogt T.E. 2004 - Ophiogomphus smithi n. sp. (Odonata: Gomphidae) from Wisconsin and Iowa. - Proceedings Entomological Society Washington, 106 (3): 540-546.

Liste des espèces et sous-espèces (2018)
Aeshna canadensis - Aeshna clepsydra - Aeshna constricta - Aeshna eremita - Aeshna interrupta - Aeshna interrupta interrupta - Aeshna interrupta lineata - Aeshna sitchensis - Aeshna subarctica - Aeshna tuberculifera - Aeshna umbrosa - Aeshna umbrosa umbrosa - Aeshna verticalis - Amphiagrion saucium - Anax junius - Archilestes grandis - Argia apicalis - Argia fumipennis - Argia moesta - Argia plana - Argia tibialis - Arigomphus cornutus - Arigomphus furcifer - Arigomphus submedianus - Arigomphus villosipes - Basiaeschna janata - Boyeria vinosa - Calopteryx aequabilis - Calopteryx maculata - Celithemis elisa - Celithemis eponina - Chromagrion conditum - Coenagrion interrogatum - Coenagrion resolutum - Cordulegaster diastatops - Cordulegaster maculata - Cordulegaster obliqua - Cordulia shurtleffii - Didymops transversa - Dorocordulia libera - Dromogomphus spinosus - Enallagma anna - Enallagma annexum - Enallagma antennatum - Enallagma aspersum - Enallagma basidens - Enallagma boreale - Enallagma carunculatum - Enallagma civile - Enallagma clausum - Enallagma ebrium - Enallagma exsulans - Enallagma geminatum - Enallagma hageni - Enallagma signatum - Enallagma traviatum - Enallagma vernale - Enallagma vesperum - Epiaeschna heros - Epitheca canis - Epitheca cynosura - Epitheca princeps - Epitheca spinigera - Erythemis simplicicollis - Gomphaeschna furcillata - Gomphurus externus - Gomphurus fraternus - Gomphurus lineatifrons - Gomphurus vastus - Gomphurus ventricosus - Hagenius brevistylus - Hetaerina americana - Hetaerina titia - Hylogomphus adelphus - Hylogomphus viridifrons - Ischnura kellicotti - Ischnura posita - Ischnura verticalis - Ladona julia - Lestes congener - Lestes disjunctus - Lestes dryas - Lestes eurinus - Lestes forcipatus - Lestes inaequalis - Lestes rectangularis - Lestes unguiculatus - Lestes vigilax - Leucorrhinia frigida - Leucorrhinia glacialis - Leucorrhinia hudsonica - Leucorrhinia intacta - Leucorrhinia proxima - Libellula cyanea - Libellula incesta - Libellula luctuosa - Libellula pulchella - Libellula quadrimaculata - Libellula semifasciata - Libellula vibrans - Macromia illinoiensis - Macromia pacifica - Macromia taeniolata - Nannothemis bella - Nasiaeschna pentacantha - Nehalennia gracilis - Nehalennia irene - Neurocordulia molesta - Neurocordulia yamaskanensis - Ophiogomphus anomalus - Ophiogomphus carolus - Ophiogomphus colubrinus - Ophiogomphus howei - Ophiogomphus rupinsulensis - Ophiogomphus smithi - Ophiogomphus susbehcha - Pachydiplax longipennis - Pantala flavescens - Pantala hymenaea - Perithemis tenera - Phanogomphus exilis - Phanogomphus graslinellus - Phanogomphus lividus - Phanogomphus quadricolor - Phanogomphus spicatus - Plathemis lydia - Progomphus obscurus - Rhionaeschna multicolor - Rhionaeschna mutata - Somatochlora cingulata - Somatochlora elongata - Somatochlora ensigera - Somatochlora forcipata - Somatochlora franklini - Somatochlora hineana - Somatochlora incurvata - Somatochlora kennedyi - Somatochlora minor - Somatochlora tenebrosa - Somatochlora walshii - Somatochlora williamsoni - Stylogomphus albistylus - Stylurus amnicola - Stylurus notatus - Stylurus plagiatus - Stylurus scudderi - Stylurus spiniceps - Sympetrum corruptum - Sympetrum costiferum - Sympetrum danae - Sympetrum internum - Sympetrum obtrusum - Sympetrum rubicundulum - Sympetrum semicinctum - Sympetrum vicinum - Tramea carolina - Tramea lacerata - Tramea onusta - Williamsonia fletcheri - Williamsonia lintneri

