24 et 25 xii 2019 – Au Liban la tempête loulou

Je n’ai pas trouvé l’origine de ce nom, mais il semble donc qu’en Méditerranée orientale, un système est aussi prévu pour nommer les tempêtes.

Depuis mardi 24 décembre 2019, la tempête Loulou touche l’Iran et le Moyen Orient. On a noté des accidents mortels de la route, des chaussées rendues impraticables, des effondrements… ainsi que de la neige. Des cultures entières de bananiers ou d’orangers sont inondées. Les vents, qui nous paraîtront ici modérés, soufflent jusqu’à 80 km/h.

16 xii 2019 – La Sèvre Niortaise sort de son lit à Niort

Sortie de son cours normal, la Sèvre niortaise est sortie de son lit inondant des parkings et les rues basses de la ville de Niort. La cote de 12,50 m a été atteinte en midi et deux le 16 décembre 2019.

shared – © Patator (Tweeter) – La Nouvelle République
Le parking Bessac est inondé
shared – © Photo de la Nouvelle République (NR)
Vers Souché le débordement du Lambon crée de vastes étendues d’eau
Pic de crue vers 12h00 le 16 décembre 2019 – Sèvre Niortaise (Niort, La Tiffardière)
source : Vigiecrue

Paralogue… records de précipitations et crues en France

Le mois de novembre a été historiquement très pluvieux, en particulier dans le Sud-Ouest, sur le sud du Massif Central, la Provence et la Côte d’Azur. Il est souvent tombé entre 4 à 6 mois de pluie ces dernières semaines ; une année de pluie à Paris. De nombreux records ont été battus en particulier dans le Sud-Ouest. On dépasse le record (515 mm) de novembre 2014 à Cannes avec 646 mm, il est pulvérisé à Dax avec 611 mm contre 462 mm en 1965… La Garonne a frôlé la cote des 9,20 m à Marmande lundi 16 décembre 2019 vers midi dépassant la crue du 25 janvier 2009 qui était de 8,72 m : il faut remonter aux inondations dramatiques de juin 1875 pour trouver des valeurs plus élevées (11,39 m).

Pour aller plus loin…

La rue Baugier près de la Sèvre lors de la crue du 4 janvier 1936

1 xi 2019 – Olaf sur la côte d’azur

Ouffa…! le Var et les Alpes-Maritimes viennent de passer en vigilance rouge, pluie-inondation… le Vaucluse reste orange, les Alpes-de-Haute-Provence passent en orange, la Drôme était déjà en orange inondation. A 20h on signale jusqu’à un mois et demi de pluie depuis 16h sur Cannes, Antibes ou Fréjus. L’épisode bref s’éloigne vers minuit. On déplore 4 morts et de plus 3 secouristes décédés suite au crash d’un hélicoptère.

Un nouvel épisode méditerranéen nommé Olaf est observé : il a eu lieu principalement le 1er décembre 2019. Il a suivi le même trajet que le précédent : depuis l’Atlantique il a basculer en Méditerranée amenant de l’air froid originaire du Canada. Les premières pluies significatives sont tombées dimanche 1er novembre 2019 en tout début de matinée. A 7h15 il avait plus l’équivalent de 3 semaines de pluies sur Borme les Mimosas, soit 65 mm. Les conditions ont été plus calmes sur les Cévennes avec 20 à 40 mm de pluie et une situation déjà en amélioration dès 8h du matin. On ne peut guère parler d’épisode cévenol.

Les Cévennes, la Côte d’Azur et la Ligurie sont touchées, de même que les Alpes (neiges abondantes). Les cours d’eau sont déjà gonflés, les sols gorgés d’eau et des inondations sont fortes… Côté Alpes, ce sont des conditions plus froides qui sont prévues en altitude (pas de foehn) et jusqu’à 2 m de neige concernent les Ecrins par exemple. Chutes de neiges dès 800 m d’altitude dans les Alpes du Nord.

Les Alpes-de-Haute-Provence sont durement touchées. Un éboulement spectaculaire a eu lieu sur le site des Mées (photo ci-dessous.

shared – © Richard de Baisieux – Eboulement aux Mées (Alpes-de-Haute-Provence) – ouestFrance