Loxodonta africana : Différence entre versions

De Miscellaneous Biodiversita

m
m
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
'''Eléphant d'Afrique''' - (en) African Elephant - ''Elephantidae''
 
'''Eléphant d'Afrique''' - (en) African Elephant - ''Elephantidae''
  
{{VU}}
+
{{VU}} 2008 (En augmentation)
  
 
On distingue depuis peu, deux espèces d'Eléphants d'Afrique, néanmoins, bien qu'il soit désormais souvent nommé "Eléphant de savane d'Afrique", on parle bien en général de la bonne espèce lorsqu'on discute de l'Eléphant d'Afrique, s.str. Il se distingue de l'Eléphant des forêts (''[[Elephas cyclotis]]'') qui était auparavant traitée comme une sous-espèce du présent taxon.
 
On distingue depuis peu, deux espèces d'Eléphants d'Afrique, néanmoins, bien qu'il soit désormais souvent nommé "Eléphant de savane d'Afrique", on parle bien en général de la bonne espèce lorsqu'on discute de l'Eléphant d'Afrique, s.str. Il se distingue de l'Eléphant des forêts (''[[Elephas cyclotis]]'') qui était auparavant traitée comme une sous-espèce du présent taxon.
  
 
* ''Loxodonta africana africana'' Blumenbach, 1797
 
* ''Loxodonta africana africana'' Blumenbach, 1797
* ''Loxodonta africana pharaoensis'' {{AP}} {{Fos}} - Eléphant carthaginois - Sous-espèce éteinte qui vivait depuis le Maghreb à l'embouchure du Nil. Il était plus petit que le type. Plus docile, il a su être domestiqué par les Carthaginois. Ce sont de tels Eléphants qu'Hannibal a emmené lors de sa traversée des Pyrénées et des Alpes en 219 av JC. Notons par ailleurs que les Eléphants de guerre des Grecs ou des Séleucides étaient des [[Eléphants d'Asie]]. Ils ont été introduits provisoirement en Sicile au cours de l'Antiquité. Ils semblent avoir disparu quelques décennies après la conquête romaine de l'Afrique du Nord dans l'Antiquité. Les changements climatiques, la chasse ainsi que leur utilisation dans les jeux du cirque semblent avoir été les causes de leur disparition. Ils sont parfois proposés comme sous-espèce de l'[[Eléphant des forêts]], ce qui semble fort douteux.
+
* ''Loxodonta africana pharaoensis'' {{AP}} {{Fos}} - Eléphant carthaginois - Sous-espèce éteinte qui vivait depuis le Maghreb à l'embouchure du Nil. Il était plus petit que le type. Plus docile, il a su être domestiqué par les Carthaginois. Ce sont de tels Eléphants qu'Hannibal a emmené lors de sa traversée des Pyrénées et des Alpes en 219 av JC. Notons par ailleurs que les Eléphants de guerre des Grecs ou des Séleucides étaient des [[Eléphants d'Asie]]. Ils ont été introduits provisoirement en Sicile au cours de l'Antiquité. Ils semblent avoir disparu quelques décennies après la conquête romaine de l'Afrique du Nord dans l'Antiquité. Les changements climatiques, la chasse ainsi que leur utilisation dans les jeux du cirque semblent avoir été les causes de leur disparition. Ils sont parfois proposés comme sous-espèce de l'[[Eléphant des forêts]], ce qui semble fort douteux. Notons que l'UICN (2008) synonymise les deux espèces africaine !
  
 
C'est le plus grand des Mammifères terrestre. Le {{m}} pèse jusqu'à 8 tonnes et la {{f}} jusque 5 tonnes. Il est plus grand que l'[[Eléphant d'Asie]]. Il mesure entre 3 et 4 m au garrot et sa longueur est de 5-6 m.
 
C'est le plus grand des Mammifères terrestre. Le {{m}} pèse jusqu'à 8 tonnes et la {{f}} jusque 5 tonnes. Il est plus grand que l'[[Eléphant d'Asie]]. Il mesure entre 3 et 4 m au garrot et sa longueur est de 5-6 m.
  
Sa répartition est devenue très relictuelle, en particulier au cours des récentes décennies. Ses populations sont en train de fondre et sont passées notamment de 450.000 individus en 2007 à 350.000 en 2014. Ils étaient 1,7 millions en 1979 et près de 20 millions avant la période de colonisation de l'Afrique. En Tanzanie ou au Mozambique, le braconnage a su décimer jusqu'à 50% des populations entre 2009 et 2014 !
+
Sa répartition est devenue très relictuelle, en particulier au cours des récentes décennies. Ses populations sont en train de fondre et sont passées notamment de 450.000 individus en 2007 à 350.000 en 2014. Ils étaient 1,7 millions en 1979 et près de 20 millions avant la période de colonisation de l'Afrique. En Tanzanie ou au Mozambique, le braconnage a su décimer jusqu'à 50% des populations entre 2009 et 2014 ! Depuis les années 2000 l'espèce semble s'être reprise et est en augmentation. Elle a disparu du Burundi (années 1970), de la Gambie (en 1913) et de la Mauritanie (années 1980), soit dans l'Ouest de son aire de répartition.
  