Références mondiales

• Aldrovando U. 1602 - De animalibus Insectis libro septem. - Bologne.
• Bechly G. 1998-2015 - Odonatology website. - ONLINE
• Beolens B. 2018 - Eponym dictionnary of Odonata. - Whittles, Duneth, Scotland.
• Bridges C.A. 1994 – Catalogue of the family-group, genus-group and species-group names of the Odonata of the world (Third Edition). – Chez l’auteur, Urbana, Illinois.
• Corbet P.S. 1980 - Biology of Odonata. - Ann. Rev. Ent., 25 : 189-217.
• Corbet P. 1999 - Dragonflies Behavior and Ecology of Odonata. - Ithaca, New York: Cornell University Press.
• Davies D.A. 1981 - A synopsis of the extant genera of the Odonata. - Societas Internationalis Odonatologica.
• Davies D.A. & Tobin P. 1984 - The dragonflies of the world: A systematic list of the extant species of Odonata. Vol. 1. Zygoptera, Anisozygoptera. - Societas Internationalis Odonatologica Rapid Comm. (Suppl.) No. 3, Utrecht.
• Davies D.A. & Tobin P. 1985 - The dragonflies of the world: a systematic list of extant species of Odonata. Vol. 2. Anisoptera. - Soc. Int. Odonatol. Rapid Comm. (Suppl.) No. 5., Utrecht.
• Dijkstra K.D. & al. 2013 - The classification and diversity of dragonflies and damselflies (Odonata). In : Zhang Z.Q. (Ed.) - Animal Biodiversity: An Outline of Higher-level Classification and Survey of Taxonomic Richness (Addenda 2013). - Zootaxa, 3703 : 1–82.
• Dumont H.J., Vierstraete A. 1& Vanfleteren J.R. 2010 - A molecular phylogeny of the Odonata (Insecta). - Systematic Entomology, 35: 6-18.
• de Geer C. 1773 - Mémoires pour servir à l'histoire des Insectes. Tome troisième. - Stockholm.
• de Selys-Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.
• de Selys-Longchamps E. 1853 - Synopsis des Caloptérygines. - Bull. Acad. Belg. 20.
• de Selys-Longchamps E. 1854 - Monographie des Caloptérygines. - Murquardt, Brussels & Leipzig : 291 pp.
• de Selys-Longchamps E. 1854 - Synopsis des Gomphines. - Bull. de l'Acad. roy. des Sc. de Belgique, 7.
• de Selys-Longchamps E. 1858 - Monographie des Gomphines. - Murquardt, Brussels & Leipzig (1857).
• de Selys-Longchamps E. 1860 - Synopsis des Agrionines. - Bull. Acad. r. Belg., Série 2, 10 : 9-27 + 431-462.
• de Selys-Longchamps E. 1862 - Synopsis des Agrionines, seconde légion : Lestes. - Bulletin de la Classe des Science, Académie Royale de Belgique, 2.
• de Selys-Longchamps E. 1862 - Synopsis des Agrionines, troisième légion : Podagrion. - Bulletin de la Classe des Science, Académie Royale de Belgique.
• de Selys-Longchamps E. 1863 - Synopsis des Agrionines, quatrième légion : Platycnemis. - Bulletin de la Classe des Science, Académie Royale de Belgique.
• de Selys-Longchamps E. 1865 - Synopsis des Agrionines (suite). - Bulletin Académie royale Belgique, Serie 2, 20 (8) : 375-417.
• de Selys-Longchamps E. 1873 – Appendice aux troisièmes Additions et liste des Gomphines, décrites dans le Synopsis et ses trois Additions. – Bulletin Académie royale Belgique, Serie 2, 36 : 492-531.
• DIjkstra K.D. & al. 2013 - Redefining the damselfly families : a comprehensive molecular phylogeny of Zygoptera (Odonata). - Systematic Entomology, 2013 : 1-29.
• Drury D. 1770 - Illustrations of natural History. Volume I. - London.
• Drury D. 1773 - Illustrations of natural History. Volume II. - London.
• Drury D. 1782 - Illustrations of natural History. Volume III. - London.
• Fabricius J.C. 1775 - Systema Entomologiae. - Flensburgi & Lipsiae.
• Fabricius J.C. 1777 – Genera insectorum. – M.F.Bartschii, Chilonii.
• Fabricius J.C. 1781 - Species insectorum. - C. E. Bohnii, Hamburgi et Kilonii, Tome 1 : 552 pp.
• Fabricius J.C. 1787 – Mantissa insectorum sistens species. – Hafniae.
• Fabricius J.C. 1793 - Entomologia systematica emendata et aucta. Tom. II. - Hafniae.
• Fabricius J.C. 1798 - Supplementum entomologiae systematicae. - Hafniae.
• Garrison R. & von Ellenrieder N. 2016 - A synonymic list of the New World Odonata. Revised version of 29 november 2016. - En ligne, Odonata Central.
• Hämäläinen M. 2016 - Calopterygoidea of the World. - Espoo, Finland.
• Hämäläinen M. 2017 - Addenda et corridenda to the catalogue : Calopterygoidea of the World.
• Kirby W.F. 1890 - A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata or Dragonflies with an appendix of fossil species. - London.
• Lesson M. 1830 - Voyage autour du Monde. Zoologie, tome second, partie 2. - Bertrand, Paris.
• Linnaeus C. 1758 – Systema naturae. – 10e édition. – Holmiae.
• Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.
• Rehn A.C. 2003 - Phylogenetic analysis of higher-level relationships of Odonata. - Systematic Entomology, 28 : 181-239.
• Steinmann H. 1997 – World Catalogue of Odonata. – Walter de Gruyter.
• Tsuda S. 1986 - A distribution list of world Odonata. - T. Shigeru.
• Tsuda S. 1991 - A distributional list of World Odonata. - Chez l'auteur, Osaka.

Worldwide Dragonfly Association - WDA

La Worldwide Dragonfly Association est une organisation internationale dédiée à la recherche, à la conservation et à la sensibilisation du public sur les libellules et les demoiselles (Odonata). Elle produit deux publications, l'International Journal of Odonatology (IJO), consacré aux recherches en cours sur les Odonates, et Agrion, le bulletin semestriel de la WDA, qui publie des nouvelles, des annonces et de courtes notes de terrain de la communauté WDA.

> Plus de détails…

Liens Internets

> World Odonata List
> The Odonata – Dragonflies and Damselflies (ß)
>
Catalogue of Life
> Encyclopedia of Life - Odonata
> IUCN Red List of Threatened Species
> Odonata
> Odonata sur Wikipedia
> GBIF
> All Odonata - Photographies
> Galerie du Monde des Insectes
> Wordwide Dragonfly Association
> International Dragonfly Fund
> Nature Photography - Christophe Brochard
> Mes Libellules - Benoit Guillon
> Odonata - Oleg E.Kosterin
> Fosilworks - Odonata

Les genres d'Odonates attribués à Burmeister (1839)

Si plusieurs genres sont classiquement attribués à Burmeister (1839), plusieurs ne sont pas décrits (nomen nudum) ou mal attribués. Seuls deux genres nouveaux se trouvent décrits dans cet ouvrage.

Les genres suivants sont attribu
és classiquement à Burmeister (1839) :

Diastatomma - Il est en r
éalité attribué à de Charpentier et est dûment décrit à la la différence de la plupart des autres genres qui sont simplement nommés dans cet ouvrage. Nous avons donc Diastatomma de Charpentier in Burmeister, 1839.

Epitheca - Ce nom est simplement nomm
é et attribué notamment selon un manuscrit de Charpentier à Libellula maculata. Nous avons en conclusion : Epitheca Burmeister, 1839 (nomen nudum). Pour ce taxon la logique est la même que pour Sympecma, nous devrions avoir Libella Selys, 1840. En définitive c'est Epitheca qui l'emporte avec une première description sous ce nom par de Charpentier en 1840.

Epophthalmia - Ce nom est bien d
écrit dans l'ouvrage et doit bien être attribué à Burmeister. Nous avons donc Epophthalmia Burmeister, 1839.

Platycnemis - Attribu
é à de Charpentier ce nom est indiqué sans description. Il s'agit de Platycnemis de Charpentier in Burmeister, 1839 (nomen nudum). Une fois encore et pour des raisons identiques nous avons Platycnemis Selys, 1840 (Deliry 2019).

Sympecma - Il s'agit ici aussi d'un nom sans description. Attribu
é à de Charpentier nous avons en définitive Sympecma de Charpentier in Burmeister, 1839 (nomen nudum). Nous démontrons que Sympecma Selys, 1840 est le premier nom valide pour ce genre, publié ultérieurement la même année (junior syn.) sous Sympycna de Charpentier, 1840 (Deliry 2019).

