Sympetrum

Sympetrum janae est-il vraiment synonyme de Sympetrum internum ?

Citation : Deliry C. 2019 - Sympetrum janae est-il vraiment synonyme de Sympetrum internum ? - World Odonata Blog.

Malgré sa synonymie avec Sympetrum internum, Sympetrum janeae apparaît encore régulièrement comme une bonne espèce (hic 2019). En effet cette synonymie semble controversée (Coté 2017), faute d'étude précise (Paulson 2017). Néanmoins l'article de Pilgrim & von Dohlen (2007) semble convainquant sur cette question et montre plutôt bien cette synonymie. Il s'agirait même de tout ramener à Sympetrum rubicundulum tant les trois taxons sont indistincts. Il convient aussi de confondre Sympetrum obtrusum et Sympetrum pallipes. Néanmoins l'arbre donné par Pilgrim & von Dohlen (2007) met en évidence trois ensembles, mélange des taxons précédents qui pourraient correspondre à trois bonnes espèces qui restent à définir. On peut se demander si les auteurs n'ont pas confondus leurs échantillons ou les ont mal identifiés et si cet article est bien valide. En définitive soit on accepte la synonyme de Sympetrum janeae avec un taxon voisin (Sympetrum internum ou Sympetrum rubicundulum), auquel cas d'autres taxons tombent dans le panier, soit on réfute cet article et on attends de meilleures confirmations (hic 2019).


©© by - Melissa McMasters - Wikimedia Commons - Sympetrum rubicundulum

Carle F.J. 1993 - Sympetrum janeae spec. nov. from eastern North America, with a key to Nearctic Sympetrum (Anisoptera: Libellulidae). - Odonatologica, 22 (1) : 1-16.
Coté A. 2017 - Sympétrum de Jane - Sympetrum janeae du lac Saint-Paul (Bécancour). - Blog Libellules Québec - Archive PDF
Paulson D.R. 2017 - Sympetrum internum. - The IUCN Red List of Threatened.
Pilgrim E.M. & von Dohlen C.D. 2007 - Molecular and Morphological Study of Species-Level Questions Within the Dragonfly Genus Sympetrum (Odonata: Libellulidae). - Annls of Entomol. Soc. of America, 100 (5). - ONLINE

Les Sympétrums de Newman en 1833

Citation : Deliry C. 2019 - Les Sympétrums de Newman en 1833 - World Odonata Blog

En 1833, Newman d
écrit le genre Sympetrum accompagné de quelques descriptions précises de taxons dans pages 511 et suivantes. Malgré leur grande qualité ces descriptions sont accompagnées de noms assez maladroits dans un contexte où Sympetrum sanguineum était méconnu et Sympetrum striolatum n'était pas décrit.

Sympetrum scoticum est attribu
ée à Leach pour sa description dans un mystérieux ouvrage (XI 136) et à Donovan pour son illustration. L'espèce corresponds classiquement à Sympetrum danae et est indiquée en Ecosse et dans quelques parties de l'Angleterre.

Sympetrum rufostigma Newman, 1833, corresponds
à bien Sympetrum sanguineum en raison de ses pattes noires. Elle est particulièrement abondante [en Angleterre vers Londres].

Sympetrum vulgatum Newman, 1833 (nec Linnaeus, 1758) est une Libellule aux pattes marqu
ées de jaune, mais diffère de la Libellula vulgata de Linnaeus (1758) si bien que Newman marque la "synonymie" d'un point d'interrogation. Nous pensons vus son abondance, qu'il s'agit de Sympetrum striolatum.

Sympetrum basale Newman, 1833 (nomen oblitum) est un nom oubli
é qui n'est pas synonyme comme on l'a cru de Sympetrum sanguineum ! L'auteur adopte le nom donné par Stephens, sans description, en 1829 (Libellula basalis). Les ailes magnifiquement marquée de couleur safran et la rareté de l'espèce [vers Londres] correspondent à Sympetrum fonscolombii qui ne sera finalement décrit "officiellement" que quelques années plus tard.


©© bysa - Alberto Luis Nunes - Wikimedia Commons

Sympetrum flaveolatum est Sympetrum flaveolum, bien reconnaissable
à ses amples marques jaunes à la base des ailes. Rarement prise vers Londres, elle est plus abondante en Ecosse. Il partage cette conception de ce nom avec Müller : Libellula flaveolata Müller, 1764 (nec Linnaeus, 1761) qui avait déjà fait la "confusion".

On trouve en note de bas de page les descriptions des genres Orthetrum, Platetrum et Leptetrum. Le dernier utilis
é pour Libellula quadrimaculata n'est pas usité.

Newman E. 1833 - Entomological notes. - Entomological Magazine, 1: 511-514. - ONLINE