L'affaire Aes(c)hna

Aeshna Fabricius, 1775

Fabricius en 1775 splite le genre Libellula unique jusqu'alors en Libellula, Aeshna et Agrion.
Fabricius (1775) utilise une orthographe fautive sous Aeshna pour Aeschna et Illiger en 1801 en propose une correction qui fera carrière jusqu'au XXe siècle. Mais en 1939 la Commission Internationale de Nomenclature rend illégale la version Aeschna pourtant étymologiquement correcte. Le nom français "Aeschne" est forgé par Selys (1840) et reste maintenu malgré la divergence avec le genre effectif. Muffet (1589-90) avait utilisé le nom Aeschna pour des Phryganes, ce, à proximité de planches sur les Libellules, si bien qu'il peut semble possible que Fabricius ait voulu valoriser ce nom non employé en Entomologie jusqu'alors et qu'Aeshna ne soit qu'une maladresse typographique volontairement maintenue par Fabricius dans ses différents ouvrages.

de Selys-Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles.
Fabricius J.C. 1775 - Systema Entomologiae. - Flensburgi & Lipsiae.
Illiger K. 1801 - Namen der Insekten. - Magazin für Insektenkunde, 1.
Muffet T. 1589-90 - Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum. - Réed. 1634 - Londini.