 
{{Pv|Loxafr.png}}
 
{{Pv|Loxafr.png}}
Ligne 21 : Ligne 21 :
  
 
Se rencontre dans les prairies, les marécages, les bords de fleuves et même certaines zones désertiques dans le Sahel par exemple.
 
Se rencontre dans les prairies, les marécages, les bords de fleuves et même certaines zones désertiques dans le Sahel par exemple.
 +
 +
{{P|Loxafr.jpg}}
 +
©© bysa - Charles J.Sharp - Bostwana le 13 mars 2018 - Wikimedia Commons
 
----
 
----
 
Cette espèce est réputée introduite jadis en France, puis disparue [?]. {{AP}}
 
Cette espèce est réputée introduite jadis en France, puis disparue [?]. {{AP}}

Version du 30 novembre 2019 à 21:03

Mammifere.jpg

> Accueil > Mammifères

Ebauche.jpg
Cet article est une ébauche qui sera complétée ultérieurement.

Loxodonta africana Blumenbach, 1797

Eléphant d'Afrique - (en) African Elephant - Elephantidae

Vu.png

Vulnérable - VU 2008 (En augmentation)

On distingue depuis peu, deux espèces d'Eléphants d'Afrique, néanmoins, bien qu'il soit désormais souvent nommé "Eléphant de savane d'Afrique", on parle bien en général de la bonne espèce lorsqu'on discute de l'Eléphant d'Afrique, s.str. Il se distingue de l'Eléphant des forêts (Elephas cyclotis) qui était auparavant traitée comme une sous-espèce du présent taxon.

  • Loxodonta africana africana Blumenbach, 1797
  • Loxodonta africana pharaoensis [A préciser] Ŧ - Eléphant carthaginois - Sous-espèce éteinte qui vivait depuis le Maghreb à l'embouchure du Nil. Il était plus petit que le type. Plus docile, il a su être domestiqué par les Carthaginois. Ce sont de tels Eléphants qu'Hannibal a emmené lors de sa traversée des Pyrénées et des Alpes en 219 av JC. Notons par ailleurs que les Eléphants de guerre des Grecs ou des Séleucides étaient des Eléphants d'Asie. Ils ont été introduits provisoirement en Sicile au cours de l'Antiquité. Ils semblent avoir disparu quelques décennies après la conquête romaine de l'Afrique du Nord dans l'Antiquité. Les changements climatiques, la chasse ainsi que leur utilisation dans les jeux du cirque semblent avoir été les causes de leur disparition. Ils sont parfois proposés comme sous-espèce de l'Eléphant des forêts, ce qui semble fort douteux. Notons que l'UICN (2008) synonymise les deux espèces africaine !

C'est le plus grand des Mammifères terrestre. Le ♂ pèse jusqu'à 8 tonnes et la ♀ jusque 5 tonnes. Il est plus grand que l'Eléphant d'Asie. Il mesure entre 3 et 4 m au garrot et sa longueur est de 5-6 m.

Sa répartition est devenue très relictuelle, en particulier au cours des récentes décennies. Ses populations sont en train de fondre et sont passées notamment de 450.000 individus en 2007 à 350.000 en 2014. Ils étaient 1,7 millions en 1979 et près de 20 millions avant la période de colonisation de l'Afrique. En Tanzanie ou au Mozambique, le braconnage a su décimer jusqu'à 50% des populations entre 2009 et 2014 ! Depuis les années 2000 l'espèce semble s'être reprise et est en augmentation. Elle a disparu du Burundi (années 1970), de la Gambie (en 1913) et de la Mauritanie (années 1980), soit dans l'Ouest de son aire de répartition.

Loxafr.png
©© bysa - Bamse - Wikimedia Commons - Répartition désormais très relictuelle de l'Eléphant d'Afrique

Se rencontre dans les prairies, les marécages, les bords de fleuves et même certaines zones désertiques dans le Sahel par exemple.

Loxafr.jpg
©© bysa - Charles J.Sharp - Bostwana le 13 mars 2018 - Wikimedia Commons


Cette espèce est réputée introduite jadis en France, puis disparue [?]. [A préciser]