Météo Niort…

Météo de temps en temps…

Ce site météo amateur glane des informations et en apporte, mais n’est en aucun cas outil de vigilance météo officiel… attention… ceci est de la météo de temps en temps…

Dimanche 8 décembre 2019 – 8h18

Il fait doux matin à Niort avec près de 12°C depuis 2h du matin…

Nous devrions presque échapper à la tempête prévue dimanche soir sur la Manche, mais nous serons sur la bordure : rafales jusqu’à 60 km/h prévues. Le littoral est en vigilance orange. On nous prévois un peu de vent et du soleil sur la journée, jouant avec le nuages.


Cette carte est mise à jour… de temps en temps…
©© byncsa – Cyrille Deliry – Histoires Naturelles




Evénements récents ou en cours

Aux dernières nouvelles le cyclone Belna pourrait passer à 100 km à l’est de Mayotte. L’alerte orange est déclarée sur l’île. On annonce désormais des rafales à 230 km/h (contre 200 km/h dans les prévisions antérieures) ; vent constant à 185 km/h. Le cyclone s’intensifie plus que prévu. Le cyclone devrait tomber sur Mayotte vers 12h HL, les vents envisagés sont de l’ordre de 100 km/h, l’île se trouvant probablement en bordure du cyclone [???].

Le préfet de Mayotte, Jean-François Combet, considère que c’est une véritable menace et envisage que si la trajectoire passe sur Mayotte ce serait une catastrophe sans précédents, un phénomène exceptionnel et invite la population à bien suivre les consignes données notamment par radio. A suivre…

Tempête sur la Manche du dimanche 8 au lundi 9 décembre 2019 dans la nuit. Des pointes à 130 km/h sont prévues. La tempête Rudi ou Siro [?] (d’autres parlent de Atiyah) semble devoir toucher presque toute la France d’ici mardi. On envisage dans la foulée des tempêtes de neige en Isère, Savoie et Haute-Savoie. Coup de vent supplémentaire en Roussillon, sur la Côte d’Azur et en Corse.


On en parlait depuis quelques jours… un cyclone semble en formation dans l’Océan Indien et si cela se confirme, il pourrait toucher le Nord de Madagascar et son voisinage comme Mayotte. Le 6 décembre il est désigné sous forme de tempête tropicale nommé Ambali (aussi appelé Kamissi) avec déjà des rafales de 130 km/h. Elle se déplace à près de 1200 km de la Réunion à la vitesse de 11 km/h. Mayotte est placée en pré-alerte cyclonique. Par ailleurs un deuxième système dépressionnaire nommé Belna est à 1560 km. Belna sur Mayotte, ce seront des vents de 160 km/h en moyenne et des rafales à 200 km/h. Il pourrait toutefois changer de direction et effleurer l’île seulement. Voici depuis les années 1980 qu’aucun cyclone majeur n’a touché l’île de Mayotte, aussi la prise de conscience des populations paraîtra insuffisante.

Ambali, s’emballe et apparaît comme un cyclone « atomique » : il a pris une ampleur exceptionnelle en pas même 24h. Découvert le 3 décembre 2019, il est baptisé le 5 et classé en cyclone tropical le 6 décembre. Il est passé de l’état de tempête modérée à l’état de cyclone très intense en moins de 24 h. C’est un – second après le cyclone Patricia – record d’intensification. A contrario il devrait dégonfler très rapidement. Pour l’instant et dans un temps record, il est devenu un cyclone de catégorie 5 avec des vents montant jusqu’à 251 km/h. C’est le plus fort cyclone [?] depuis Fantala en 2016.

Quatre systèmes dépressionnaires dont 3 cyclones avérés dans l’Océan Indien le 7 décembre 2019

On parle étrangement peu du cyclone Pawan qui menace la Corne de l’Afrique.


Les chutes Victoria au Zimbabwe sont presque à sec, suite à une des sécheresses les plus marquées du siècle.