Le genre Cyrtosoma aussi
évoqué dans cet ouvrage sera abandonné pour Anax dès Selys (1840).

R
éférences
Burmeister H. 1839 - Handbuch der Entomologie. 2(2), 2. Neuroptera. - Enslin, Berlin [Odonata : 805-862].
de Charpentier T. 1840 - Libellulinae europaeae. - Leopold Voss, Lipsiae.
de Selys-Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles.
Deliry C. 2019 - Le genre Sympecma a été décrit en premier par Selys en 1840. - World Odonata.

Six Libellules et une Guêpe par Oudart

Cette planche que nous pensons postérieure à 1817 en raison de l'utilisation du genre Oeshna de Lamarck, 1817 présente plusieurs erreurs dans la détermination des Odonates de l'époque, ce qui souligne la difficulté qu'avaient les auteurs du début du XIXe siécle pour s'y retrouver (hic 2019).


©© by - Welcome Collection

Odonates et changements climatiques

McCauley S., Hammond J.I. & Mabry K.E. 2018 - Simulated climate change increases larval mortality, alters phenology, and affects flight morphology of a dragonfly. - Ecosphere, 9 (3).

Moteur de recherche

indexsitemapadvanced
site search byfreefind

Agrion un genre composite

Genre composite correspondant de manière plus ou moins confuse à plusieurs genres actuels. Il a été à la fois attribué à des Calopteryx et à des Coenagrion (hic 2018).

Fabricius J.C. 1775 - Systema Entomologiae. - Flensburgi & Lipsiae.

Essai de classification phylogénétique des Odonates

Deliry C. 2018 - Essai de classification phylogénétique des Odonates. - Histoires Naturelles, 56. - PDF

• Les nouveau genre Mattigomphus décrit en 2018 est à placer dans les Anisogomphini.
• Le nouveau genre décrit en 2018, Sundaeschna est placé à proximité de Saraeschna.
• Yunnanosticta - Ce genre est rangé dans la sous-famille des Sinostictinae par ses descripteurs en 2018

[Cliquer] Arbre des Zygoptères - Arbre des Anisoptères

Bechly G. 1998-2015 - Odonatology website. - ONLINE

Libellules dans la région lyonnaise en 1789

• Libellula rubicunda – N’est pas rare dans la région lyonnaise. Il s’agit ici de toute évidence de Leucorrhinia pectoralis.
• Libellula triedra – En France, près de Lyon. Il s’agit de Leucorrhinia caudalis.
• Libellula sanguinea (Sympetrum sanguineum) – En France, près de Lyon.
• Libellula cancellata - En France, près de Lyon. Il s'agit d'Orthetrum albistylum.
• Libellula fridrichsdalensis – En Bresse. Il s’agit de Libellula fulva.
• Libellula frumenti – En Bresse. Il s’agit d’Orthetrum cancellatum.
• Libellula cecilia (Ophiogomphus cecilia) - En Bresse.
• Libellula victoria - En Bresse. Il s’agit de Crocothemis erythraea.

de Villers C. 1789 – Caroli Linnaei Entomologia. – Lugdunum.

Les Sympétrums de Newman en 1833

Citation : Deliry C. 2019 - Les Sympétrums de Newman en 1833 - World Odonata Blog

En 1833, Newman d
écrit le genre Sympetrum accompagné de quelques descriptions précises de taxons dans pages 511 et suivantes. Malgré leur grande qualité ces descriptions sont accompagnées de noms assez maladroits dans un contexte où Sympetrum sanguineum était méconnu et Sympetrum striolatum n'était pas décrit.

Sympetrum scoticum est attribu
ée à Leach pour sa description dans un mystérieux ouvrage (XI 136) et à Donovan pour son illustration. L'espèce corresponds classiquement à Sympetrum danae et est indiquée en Ecosse et dans quelques parties de l'Angleterre.

Sympetrum rufostigma Newman, 1833, corresponds
à bien Sympetrum sanguineum en raison de ses pattes noires. Elle est particulièrement abondante [en Angleterre vers Londres].

Sympetrum vulgatum Newman, 1833 (nec Linnaeus, 1758) est une Libellule aux pattes marqu
ées de jaune, mais diffère de la Libellula vulgata de Linnaeus (1758) si bien que Newman marque la "synonymie" d'un point d'interrogation. Nous pensons vus son abondance, qu'il s'agit de Sympetrum striolatum.

Sympetrum basale Newman, 1833 (nomen oblitum) est un nom oubli
é qui n'est pas synonyme comme on l'a cru de Sympetrum sanguineum ! L'auteur adopte le nom donné par Stephens, sans description, en 1829 (Libellula basalis). Les ailes magnifiquement marquée de couleur safran et la rareté de l'espèce [vers Londres] correspondent à Sympetrum fonscolombii qui ne sera finalement décrit "officiellement" que quelques années plus tard.


©© bysa - Alberto Luis Nunes - Wikimedia Commons

Sympetrum flaveolatum est Sympetrum flaveolum, bien reconnaissable
à ses amples marques jaunes à la base des ailes. Rarement prise vers Londres, elle est plus abondante en Ecosse. Il partage cette conception de ce nom avec Müller : Libellula flaveolata Müller, 1764 (nec Linnaeus, 1761) qui avait déjà fait la "confusion".

On trouve en note de bas de page les descriptions des genres Orthetrum, Platetrum et Leptetrum. Le dernier utilis
é pour Libellula quadrimaculata n'est pas usité.

Newman E. 1833 - Entomological notes. - Entomological Magazine, 1: 511-514. - ONLINE

Plathemis depressa ou Platetrum depressum proposés pour Libellula depressa

Libelula depressa Linnaeus, 1758

A l'origine seul le genre Libellula avait été proposé pour les Libellules par Linnaeus en 1758, Les scientifiques n'ont eu de cesse ensuite de créer de nouveaux genres pour décrire ces Insectes. Actuellement le genre reste encore hétérogène et on y a placé des espèces appartenant de toute évidence à des genres différents. En 2002 Carle & Kjer avaient bien éclairci la situation mais ils n'ont guères été suivis par les auteurs. Nous avons repris dans un autre article le splitage du genre Libellula, et cela ne reste qu'une proposition.
Dans ce cadre et en suivant Schmidt (1987) qui avait devancé tout le monde, Libellula depressa devait entrer dans le genre Platetrum, sous Platetrum depressum. Platetrum est regardé comme le pendant européen de Plathemis. Toutefois un examen attentif de l'arbre donné par Carle & Kjer (2002) - reproduit plus bas - montre clairement qu'il n'y a pas lieu de créer un genre particulier pour Libellula depressa et qu'avec les espèces américaines elle entre dans le genre Plathemis avec subornata et lydia. C'est Newman qui en 1833 avait formé le genre Platetrum, aussi et une réflexion doit être poursuivie pour savoir si Platetrum ne serait pas le bon nom pour Plathemis, un genre décrit plus tard en 1861 par Hagen. Auquel cas nous aurions : Platetrum depressum, Platetrum lydium et Platetrum subornatum. Il reste à se mettre d'accord avec les américains sur cette affaire.
Notons que dans les années 1980-1990 la Libellula depressa avait bien été nommée un temps Platetrum depressum par divers auteurs.

