5 au 9 xii 2019 – Sitôt Né, sitôt éteint : Ambali le cyclone « atomique »

Ambali, s’emballe et apparaît comme un cyclone « atomique » : il a pris une ampleur exceptionnelle en pas même 24h. Découvert le 3 décembre 2019, il est baptisé le 5 et classé en cyclone tropical le 6 décembre. Il est passé de l’état de tempête modérée à l’état de cyclone très intense en moins de 24 h ; il gagne 185 km/h. C’est un – second après le cyclone Patricia – record d’intensification. A contrario il devrait dégonfler très rapidement : c’est fait ! Dans un temps record, il est devenu un cyclone de catégorie 5 avec des vents montant jusqu’à 251 km/h. C’est le plus fort cyclone [?] depuis Fantala en 2016. Il s’est déjà éteint en plein océan.

Quatre systèmes dépressionnaires dont 3 cyclones avérés dans l’Océan Indien le 7 décembre 2019 – Un cinquième système semble en formation tout en haut de l’image.

On parle étrangement peu du cyclone Pawan qui menace la Corne de l’Afrique.

[5 xii 2019…] – Premiers bilans de l’année météo 2019

L’année 2019 apparaît à cette date, parmi les trois plus chaudes jamais enregistrées depuis 1850. Cette année conclu toute une décennie de chaleur exceptionnelle. On a constaté sur cette durée un fort recul des glaces et une accélération de la montée du niveau moyen des mers. L’augmentation de CO2 conduit actuellement à l’acidification des océans ; ils sont actuellement quatre fois plus acides qu’en 1850 ! En conséquence toute la faune à exosquelette calcaire est menacée.