Le véritable nom de la Cordulie splendide

Citation : Deliry C. 2019 - Le véritable nom de la Cordulie splendide. - (1ère édition 2014) World Odonata Blog.

Au cours de la lecture de l'ouvrage de Kirby (1890) je d
écouvre en janvier 2014, une étrange présentation de la Macromia splendens (Deliry 2014) :



On y lit que le véritable nom de la Cordulie splendide devrait être Macromia splendida. Nous avons mené l'enquête et nous sommes procuré les articles présentés.

Le 3 mai 1843, Selys (1843a) annonce à la Société entomologique de France la découverte de la Cordulie splendide. On y découvre que l'espèce, une femelle, avait été remarqué par l'auteur au Museum de Genève en 1840 et qu'il avait encouragé Pictet de la Rive à la publier. Ce dernier a différé le projet faute d'informations sur le mâle. La description et la planche ce taxon paraîtra dans le Magazin de Zoologie dirigé par Guérin-Méneville accompagnée de celle du mâle préparée par Selys (datée d'avril 1843 in Pictet de la Rive & Selys 1844).



Daté de mai 1843, ce texte est attribué à Selys (1843b) dans le sommaire. Il comprends une description de Pictet de la Rive nommée Cordulia splendida. Il s'agit d'une véritable description dont la publication est ici maladroitement anticipée. Chronologiquement il est probable que cette communication soit postérieure à celle du 3 mai 1843, néanmoins si les deux documents sont sortis en 1843, nous ne savons pas lequel a été publié en premier dans l'année. Ceci n'a d'ailleurs pas d'importance car seul le second comprends une description.



Bien que préparée et discutée en 1843, la description "officielle" de l'espèce paraît en 1844 dans un Magazin de Zoologie daté de 1843 sous la double écriture de Pictet et de Selys (Pictet de la Rive & Selys 1844 - PDF).

Nous avons eu divers échanges avec D.Paulson et M.Schorr entre juin 2014 et octobre 2014 sur ce sujet, affinant peu à peu la situation. M.Schorr (in litt. du 14 octobre 2014) dit que la note de Selys de 1843 (b) rend simplement compte de l'enregistrement de l'espèce en France. Il ajoute la description de Pictet de la Rive avec une faute de frappe sous Cordulia splendida, ce n'est en aucun cas une description de l'espèce.

Fin 2018 et début 2019 nous avons simplifié l'argumentation et amélioré la présentation de ce sujet. Nous arrivons aux conclusions suivantes :
• Cordulia splendida Pictet de la Rive in Selys, 1843 (nomen oblitum)
• Cordulia splendens Pictet de la Rive & Selys, 1844
Elles sont parfaitement conformes à celles de Kirby (1890).



Références
• de Selys Longchamps E. 1843a - Note sur quelques libellules d'Europe. - Annls de la Soc. Entom. de France, 2e série, tome 1 : 107-109. - ONLINE
• de Selys Longchamps E. 1843b - Description d'une nouvelle espèce de Névroptère du genre Cordulia découverte en France. - Revue Zoologique, revue mensuelle, mai 1843. - ONLINE
• Deliry C. 2014 - Le véritable nom de la Cordulie splendide. - Nature Life.
• Pictet de la Rive & de Selys Longchamps E. 1844 - [Cordulia splendens]. - Magazin de Zoologie, 2e série, 5e année : texte + pl.117. - PDF

Six Libellules et une Guêpe par Oudart

Cette planche que nous pensons postérieure à 1817 en raison de l'utilisation du genre Oeshna de Lamarck, 1817 présente plusieurs erreurs dans la détermination des Odonates de l'époque, ce qui souligne la difficulté qu'avaient les auteurs du début du XIXe siécle pour s'y retrouver (hic 2019).


©© by - Welcome Collection