Nous reprenons des illustrations des trois espèces ci-dessous, auxquelles nous ajoutons Libellula melli. On notera les ailes très colorées des Plathemis d'Amérique.

Carle F.L. & Kjer K.M. 2002 - Phylogeny of Libellula Linnaeus (Odonata: Insecta). - Zootaxa, 87 : 1-18.
Schmidt E. 1987 - Generic reclassification of some westpalearctic Odonata taxa in view of their Nearctic affinities (Anisoptera : Gomphidae, Libellulidae). - Adv. Odonatol., 3 : 135-145.


Extrait de la fig.1 de Carles & Kjer (2002)


Libellula depressa - ©© bysa - Tim Bekaert - Belgique le 3 juillet 2005 - Wikimedia Commons


Libellula melli - Shared - © Tom Kompier - D&D of Vietnam


Plathemis lydia - ©© Bruce Martin - Wikimedia Commons


Plathemis subornata - ©© bysa - Judy Gallager - Mexique le 28 mai 2012 - WIkimedia Commons

Müller O.F. (1730-1784)

Né le 11 mars 1730 à Copenhague et mort le 26 décembre 1784 à Copenhague.

Considéré comme un des plus important Naturaliste danois, d'abord musicien dont le père était trompettiste et d'origine allemande. Dans sa jeunesse il étudie l'histoire et la musique, puis la théologie et le droit. Il sera précepteur de la comtesse Shulin pendant 17 ans. Avec le soutien de cette dernière, il découvre alors l'histoire naturelle et voyage en Europe. Il rencontre alors en France, B.de Jussieu, botaniste et M.Adanson, naturaliste. Il étudie et publie des ouvrages sur les Champignons, les Odonates ou la Botanique du Danemark. Un mariage fortuné avec A.C.Paludan lui permet de se consacrer entièrement à l'étude de la nature tant au Danemark que dans le sud de la Norvège. Il vécu au Château de Frederiksdal. Le roi Frédéric V lui donne la charge de continuer une Flore du Danemark (Flora Danica) dont les trois premiers volumes avaient été réalisés par G.C.Oder. Il produit deux volumes supplémentaires dont le dernier est édité en 1782. Il se passionne pour les organismes microscopiques dont il propose la première classification en 1786. Un ouvrage de 1776 (Zoologiae Danicae prodromus) réunit plus de 3000 organismes vivants du Danemark et de la Norvège. Il entame en 1777 sa Fauna Danica mais seuls deux volumes de cet imposant projet paraissent de son vivant. Celui-ci sera poursuivi par d'autres naturalistes et aboutira en 1806. Son frère C.F.Müller, graveur sur cuivre, réalisera de magnifiques planches accompagnant cette oeuvre. Les collections du cabinet d'O.F.Müller sont perdues.

Il publie deux ouvrages concernant les Libellules qui sont parmi les premières nouvelles descriptions après celles de Linnaeus en 1758. Ils précisent l'Odonatofaune du Danemark et son édités en 1764 et 1767 ; le second n'étant qu'une version augmentée du premier. Il participe à la connaissance des Odonates d'Italie et en particulier dans la région de Bologne dans un ouvrage d'Allioni (1766) où il décrit Libellula pedemontana (Sympetrum pedemontanum (Müller in Allioni, 1766)) notamment. Sauf pour cette dernières ses descriptions de Libellules sembleront inaperçues et ne leur priorité ne sera restituée qu'au milieu du XIXe siècle notamment avec les travaux de Selys. En 1764 il décrit quatre nouvelles espèces : Aeshna cyanea, Brachytron pratense, Libellula fulva et Sympetrum sanguineum, à l'époque toutes placées dans le genre Libellula.


Aeshna cyanea une espèce alors bien connue, mais décrite par O.F.Müller en 1764 - ©© - Danièle Tixier-Inrep - Monde des Insectes

On trouve dans l'ouvrage de 1764 en outre Libellula frumenti (Orthetrum cancellatum), Libellula quadrifasciata (Aeshna grandis), Libellula rubra (Sympetrum flaveolum) et deux autres taxons encore mal attribués : Libellula squamata (Aeshna caerulea ?) et Libellula variegata (Sympetrum vulgatum ?). Notons qu'Aeshna caerulea est inconnue de nos jours au Danemark. Le cas le plus intéressant est celui de Libellula triedra, nom oublié (nomen oblitum) pour Leucorrhinia caudalis, la situation de ce taxon étant d'autant plus claire dans l'ouvrage d'Allioni (1766) où les ptérostigmas blancs sont indiqués. Leucorrhinia caudalis devrait s'appeler Leucorrhinia triedra. Enfin notons que la variété ß de Libellula quadrifasciata corresponds à Anaciaeschna isoceles nommée selon la description faite en 1767 par O.F.Müller. On pourrait ajouter d'autres noms selon le texte de 1767, tous préoccupés. Aucun n'a fait carrière.

Allioni C. 1766 - Manipulus insectorum Taurinensium. - Mélanges phylosophie mathématique Société royale Turin, 3 (7) : 185-198.
Müller O.F. 1764 - Fauna insectorum Fridrichsdalina. - Hafnia & Lipsia.
Müller O.F. 1767 - Enumeratio ac Descriptio Libellularum agri Fridrichsdalensis. - Nova Acta physico-medica Academiae Caesareae Leopoldino-Caro, 3 : 122-131.

Foudras E. (1783-1859)

Né le 19 novembre 1783 (Lyon, France) et mort le 13 avril 1859 (Lyon, France).

