9 et 10 ii 2020 – Tempête Ciara sur le nord de la France

La dépression dénommé Ciara va sévir sur la moitié nord de la France, dimanche et lundi. Elle est porté par un jet stream situé à 9000 m d’altitude poussant des vents de près de 350 km/h. On envisage en conséquence des rafales au niveau du sol de 160 km/h en Mer du Nord dans la nuit entre dimanche et lundi. Les vents vont se renforcer dès dimanche après-midi dans le nord du pays. Les mêmes vents pousseront leur souffle sur les massifs en particulier sur les Vosges. On envisage même des pointes à 200 km/h sur les points usuellement exposés de la Corse (Cap Corse, Cap Sagro). Les pointes à 120 km/h seront régulières sur les côtes de la Manche avec une houle pouvant passer les 9 m d’amplitude sur Ouessant. Des phénomènes de submersion littorale sont envisagés.

Observations – Coup de vent le plus marqué à Barfleur (Manche) avec une pointe à 165 km/h suivi de 129 km/h seulement – si on peut dire ainsi – à Cap Gris Nez (Pas de Calais et à St Vaast la Hougue (Manche). Dans les terres on a enregistré 108 km/h en rafale à Caen. Ne pas oublier 152 km/h au sommet d ela Tour Eiffel, le record mensuel battu à Strasbourg avec 121 km/h. On prévoyait les maximas pour les Vosges et la valeur exceptionnelle de 181 km/h a bien été enregistrée au Markstein lors du passage du front.

C’est ensuite au tour de la Corse d’être concernée avec un beau 201 km/h au Cap Corse, 159 km/h à l’île Rousse.

Hivers d’une douceur record, la part de la dépollution en cause

L’hiver 2019-2020 s’annonce comme un exemple record de douceur en France, mais si les gaz à effet de serre sont en cause certainement, on ne prends pas clairement en compte la part de la dépollution.

Le 3 février 2020 un record historique de 26,6°C a été enregistré à Biarritz.

En effet la diminution de la quantité d’aérosols liés aux efforts de réduction de la pollution atmosphérique génère une augmentation des températures. En réfléchissant le rayonnement solaire, les particules d’aérosols contribuent à une baisse des températures. Aussi est-il logique qu’une baisse de leur quantité dans le cadre de la dépollution se traduit par une baisse de la baisse des températures : vous suivez : çà se réchauffe. Le réchauffement local se traduit par un blocage du courant-jet en provenance de l’Arctique empêchant les venues épisodiques d’air froid… plus chaud encore alors.

19 au 23 i 2020 – Tempête hivernale Gloria en Espagne et dans le Roussillon

Annonce et prévisions

Ilka selon le système allemand, la tempête Gloria s’annonce exceptionnelle. De plus l’anticyclone situé plus au nord en France, bloque le système dépressionnaire qui va sévir pendant plus de 48 h en général.

Neige, pluie, vents et tempêtes côtières sont attendus en Espagne les 19 et 21 janvier 2020. Il devrait neiger à peu près partout, y compris à basse altitude, à l’intérieur des terres de la Péninsule ibérique avec des rafales de vents sur les façades méditerranéenne et les Baléares jusqu’à 120 km/h. Une part importante du pays et des îles sont classés en alerte rouge. On attends jusqu’à 40 cm de neige vers 600 m d’altitude dans la région de Valencia.

Ce qui n’était pas clairement prévu c’était le débordement de cette tempête sur le Roussillon et pourrait se déplacer en Corse. Ce seront des événements très localisés pour la France qui ailleurs aura un temps clément, mais de fort impact. Cet épisode devrait durer jusqu’à jeudi 23.

Sans erreur, ce sont des valeurs de précipitation démentielles qui sont attendues dans le Roussillon : localement jusqu’à 400 mm en montagne notamment et même 500 mm si de orages se développaient. Des vents de 110 km/h en rafale s’ajouteront et des vagues de 10 m sont prévues en Méditerranée.