Chutes Victoria ce week-end des 30 novembre et 1er décembre 2019 – shared – © Mike Hutchings (Reuters) – The Gardian
Les chutes en situation plus normale – ©© 0 [Public Domain]

Kammuri dont nous avions déjà parlé le 26 novembre 2019 comme menaçant les Philippine est devenu ce jeudi 28, un Typhon majeur. On prévoit son intensification progressive dans les prochains jours. On parle même de Super Typhon avec son amplitude maximale à l’arrivée sur les Philippines. La menace finalement se confirme et l’archipel a été touché les 2 et 3 décembre . Des vents à 240 km/h étaient redoutés, mais ils n’ont pas passé les 190 km/h en rafale. La pression atmosphérique est descendue à 969 hPa et des vagues de 10 m ont été vues sur les côtes. 200 mm de précipitations. On mesuré la température de -110°C (un record de froid) au sommet nuageux du système dépressionnaire, ce qui témoigne d’une activité connective exceptionnellement intense.

Crédit – © Himawari – 8 – Image satellite du Typhon Kammuri alors qu’il se trouve au nord-est des Philippines et va pénétrer dans l’archipel

Inondations en Nouvelle-Zélande à Wakana vers Queenstown. Il y est tombé ce vendredi plus de la valeur d’un mois de pluie.

Source – © https://mapdow.com/inondation-frappe-centres-touristiques-de-la-nouvelle-zelande-et-queenstown-wanaka/
Montée des eaux au niveau du Lac

Un puissant séisme de magnitude 6,0 a été enregistré mardi 3 décembre 2019 au Chilli à proximité de la frontière avec le Pérou.

Les inondations en Afrique sont nombreuses cet automne. Ainsi au Kenya au 3 décembre 2019, depuis octobre, 132 personnes sont mortes suite aux catastrophes provoquées par les inondations. C’est un troisième mois consécutif de plus abondantes qui est enregistré et les pluies ne devraient pas cesser avant fin décembre !

Un séisme de magnitude 6,0 a frappé ce 2 décembre 2019 les îles Andreanof dans les Aléoutiennes en Alaska. Le foyer se trouvait à 35 km de profondeur. On ne sait rien des dégâts ou d’éventuelles victimes pour l’instant.

Ouffa…! le Var et les Alpes-Maritimes viennent de passer en vigilance rouge, pluie-inondation… le Vaucluse reste orange, les Alpes-de-Haute-Provence passent en orange, la Drôme était déjà en orange inondation. A 20h on signale jusqu’à un mois et demi de pluie depuis 16h sur Cannes, Antibes ou Fréjus. L’épisode bref s’éloigne vers minuit. On déplore 4 morts et de plus 3 secouristes décédés suite au crash d’un hélicoptère.

Un nouvel épisode méditerranéen nommé Olaf est observé : il a eu lieu principalement le 1er décembre 2019. Il a suivi le même trajet que le précédent : depuis l’Atlantique il a basculer en Méditerranée amenant de l’air froid originaire du Canada. Les premières pluies significatives sont tombées dimanche 1er novembre 2019 en tout début de matinée. A 7h15 il avait plus l’équivalent de 3 semaines de pluies sur Borme les Mimosas, soit 65 mm. Les conditions ont été plus calmes sur les Cévennes avec 20 à 40 mm de pluie et une situation déjà en amélioration dès 8h du matin. On ne peut guère parler d’épisode cévenol.

Les Cévennes, la Côte d’Azur et la Ligurie sont touchées, de même que les Alpes (neiges abondantes). Les cours d’eau sont déjà gonflés, les sols gorgés d’eau et des inondations sont fortes… Côté Alpes, ce sont des conditions plus froides qui sont prévues en altitude (pas de foehn) et jusqu’à 2 m de neige concernent les Ecrins par exemple. Chutes de neiges dès 800 m d’altitude dans les Alpes du Nord.

Les Alpes-de-Haute-Provence sont durement touchées. Un éboulement spectaculaire a eu lieu sur le site des Mées (photo ci-dessous.

shared – © Richard de Baisieux – Eboulement aux Mées (Alpes-de-Haute-Provence) – ouestFrance

Détails de ma station météo

Le temps de temps à autre