Naturaliste, entomologiste membre de la Société linnéenne de Lyon. Il est présenté comme botaniste par Mulsant (1860) Sa famille est originaire de Savoie en Maurienne (Bessans). Elle est installée à Lyon à sa naissance. Tout jeune il s'intéresse à la nature. Il est élève à l'école centrale de Lyon. Son travail est dans le domaine juridique puis il est avocat. Il utilise son temps libre à collecter de Insectes de France, notamment dans la région lyonnaise, en Bresse ou dans les Alpes (par exemple à Chamonix en 1821), le Midi de la France ; il voyage beaucoup en divers lieux du sud-est de la France. Après la vente de son cabinet d'entomologie en 1836, il se spécialise dans le groupe des Altises et en particulier dès 1842, Coléoptères. Il a manuscrit des carnets de chasses sur la période 1842-1859, inaccessibles car en collection privée.

Il publie très peu, notamment sur la Pyrale de la vigne en 1827, le Tridactyle panaché dans la région lyonnaise (Xya variegata) en 1829 et de manière posthume sur les Altises dans un ouvrage de Mulsant en 1860.

Ses collections léguées au Lycée Ampère de Lyon en 1993 on fini au Muséum de la Ville. D'autres collections - Botanique, Coquilles - sont dispersées ailleurs. Il initie et maîtrise l'art de conserver les Libellules et leurs couleurs. Sa collection de Libellule comprends 121 spécimens desquels se dégagent 47 espèces. Elle est inutilisable car indiquée de codes de couleurs, seuls deux spécimens sont localisés : Sympetrum fonscolombii à Tassin vers Lyon et Leucorrhinia pectoralis au Luitel en Isère. Sa pièce maîtresse est une spécimen de Nehalennia speciosa vraisemblablement pris en Savoie. Il n'a pas publié de travaux odonatologiques mais a entretenu avec le Baron de Selys-Longchamps divers échanges, ce dernier lui ayant rendu visite à Lyon en 1840. En découle la description d'Orthetrum albistylum par Selys en 1848 et cet auteur cite 16 espèces d'Odonates de la région lyonnaise dans ses ouvrages dont Stylurus flavipes ou Sympetrum depressiusculum.

Deliry C. (coord.) 2008 - Atlas illustré des Libellules de la région Rhône-Alpes. - Parthenope, Mèze.
Grand D. 2008 - Petite histoire des Libellules et de l'odonatologie régionale. In Deliry C. (2008).
Mulsant E. 1860 - Notice sur Antoine-Casimir-Marguerite-Eugène Foudras. - Sources diverses.

De Villers C.J. (1724-1810}

Né le 24 juillet 1724 (Rennes, France) - mort le 3 janvier 1810 (Lyon, France)
Il est élève de l'Astronome Fontenelle. Ses jeunes progrès en mathématiques étaient tels qu'il put tenir, à l'âge de treize ans, la place de son professeur pendant la durée de la maladie de celui-ci. Il est sur Lyon en 1753. Naturaliste français membre de l'Académie des Sciences de Lyon entre 1764 et 1810. Il possède un riche cabinet de curiosités qui eut une grande réputation à Lyon et il enseigne la physique et les mathématiques. Il fréquente les botanistes et naturalistes Philibert Commerson [1], Jean-Emmanuel Gilibert [2] et Marc Antoine Claret de La Tourrette [3]. Il herborise notamment avec les deux derniers en Grande-Chartreuse, vers Grenoble et outre la botanique, il s'occupe d'entomologie. Il est contemporain de Linné et de Fabricius notamment. Il a connu et rendu visite à Eugène Foudras, alors tout jeune et a un temps entretenu une correspondance avec lui {Mulsant 1860).
Il publie en 1789 un ouvrage sur l'entomologie : Caroli Linnaei Entomologia en quatre volumes, tous parus la même année. Il s'agit d'une édition française augmentée et annotée issue du Fauna svecica de Linné, édition 1767, selon la classification de Linné et non celle plus récente de Fabricius. D'abord manuscrit en français, l'ouvrage dû être réécrit en latin pour besoin de rigueur scientifique d'édition. Pour les Libellules il donne à quelques espèces des localisations près de Lyon - Lugdunum - ou en Bresse - Breƒƒia - (Deliry 2019), dernier secteur qu'il a de toute évidence parcouru, tant il le cite en précisant parfois le statut local de certains insectes et donnant aussi des localités précises. Pour les Odonates, il est le descripteur premier de Ceriagrion tenellum (Libellula tenella) et introduit le nom de Libellula albidella qui corresponds à Platycnemis pennipes. De Villers appelait lui-même ce travail "son grand ouvrage", le fruit disait-il de 25 années d'études, de courses et de recherches. Il met souvent au bas des descriptions la mention vidi si bien que quelques entomologistes doutent qu'il ait réellement tout vu (Anonyme 1814). On peut en déduire que c'est un homme de terrain, ce que confirme le rapport introductif de son Caroli Linnaei Entomologia (Gilibert & al. 1789).


©© byncsa - Alain Cochet - Ceriagrion tenellum (de Villers, 1789)


Description de Libellula tenella par de Villers (1789)

Il est alors un des rares entomologue de la région lyonnaise et précède l'école lyonnaise d'entomologie qui sera nettement plus fournie au XIXe siècle et qui participeront à la fondation de la Société linnéenne de Lyon en 1822.

Sa collection d'Insectes a disparu, comme le confirme avec regret Foudras (1823), sans qu'on en connaisse la destinée (Clary & al. 1988), par contre sa collection de coquilles forte de plus de 10500 échantillons est au Muséum de Lyon (Clary & Audibert 2008). On sait que son cabinet a été acquis par la ville de Lyon en 1804 et comprenait plus de 10000 pièces (Bange 1972).


