Un Plongeon imbrin dans les Deux-Sèvres en novembre 2019

> Oiseaux > Espèces aquatiques

Le Plongeon imbrin est classiquement, en Poitou-Charentes, une espèce littorale internuptiale qui ne se montre de manière quasi exclusive qu'au niveau des île de Ré, voire d'Oléron. Il est très rare dans les terres et ne se voit le plus souvent qu'au coeur de l'hiver, soit en décembre ou janvier.

Une mention du 25 novembre au 1er décembre 2019 d'un oiseau immature à Pescalis, le Grand Etang, est en dehors de ce schéma . Nous illustrons ici l'observation réalisée le 28 novembre 2019 par T.Moyart (photo) avec son autorisation. Je me suis déplacé sur le site le 29 novembre 2019 dans l'après-midi, mais je n'ai pu repérer l'individu.

200-1052663-3909
Plongeon imbrin immature au Grand Etangs, Pescalis le 28 novembre 2019 - © Thomas Moyart - Avec l'aimable autorisation spéciale de l'auteur


Statut régional résumé [28 novembre 2019]
Plongeon imbrin - Gavia immer (Brünnich, 1764) - VUw France - Internuptial très localisé sur le littoral, presqu'exclusivement autour des îles d'Oléron et de surtout l'île de Ré. On y compte une dizaine d'hivernants, réguliers chaque année. Mentions très rares dans le terre en général au coeur de l'hiver (décembre ou janvier).

Cyrille Deliry

Un Anax porte-selle à Noirmoutiers en novembre

> Odonates - Vendée

Source - Les Naturalistes vendéens

A une date relativement tardive, le 6 novembre 2019, Régis Marty observe un Anax porte-selle (Hemianax ephippiger) à Noirmoutier (Vendée) dans la Réserve Naturelle du Polder de Sébastopol. C'est une époque déjà connue pour cette espèce en Vendée puisqu'elle a été observée le 14 novembre 2013 à la Pointe de l'Aiguillon par A.L.Chaprentier.

Cette mention entre dans un contexte général d'invasion de la France et du Bénélux notamment, par Hemianax ephippiger en 2019.

Liste des espèces déterminantes ZNIEFF de la Flore de Nouvelle-Aquitaine

L'inventaire continu des ZNIEFF mis en oeuvre depuis 2016 demandait une révision de la Liste des espèces déterminantes ZNIEFF de la Flore vasculaire



Le Comité technique s'est réuni le 9 avril 2019 à Angoulême et a participé à la résolution des cas les plus difficiles. Une méthodologie précise a été appliquée, un document de présentation préparé comprenant une Liste des espèces retenues dressée (XLS).

Atlas des Orthoptères du Poitou-Charentes

orthoptpcv

L’atlas des Orthoptères du Poitou-Charentes va bientôt paraître


Poitou-Charentes Nature lance donc une souscription afin que vous puissiez réserver votre ouvrage et que vous bénéficiez d’un tarif avantageux de 25€ au lieu de 35 €.
Téléchargez le bulletin de souscription et renvoyez-le avec votre règlement avant le 31 décembre 2019 à : Poitou-Charentes Nature, 14 Rue Jean Moulin, 86240 Fontaine-le-Comte

Cet atlas est ccompagné d’une clé de détermination offerte, met en lumière les espèces de grillons, criquets et sauterelles présentes en Poitou-Charentes. Chacune des 85 espèces d’orthoptères est présentée dans ce livre richement illustré, sous forme d’une monographie décrivant sa biologie, ses habitats ainsi que sa répartition. Cet ouvrage est le fruit d’un immense travail réalisé par des bénévoles et des salariés d’associations de protection de la nature de Poitou-Charentes Nature (Nature Environnement 17, LPO, Charente Nature, Deux-Sèvres Nature Environnement et Vienne Nature), à l’origine de la collecte de + de 100.000 données.

Un Loup en Charente-Maritime

> Mammifères > Loup gris

Il était annoncé et nous l'attendions… La région était le dernier territoire où le Loup était présent en France (années 1930) avant son retour par les Alpes (dès 1992). Mais ce n'est pas le même Loup qui arrive, c'est le Loup romain (Canis lupus italicus) qui est concerné par la recolonisation du pays. Les meutes les plus proches sont encore bien loin, notamment dans les Alpes… au-delà il s'agit d'individus en phase d'exploration.

Le 20 novembre 2019, près de vignes dans le sud-ouest de la Charente-Maritime à St Thomas de Conac un Loup a été authentifié sur photographie. Il est par contre indiqué Canis lupus lupus par l'Office National de la Chasse. Nous devrions avoir Canis lupus italicus, à moins que son origine soit encore plus loitaine (centre de l'Europe) ou qu'il s'agisse d'un individu échappé. Un communiqué de la Préfecture paru jeudi soir reprends bien cette sous-espèce. En absence de prélèvement d'ADN (poils, excréments)), il semble délicat de se prononcer sur la sous-espèce et sur l'origine de cet animal pour l'instant. On est pour l'instant sur l'hypothèse d'un mâle isolé en prospection.

loup17
shared - © DR - Source : Sud-Ouest - Photographie du 20 novembre 2019 prise à St Thomas de Conac (Charente-Maritime)

Noter qu'en Charente, plusieurs signalements de Loup ont été effectués ces dernières années, mais aucun n'a pu être attesté officiellement. Seuls les cas de la Dordogne ou des Pyrénées-Atlantique concerne la Nouvelle-Aquitaine pour l'instant et il ne s'agit que d'apparitions occasionnelles.

L’automne correspond à une étape importante du cycle biologique de l’espèce appelée dispersion. A cette saison, les jeunes nés au printemps prennent pleinement leur place au sein du groupe contraignant d’autres individus à quitter la meute pour chercher un nouveau territoire où s’établir. Ces individus en phase de colonisation peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer, et ceci en quelques jours (distances de dispersion pouvant atteindre 800 km depuis le lieu de naissance).
Le système de colonisation par « bonds » est caractéristique du loup. Le nouveau territoire d’installation peut être séparé de la meute d’origine de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres, laissant des espaces interstitiels qui peuvent être colonisés par la suite. Ceci explique notamment certaines observations isolées, loin des zones de présence permanente connues, comme dans la Somme. Ces individus en phase de dispersion peuvent séjourner plusieurs mois dans un secteur avant de le quitter ou s’y installer durablement.

Sources
Communiqué de presse du 22 novembre 2017 - Un loup identifé dans la Somme. - Préfécture de la Somme.
Communiqué de presse du 21 novembre 2017 - Sans titre. - Préfecture de Charente-Maritime.