Sterna dougallii

De Miscellaneous Biodiversita

(Redirigé depuis Sterne de Dougall)

Oiseau.jpg

> Accueil > Oiseaux

Sterna dougallii Montagu, 1813

Sterne de Dougall, Mauve blanche - (en) Roseate Tern - Laridae

LC.png

Non menacée - LC 2018

  • Sterna dougallii dougalli Montagu, 1813 - Est de l'Amérique du Nord jusqu'aux Antilles, Europe et Afrique.
  • Sterna dougallii gracilis Gould, 1845 - Depuis l'est de l'Afrique à l'Australie et la Nouvelle Calédonie et le sud de l'Asie.

On trouve d'autres sous-espèces, notamment bangsi réputée présente en Nouvelle Calédonie, confondues avec les précédentes.

Subcosmopolite des eaux tempérées et tropicales. Cette espèce n'est pas menacée, et les populations européennes sont relativement marginales.
Particulièrement rare en Europe l'espèce ne niche que dans les îles Britanniques, en Bretagne et aux Açores. Les populations du secteur migrent en hiver dans les eaux tropicales de l'Afrique. On la trouve en France (CR) en Outre mer sur la plupart des secteurs : St Pierre et Miquelon, Antilles, Guyane, Mayotte, La Réunion, Nouvelle Calédonie.

Sredouwd.png
Orange : Nidification seulement - Bleu foncé : Toute l'année - Bleu clair : Hivernage, sans nidification
©© bysa - Cephas selon Birdlife International (2017) - Wikimedia Commons

Niche, en colonies lâches souvent avec des Sternes caugek ou des Sternes pierregarin sur les îles et les îlots côtiers dans les zones de mers chaudes ou tempérées. Migratrice, cette espèce arrive en Europe fin avril ou début mai et repart en fin d'été (septembre ou octobre). La couvaison dure près de 3 semaines. Se nourrit de petits Poissons.

En France, elle n'a jamais niché ailleurs qu'en Bretagne où elle a été découverte en 1874 dans la Baie de Morlaix. Elle tends à nicher sporadiquement sur divers sites de la côte bretonne et les plus petites colonies semblent instables. On a compté un maximum de 600 couples dans le Finistère en 1969 ur l'île de Trévorc'h. La Baie de Morlaix (île aux Dames) reste le secteur principalement occupé depuis la fin des années 1980. L'effectif maximum récent y est de 108 couples en 1996. La population a été estimée à 9-58 couples (bilan 2015).

Stedou.jpg
©© byncsa - C.Roy - INPN

Stedou1.jpg
¢ - Sarah Nystrom (US Fish & Wildlife Service) - Wikimedia Commons


> La plus grande colonie de Sternes de Dougall de Nouvelle Calédonie désertée (Blog 17 janvier 2020)