La planche VII (vol.3) de son ouvrage représente Libellula quadrimaculata et une de Calopteryx attribuée à virgo mais correspondant à haemorrhoidalis à notre avis [hic 2019]

Allemand R., Richoux P. & Mouvant B. 2009 - Les collections entomologiques de la Société Linnéenne de Lyon. - Bull. Soc. linn. Lyon, hors série n°1, 2009 : 117-122. - ONLINE
Anonyme 1814 - Biographie universelle, ancienne et moderne. - Michaud. -
ONLINE
Bange C. 1972 - Linné et le mouvement linnéen à Lyon du XVIIIème au XXème siècle. - Catalogue. -
PDF
Clary J., Allemand R. & Richoux P. 1988 - Bull. mens. de la Soc. linn. de Lyon, 57, 9. -
ONLINE
Clary J. & Audibert C. 2008 - L'enrichissement des colletions du Muséum de Lyon au XIXe siècle : collections zoologiques. - Lyon, Musée des Confluences : 89-103. -
PDF
Collectif 2019 - Charles Joseph Devillers. - Wikipedia
ONLINE
CTHS 2019 - Devillers Charles Joseph. -
ONLINE
de Villers C. 1789 – Caroli Linnaei Entomologia. – Lugdunum. -
ONLINE
Deliry C. 2019 - Libellules dans la région lyonnaise en 1789. - Groupe Sympétrum
ONLINE
Duris P. 1993 - Linné et la France, 1780-1850. - Droz, Genéve.
Foudras E. 1823 - Notice sur les insectes utiles et les insectes nuisibles du département. - C.r. des trav. de la Soc. r. d'Agriculture et d'Histoire Naturelle et arts utiles de Lyon, 1823. -
ONLINE
Gilibert J.E., Claret de la Tourette M.A. & Vitet L. 1789 - Rapport de Messieurs les Commissaires de l'Académie de Lyon. 26 juin 1788.
In de Villers C. 1789 - ONLINE
Mulsant E. 1840 - Notice sur C.-J. de Villers. - Barret, Lyon. -
ONLINE
Mulsant E. 1860 - Histoire Naturelle des Coléoptères de France. - Blanchard, Paris. -
ONLINE

Geoffroy in de Froucroy, 1785

Geoffroy fait en 1762 une liste précoce des Libellules des environs de Paris avec descriptions, mais aucun nom scientifique. C'est de Fourcroy qui en 1785 attribuera des noms scientifiques aux descriptions de Geoffroy.

Les nouveaux noms suivants sont donnés :
Ophiogomphus cecilia (Geoffroy in de Fourcroy, 1785) - Seule nouvelle espèce de la liste.
Libellula adelais Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Coenagrion puella
Libellula dorothea Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Coenagrion puella
Libellula ludovicea Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Calopteryx splendens
Libellula philintha Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Libellula depressa
Libellula sophia Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Coenagrion puella
Libellula sylvia Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Orthetrum cancellatum
Libellula victoria Geoffroy in de Fourcroy, 1785 - Crocothemis erythraea

de Fourcroy A.F. 1785 – Entomologia parisiensis. – Parisii.
Geoffroy E.L. 1762 - Histoire abregée des insectes qui se trouvent aux environs de Paris. - Paris.


Ophiogomphus cecilia - La Cécile - ©© byncsa - G. Le Roux - INPN

Les plus belles Libellules


Aristocypha fulgipennis - © O.E.Kosterin - Cambodge le 2 juin 2013


Brachytron pratense - ©© byncsa - Alain Cochet - Mes Libellules d'Aquitaine


Coeliccia sasamotoi - © Benoit Guillon - Vietnam le 9 juin 2018


Coeliccia uenoi - © Benoit Guillon - Vietnam le 9 juin 2018


Cordulegaster boltonii - ©© bync - Gilles Creyssac - France, Charente le 3 août 2018 - Monde des Insectes


Devadatta ducatrix - © Benoit Guillon - Vietnam le 7 juin 2018


Diastatops dimidiata - Shared - K.D.Dijkstra - Surinam le 10 mars 2007 - Flickr


Diastatops obscura - ©© bysa - Alex Popovkin - Brésil le 3 avril 2009 - Wikimedia Commons


Erythrodiplax unimaculata - ©© bync - Benoit Guillon - Colombie le 22 mars 2017 - Monde des Insectes


Hetaerina americana - ©© bync - Dominique Mouchené - Etats Unis le 31 juillet 2018 - Monde des Insectes


Lamelligomphus camelus - ©© bync - Benoit Guillon - Vietnam le 4 juin 2018


Lathrecista asiatica - ©© bync - D.Martinez - Philippines le 23 avril 2018 - Monde des Insectes


Libellula pulchella - ©© bysa - Cephas - Canada, Québec le 14 juillet 2011 - Wikimedia Commons


Lindenia tetraphylla - ©© bync - Paul Cools - Encyclopedia of Life


Mecistogaster linearis - ©© bysa - Denis Gaschignard - - Libellules de Guyane


Neurobasis chinensis - © Benoit Guillon - Vietnam le 22 octobre 2010


Neurothemis stigmatizans - ©© bysa - Bill Higham - Wikimedia Commons


Neurothemis tullia - ©© bysa - Hafiz Issadeen - Sri Lanka le 21 août 2009 - Wikimedia Commons


Onychogomphus forcipatus - ©© bync - Laurent R. - France, Hérault le 11 juillet 2009 - Monde des Insectes


Palpopleura portia - ©© bysa - Charles J.Sharp - Gambie le 20 décembre 2016 - Wikimedia Commons


Rhyothemis notata - ©© bync - Adedotun Ajibade - Nigéria le 12 avril 2014 - iNaturalist


Rhyothemis phyllis - ©© bysa - Summerdrought - Australie le 15 octobre 2014 - Wikimedia Commons


Rhyothemis variegata - ©© bysa - David Raju - Inde le 12 septembre 2015 - Wikimedia Commons


Selysiothemis nigra - © Benoit Guillon - Italie, Sicile le 12 juillet 2009


Tramea carolina - ©© bync - Adams Kirby - Etats Unis le 23 mai 2018 - iNaturalist


©© bysa - Denis Gaschignard - Libellules de Guyane

Shared - Partage d'images

Il est régulier de pouvoir partager des images depuis un site comme Flickr sur d'autres espaces comme Facebook par exemple. Nous considérons que de telles images sont sous copyright des auteurs, mais pensons que nous pouvons aussi les partager. Nous appliquons les règles suivantes pour des telles images :
• Mention Shared avec lien sur cette page d'information,
• Copyright avec nom connu de l'auteur,
• Lien direct vers l'image d'origine, donc possibilité de retour aux sources,
• Image limitée sur la plus grande largeur à 640 pixels seulement, y compris en archive.
Si de telles conditions ne vous convenaient pas, merci de me contacter et j'ôterais votre image dans les meilleurs délais : Cyrille Deliry.
D'avance merci pour les possibilités de partage, mon objectif restant de valoriser votre travail et de permettre à chacun de remonter aux sources.

Libellula cyanea est un nom préoccupé

Libellula cyanea Fabricius, 1775 (nec Müller, 1764)

Ce nom est préoccuppé par la Libellula cyanea de Müller (1764), néanmoins la faiblesse du nombre de genres à l'époque et le rangement dans le genre Aeshna de cette dernière est en faveur du nom appliqué par Fabricius (1775). De plus le faible nombre d'espèces à l'époque et la distance géographique, respectivement Europe et Amérique du Nord, évite toute ambiguïté.


