Ophrys saratoi : Différence entre versions

De Miscellaneous Biodiversita

(Page créée avec « {{Orchidées}} {{Eb}} == ''Ophrys saratoi'' E.G.Camus == Ophrys de la Drôme - ''Orchidaceae''<br> syn. - ''Ophrys drumana'' Provence remontant jusque dans la Drôme et... »)
 
m
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
syn. - ''Ophrys drumana''
 
syn. - ''Ophrys drumana''
  
Provence remontant jusque dans la Drôme et même l'Isère. Manque en Corse. Localement abondante dans la Drôme, plus rare en Ardèche et très rare en Isère en stations isolées septentrionales. Se trouve dans des endroits plus ou moins ensoleillés sur calcaire ou marnes jusqu'à 1000 m d'altitude.
+
Du point de vue systématique ''saratoi'' a été décrit en 1893, ''drumana'' en 1988. On trouve parfois désormais ce taxon comme sous-espèce d{{'}}''[[Ophrys bertolonii]]'' avec une curieuse conservation du nom ''drumana''qui est postérieur à ''saratoi''. Certains auteurs distinguent ''drumana'' plus élancé de ''saratoi'' plus ramassé !
 +
 
 +
Endémique de France.<br>
 +
Provence remontant jusque dans la Drôme et même l'Isère. Manque en Corse. Localement abondante dans la Drôme, plus rare en Ardèche et très rare en Isère en stations isolées septentrionales. Se trouve dans des endroits plus ou moins ensoleillés sur calcaire ou marnes jusqu'à 1000 m d'altitude et généralement au-dessus de 250 m : prairies, forêts, sous-bois de Chênes.

Version du 16 janvier 2020 à 11:00

Orchidee.jpg

> Accueil > Angiospermes > Orchidées

Ebauche.jpg
Cet article est une ébauche qui sera complétée ultérieurement.

Ophrys saratoi E.G.Camus

Ophrys de la Drôme - Orchidaceae
syn. - Ophrys drumana

Du point de vue systématique saratoi a été décrit en 1893, drumana en 1988. On trouve parfois désormais ce taxon comme sous-espèce d'Ophrys bertolonii avec une curieuse conservation du nom drumanaqui est postérieur à saratoi. Certains auteurs distinguent drumana plus élancé de saratoi plus ramassé !

Endémique de France.
Provence remontant jusque dans la Drôme et même l'Isère. Manque en Corse. Localement abondante dans la Drôme, plus rare en Ardèche et très rare en Isère en stations isolées septentrionales. Se trouve dans des endroits plus ou moins ensoleillés sur calcaire ou marnes jusqu'à 1000 m d'altitude et généralement au-dessus de 250 m : prairies, forêts, sous-bois de Chênes.