Petronia petronia

De Miscellaneous Biodiversita

Oiseau.jpg

> Accueil > Oiseaux

Petronia petronia (Linnaeus, 1766)

Moineau soulcie - (en) Rock Sparrow - Passeridae

LC.png

Non menacée - LC 2016 (En augmentation)

Systématique - Le nom de genre a été donné par Kaup en 1829 selon le nom d'espèce attribué par Linné qui l'avait classée dans le genre Fringilla. Ce nom vient du grec petra qui signifie rocher. Le Moineau soulcie est aussi nommé Moineau des rochers notamment en anglais. L'étymologie de Soulcie est inconnue, mais ce nom est très ancien car Belon au XVIe siècle appelait déjà cette espèce Moineau soulcie.

Sous-espèces ou variations

  • Petronia petronia petronia (Linnaeus, 1766) - Madeire, Canaries, Sud de l'Europe, îles méditerranéennes, à l'est jusqu'en Bulgarie et l'ouest de l'Asie mineure.
  • Petronia petronia barbara Erlanger, 1899 - Depuis le Maroc jusqu'au nord-ouest Libye.
  • Petronia petronia brevirostris Taczanowski, 1874 - Piémonts de l'Altaï jusqu'au nord et l'est de la Mongolie, le nord et le centre de la Chine.
  • Petronia petronia exigua (Hellmayr, 1902) - Depuis le centre de la Turquie jusqu'a Caucase et au nord de l'Irak et de l'Iran.
  • Petronia petronia intermedia Hartert, 1901 - Basse Volga jusqu'à la mer d'Aral et au Kazakhstan et le sud de l'Iran, au nord de l'Afghanistan et le nord-est de la Chine. Se trouve aussi en hiver au Pakistan.
  • Petronia petronia puteicola Festa, 1894 - Sud de la Turquie jusqu'au centre de l'Israël et Syrie et Jordanie.

On propose aussi la sous-espèce kirhizica Sushkin, 1925 sur laquelle nous devrons rechercher des précisions. [A préciser]

Répartition - Depuis les Canaries et l'Afrique du Nord à la Chine (voir détails plus haut). 90% de la population européenne se trouve concentrée en Espagne.

France - En France l'essentiel de nos oiseaux se trouve en Languedoc Roussillon, dans le Queyras, la Haute Vallée de la Durance et en Corse. Il existe par ailleurs diverses populations isolées ailleurs dans le pays. Elle est aujourd'hui dans le sud du pays ne dépassant pas au nord le Maine-et-Loire, le Puy-de-Dôme, l'Isère et de manière ponctuelle la Savoie en Maurienne. Indiquée dans le département du Rhône (Hénon 1802). L'espèce nichait encore au XIXe siècle dans le Jura, en Bourgogne et en Alsace, région dont elle a disparu. Il y en avait jusqu'en Pologne (disparue en 1897). Jusque dans les années 1920-30 l'espèce était encore présente en Allemagne et en Autriche. Actuellement le déclin se poursuit dans le sud de la France, mais l'espèce est globalement en augmentation.

Petpetwd.jpg
© UICN 2019
Espèce essentiellement sédentaire - Les zones d'hivernage strictes comme au Pakistan sont indiquées de couleur claire

Rhône-Alpes
Oiseaux
Rad.jpg

EN

Isère - CR 2016 - Plutôt sédentaire. La nidification de cette espèce se fait en Trièves. Quelques très rares cas d'erratisme par ailleurs. La reproduction est prouvée à Clelles en 1994 et suivie régulièrement. On estime la population départementale à 10-20 couples. A préciser pour l'Oisans (Besse en Oisans).

Habitats - Zones cultivées, vergers, oliveraies, parfois près des villes et en Asie installée au sommet des immeubles. C'est une espèce cavernicole nichant dans des cavités y compris celle des Guêpiers d'Europe ou des Hirondelles de rivage. Elle atteint dans son aire de répartition l'altitude 4000 m.

Phénologie - Ponte dès fin avril en Espagne.

Petpet2.jpg
©© bync - Gökçe Coşkun - Turquie le 26 mai 2019 - iNaturalist

Petpet1.jpg
©© bync - Konstantin Romanov - Russie, vers Zhana Aul le 4 janvier 2019 - iNaturalist

Petpet.jpg
Planche de Dresser (XIXe siècle)

Petpet3.jpg
©© by - Ani Sarkisyan - Arménie le 20 avril 2017 - iNaturalist