©© bync - Linda Gail Price - Encyclopedia of Life

Fabricius J.C. 1775 - Systema Entomologiae. - Flensburgi & Lipsiae.
Müller O.F. 1764 – Fauna insectorum Fridrichsdalina. – Hafnia & Lipsia.

Sympecma paedisca est un nom préoccupé

Sympecma paedisca (Brauer in Fedstchenko, 1874, nec Eversmann, 1836)
Sympycna paedisca Brauer in Fedstchenko, 1874 (nec Eversmann, 1836)

Ce taxon est réputé publié en 1877. Toutefois Brauer (1880) date l'ouvrage source de 1874, ce qui est repris par ailleurs pour ce document sur Google Book. A l'époque Brauer (1880) pense avoir le paedisca d'Eversmann (1836), mais s'aperçoit ensuite que non (Brauer 1882). En première hypothèse nous pensons qu'il y a une description faite (mais celle-ci pourrait n'être faite que dans un article de 1877 - Voir ouvrage de Boudot). Une description complète est faite dans l'article de Brauer (1880). Il valide finalement ce taxon à son nom et considère qu'il n'y a pas lieu de changer le nom (Brauer 1882). C'est une décision de l'auteur, mais ce nom est en fait préoccupé !

Brauer F. 1880 - Verzeichniss der von Fedstschenko in Turkestan gesammelten Odonaten. - Zool.-Bot. Ges. Österreich : 229-232.
Brauer F. 1882 - Sympycna paedisca m. Zur Richtigstellung dieser neuen Art. - Zool.-Bot. Ges. Österreich, 1882 : 75-76.

Ceriagrion rhomboidalis pour Ceriagrion glabrum

Ceriagrion glabrum (Burmeister, 1839)

Agrion rhomboidalis Palisot de Beauvois, 1807 est un nom oublié (nomen oblitum) pour Ceriagrion glabrum, si bien que l'espèce correspondante devrait s'appeler Ceriagrion rhomboidalis (Palisot de Beauvois, 1807).


© Benoit Guillon - Afrique du Sud en 2017

Terriers de Petalura gigantea

Petalura gigantea est une espèce australienne. Elle creuse à l'état larvaire de longs terriers ramifiés sous les marais. Les larves ont une croissance lente et le stade larvaire peut durer 10 ans ou plus. On pense qu'elles quittent leurs terriers la nuit pour se nourrir.

Gomphus est aussi un Champignon

Gomphus Leach in Brewster, 1815

Ce nom est aussi employé dans le règne végétal pour des Basidiomycètes : Gomphus Pers. 1797. Il provient du grec ancien γόμφος qui signifie "cheville, clou".

Aeshna coluberculus pour Aeshna mixta

Aeshna mixta Latreille, 1805

Libellula coluberculus est un nom oublié (nomen oblitum) pour Aeshna mixta. Elle a été décrite et illustrée en 1780 par Harris. Si Latreille (1805) connaît la planche d'Harris (1780) il ignore le nom de coluberculus donné par l'auteur anglais. On trouve dans la synonymie des essais d'adoption du nom correct de cette espèce avec Aeschna coluberculus habermayeri Götz, 1923.

Voir aussi : Simaeschna.


©entomart

Harris M. 1780 – An exposition of English insects. – White & Robson, London.
Latreille P.A. 1805 - Histoire naturelle, générale et particulière des Crustacés et des Insectes.- Paris.

Simaeschna pour Aeshna affinis et Aeshna mixta

Aeshna affinis et Aeshna mixta ne sont pas une véritable Aeshna si bien que nous avions proposé (hic 2004) le nom de Simaeaschna pour rendre compte de cette situation. Ainsi Bechly, sur son site Internet (1998-2015) fait apparaître ce taxon sous « Aeshna » affinis ou « Aeshna » mixta car elle présente des caractéristiques des Anacini proche des Anax.

Bechly G. 1998-2015 - Odonatology website. - ONLINE

Platycnemis oedipus taxon doublonné

Platycnemis oedipus (von Eichwald, 1830)
Agrion oedipus von Eichwald, 1830

Cette espèce est réputée en synonymie de Platycnemis dealbata, néanmoins la WOL distingue les deux taxons.

von Eichwald C.E. 1830 - Insecta. In Zoologia specialis quam expositis animalibus tum vivis. Vol.2.


Description originale de von Eichwald (1830)

L'affaire Aes(c)hna

Aeshna Fabricius, 1775

Fabricius en 1775 splite le genre Libellula unique jusqu'alors en Libellula, Aeshna et Agrion.
Fabricius (1775) utilise une orthographe fautive sous Aeshna pour Aeschna et Illiger en 1801 en propose une correction qui fera carrière jusqu'au XXe siècle. Mais en 1939 la Commission Internationale de Nomenclature rend illégale la version Aeschna pourtant étymologiquement correcte. Le nom français "Aeschne" est forgé par Selys (1840) et reste maintenu malgré la divergence avec le genre effectif. Muffet (1589-90) avait utilisé le nom Aeschna pour des Phryganes, ce, à proximité de planches sur les Libellules, si bien qu'il peut semble possible que Fabricius ait voulu valoriser ce nom non employé en Entomologie jusqu'alors et qu'Aeshna ne soit qu'une maladresse typographique volontairement maintenue par Fabricius dans ses différents ouvrages.

de Selys-Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles.
Fabricius J.C. 1775 - Systema Entomologiae. - Flensburgi & Lipsiae.
Illiger K. 1801 - Namen der Insekten. - Magazin für Insektenkunde, 1.
Muffet T. 1589-90 - Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum. - Réed. 1634 - Londini.

Une Libellule se reproduisant en milieu marin

Erythrodiplax berenice

Littoral des Etats Unis, d'Amérique centrale et des Antilles ; quelques indications à l'intérieur des terres jusqu'au Nouveau Mexique. On la trouve dans les marais salants, mangroves et elle peut se reproduire en mer, fait unique.


©© by - Pondhawk - Wikimedia Commons

Kelts L.J. 1981 - Ecology of 2 tidal marsh insects, Trichocorixa verticalis (Hemiptera) and Erythrodiplax berenice (Odonata), in New-Hampshire. - Estuaries 4 (3) : 263-263.