Observations

Il s’agit d’un Aiguat plus que d’un épisode méditerranéen. Le premier se caractérise par une dépression centrée sur la Catalogne et l’ouest de Baléares, des vents d’est bloquant le système et des remontées humides concentrées sur le Roussillon. Un épisode méditerranéen un système similaire qui touche le Languedoc, les Cévennes, la Provence et la Côte d’Azur. Dans ce cas la dépression est centrée sur les Baléares ou le Golfe du Lyon, de même un vent d’est bloque le système et des remontées humides concernent le Midi de la France.

Mardi 21 janvier au matin, il pleut abondamment sur le Languedoc et en particulier sur le Roussillon. Il neige dans l’est de Pyrénées. La Corse est impactée avec un léger coup de vent pour l’instant. Nous sommes dans des conditions de météo extrême en Catalagne, notamment vers Barcelone. Une situation proche se trouve en mer au niveau du département du Var et dans une moindre mesure la Sardaigne est aussi concernée. Il neige dès 300 m d’altitude dans les Albères.

On compte 14 décès en Espagne… une vague de 11 m a été mesurée en mer vers les Baléares, ce qui constitue un record absolu. Il est tombé sur certains massifs vers Alicante 400 mm de précipitations ! En d’autres endroits il a neigé…

Les cumuls de pluie en 72 h sont de 440 mm à Montferrer, 426 mm à Arles sur Tech ce qui corresponds à cinq ou six mois de précipitations. Des rafales de 187 km/h ont été enregistrées en Andorre. On a mesuré aussi d’importantes chutes de neiges jusqu’à 175 cm dans l’est des Pyrénées. On craint des avalanches. Il a pu tomber localement jusqu’à un an de neige en quelques dizaines d’heures dans les Pyrénées-Orientales.

L’Aude a amplement débordé à Carcassonne et envahie rues et maisons jusqu’à plus de un mètre de hauteur.

A Trèbes le fleuve est sorti de son lit
shared – © LLGALY (FTV) – France Info 3 Occitanie

De manière spectaculaire, le delta de l’Ebro en Espagne est complètement inondé comme on peut le constater par satellite.

Historiquement l’Aiguat du 16 au 20 octobre 1940 sur le Roussillon a été l’épisode pluvieux le plus spectaculaire en France. Dans la journée du 17 octobre il est tombé 1000 mm à St Laurent de Cerdans, ce qui constitue un record national absolu et près de l’équivalent de deux ans et demi de pluies normales sur Paris. Au total 2000 mm sont relevés en 5 jours sur le sud des Pyrénées-Orientales (soit cinq années parisiennes !). Alors 57 victimes en France et 320 en Espagne sont déclarées. Cet Aiguat est le plus meurtrier et le plus violent jamais recensé.

Liens Internet et références

23 au 25 i 2020 – Tempête tropicale Diane à la Réunion

La Réunion est en alerte pré-cyclonique ce jeudi 23 janvier 2020 et sera sur la bordure d’un système relativement marqué. Une forte houle est attendue et d’importantes précipitations sont prévues. La situation la plus critique devrait survenir entre vendredi et samedi. L’université de la Réunion est fermée pour cause d’intempéries.

Ce système qui traverse Madagascar se traduit par un bilan déjà lourd avec au moins 26 morts et 15 disparus. L’état de sinistre national a été décrété.

Image de Madagascar – shared – Photo – © depuis Cycloneoi.com

La tempête tropicale Diane doit se renforcer mais elle n’atteindra pas le niveau de cyclone. Après avoir approché Réunion elle va passer sur l’île Maurice (vents assez violents attendus), mais restera en niveau de tempête tropicale, sans déclencher d’alerte particulière.

Il est tombé des quantités énormes de pluie sur La Réunion : 459 mm sur les hauteurs de St Louis, 431 mm à Grand Coude… Les rafales n’ont par contre pas dépassé les 100 km/h en général : 128 km/h à Ste Rose. Une importante houle post-tempête se maintien.