Rhinolophus mehelyi

De Miscellaneous Biodiversita

(Redirigé depuis Rhinolophe de Méhély)

Mammifere.jpg

> Accueil > Mammifères > Chiroptères

Rhinolophus mehelyi Matschie, 1901

Rhinolophe de Méhély, Rhinolophe de Roumanie - (en) Mehely's Horseshoe Bat - Rhinolophidae

Vu.png

Vulnérable - VU 2016 (En déclin)

Le Rhinolophe de Méhély est une Chauve-souris de taille moyenne, vivant dans les cavernes, dont la Biologie est particulièrement méconnue. Comme toutes les Chauves-souris d'Europe, c'est une espèce insectivore.

Rhimehwd.png

Ce Rhinolophe occupe le pourtour méditerranéen : Afrique du Nord jusqu'en Egypte, sud de l'Europe, Portugal compris, Baléares, Sardaigne, Sicile, Turquie, Moyen Orient jusqu'en Iran. En France c'est une espèce en Grave Danger (CR 2009 [A préciser]), les données récentes ne concernaient que deux département (Hérault, voire l'Aude), l'espèce devait autrefois se trouver dans toute la zone méditerranéenne (Bensettiti & Gaudillat 2002) [1]. Depuis cette Chauve-Souris n'a pas été revue en France et elle est considérée comme très probablement disparue. L'espèce n'est désormais plus représentée en France au niveau de sa répartition. Une donnée du Paléolithique concerne la Saône et Loire et post-gallo-romaine dans la Drôme.

Rhimeh.png
©© byncsa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles - Espèce disparue (gris), les disparitions antérieures à 1500 sont indiquées en violet

Vit dans des grottes ou des cavités artificielles similaires dans des secteurs à étés secs comme sur le pourtours méditerranéen, les secteurs de steppes ou steppes buissonnantes, dans des habitats ouverts ou semi-ouverts. On connaît l'espèce jusqu'à 600 m d'altitude en Sardaigne ; la cote de 2000 m est données par ailleurs (UICN 2019). Les cavités occupées en hiver ou en été diffèrent en général. Les cavités de rassemblement hivernales conservent une température supérieure à 8°C et sont saturées d'humidité. L'été ce sont des grottes chaudes et humides qui sont recherchées, avec au moins 15°C en Sardaigne et même jusqu'à 30°C au Moyen Orient. Période de reproduction en automne, les naissances ayant lieu au printemps, notamment en juin. Les plus grands rassemblements dans les grottes ont lieu en hiver, plutôt qu'en été.

Rhimel.jpg
©© bync - Javisahun - Espagne le 24 septembre 2016 - iNaturalist


Bensettiti F. & Gaudillat V. (coord.) 2002 - Cahiers d'habitats Natura 2000 : Espèces animales. - Paris, La Documentation française : 353 pp. - PDF LINK
Gallocher P. 1958 - Contribution à l'Etude de Chiroptères en Basse Provence (1954-1958). - Com. Dép. de Spéléo. des Bouches-du-Rhône, 31 : 1-18.
Dondini G. & al. 2014 - Rediscovery of Mehely's horseshoe bat (Rhinolophus mehelyi) in peninsular Italy. - Hystrix, 25 (1) : 59-60.
Jeannet M. & Vital J. 2009 - La grotte de la Chauve-Souris à Donzère (Drôme, France.) L’environnement holocène par la méthode quantitative appliquée aux microvertébrés. Essai de définition et application. - Rev. de Paléobiol., 28 (1) : 139-173. - PDF LINK


[1] - Cette Chauve-souris est par exemple signalée de St Martin de Crau par Gallocher (1958). Elle était encore présente dans la Drôme à l'époque post-gallo-roamine (Jeannet & Vital 2009).