Coenagrion pulchellum c'est en 1825

Coenagrion pulchellum (Vander Linden, 1825)

Divers auteurs et de nombreux sites Internet datent la description de ce taxon en 1820 et plus rarement en 1823. Or, Jödicke (2016) et nous confirmons avec lui cette affaire, démontre que celui-ci a bien été décrit pour la première fois en 1825. Il convient à cette occasion de noter que de Charpentier a lui-aussi décrit l'espèce en 1825 sous Agrion interruptum. Un petit soucis de priorité se dessine selon la date de la publication, néanmoins l'usage est établi aujourd'hui sur Coenagrion pulchellum.


©© bync - Antoine Guibentif - Suisse le 17 juin 2008 - Monde des Insectes

de Charpentier T. 1825 - De Libellulinis europaeis In Horae entomologicae. - Wratislaviae.
Jödicke R. 2016 - Vander Linden’s name Agrion pulchella : a dating problem and its consequences (Odonata: Coenagrionidae). - Notul. Odonatol., 8 (8) : 254-260.
Vander Linden P.L. 1825 - Monographiae Libellulinarum Europaearum. - Bruxellis.

Un Calopteryx fossile à Andance (Ardèche, France)

Calopteryx andancensis Nel & Brisac, 1994


©© by - MNHN

Suppression d'Aeshna annulata

Aeshna annulata Fabricius, 1798

C'est un taxon énigmatique indiqué en Inde. Il a pu être associé à Gynacantha millardi - alors taxon synonyme (voir Steinmann 1997) -, or ce ne semble plus être le cas. Que ce soit annulata ou millardi, ces taxons n'apparaissent pas sur les listes modernes des Libellules de l'Inde. Déjà Fraser (1936) ne traite pas annulata (fig. ci-dessous).

Conclusion provisoire (hic 2018) : depuis sa fondation ce nom n'a été utilisé que dans une seule situation, celle de remplacer le nom de Cordulegaster annulata (= Aeshna annulata Latreille, 1805) par Cordulegaster boltonii car le premier était préoccupé (cf. Cordier 2018 ; rapprochement des deux noms fait par Selys en 1854 dans le Synopsis des Gomphines). Le passage d'un nom à l'autre ne semble pas avoir été l'objet d'articles ou de notes. The β Odonata associe ce taxon annulata à Gynacantha millardi, lui même mis en synonymie avec Gynacantha bayadera par les auteurs. Nous avons donc Aeshna annulata Fabricius, 1798 (nomen oblitum) avec pour synonymes millardi et bayadera.

Cordier J.Y. 2018 - Zoonymie des Odonates : les noms de Cordulegaster boltonii (Donovan, 1807), "le Cordulégastre annelé". - Blog.
Fabricius J.C. 1798 - Supplementum entomologiae systematicae. - Hafniae.
Fraser F.C. 1936 - The Fauna of British India. Odonata. vol.III.
Steinmann H. 1997 – World Catalogue of Odonata. – Walter de Gruyter.

Suppression de Gynacantha millardi

Gynacantha millardi Fraser, 1920

Steinmann (1997) propose une synonymie avec Aeshna annulata. Ce taxon réputé indien ne se trouve plus sur les listes des Libellules modernes de l'Inde, par contre elle est dans Fraser (1936). C'est un taxon très proche de Gynacantha bayadera qui seul subsiste sur les listes des Libellules de l'Inde. La synonymie est donc établie par les auteurs.

Fraser F.C. 1920 - Some new indian dragonflies - J. of the Bombay History Soc., 27.
Fraser F.C. 1936 - The Fauna of British India. Odonata. vol.III.
Steinmann H. 1997 – World Catalogue of Odonata. – Walter de Gruyter.

Le genre Eurothemis est européen

Eurothemis Kennedy, 1922

Le genre Eurothemis du Paléarctique corresponds à Ladona présent dans le Néarctique.
Carle & Kjer (2002) rangent deux espèces dans ce genre : Eurothemis fulva et Eurothemis pontica issues du genre Libellula. Déjà dés 1833, Newman avait splité les trois principales espèces du genre Libellula d'Europe. Celles-ci présentent en effet une certaine dissemblance assez évidente. Il les avait rangées en Libellula fulva, Platetrum depressum et Leptetrum quadrimaculatum. En équivalence on trouve pour le Néarctique Ladona et Plathemis et Schmidt (1987) propose Ladona fulva et Platetrum depressum.
Nous nous rangeons à l'avis de Carle & Kjer (2002) pour le placement des deux taxons plus haut dans le genre Eurothemis en raison de légères divergences phylogénétiques, quant au genre Platetrum il n'a pas la même réalité. Nous préférons Plathemis depressa. Ceci semble justifié par l'examen de l'arbre repris ci-dessous.


©© bysa - Christian Fischer - Wikimedia Commons

Carle F.L. & Kjer K.M. 2002 - Phylogeny of Libellula Linnaeus (Odonata: Insecta). - Zootaxa, 87 : 1-18.
Schmidt E. 1987 - Generic reclassification of some westpalearctic Odonata taxa in view of their Nearctic affinities (Anisoptera : Gomphidae, Libellulidae). - Adv. Odonatol., 3 : 135-145.


Extrait de la fig.1 de Carles & Kjer (2002)

Libellula sylvia et Libellula depressa

Cordier (2019) en ce début d'année commente en détail les noms donnés à Libellula depressa.

La Sylvie de Geoffroy (1762) est finalement nommée Libellula sylvia par de Fourcroy (1785). Nous sommes en présence d'un Orthetrum en raison de ses ailes complètement diaphanes et de son abdomen pruineux bleuté. Néanmoins d'anciens auteurs l'avaient associée à tort avec Libellula depressa. En 1985, d'Aguilar et Dommanget la présente comme un Orthetrum cancellatum. Or, la description de Geoffroy (1762) parle de petites taches brunes au bord extérieur des ailes, ce qui est selon nous une indication pour certains mâles d'Orthetrum coerulescens qui présentent cette caractéristique originale partagée avec Libellula fulva mais de manière plus discrète. Malgré des recherches approfondies je n'ai pas réussi à trouver de photographie montrant ce détail. Les photographies présentées ne le montrent pas. Finalement j'ai trouvé une image proche de la description que je donne ici.


©© bync - Paul Cools - Encyclopedia of Life

Références
Cordier J.Y. 2019 - Zoonymie des odonates. Les noms de Libellula depressa (Linnaeus, 1758), la "Libellule déprimée".
d'Aguilar J. & Dommanget J.L. 1985 - Guide des Libellules d'Europe et d'Afrique du Nord. - Delachaux et Niestlé, Neuchâtel et Paris.
de Fourcroy A.F. 1785 - Entomologia parisiensis. - Parisiis.