Torcol fourmilier

Torcol foumillier

> Miscellaneous Biodiversita (Torcol fourmilier)
> Oiseaux > Pics et al.

Jynx torquilla Linnaeus, 1758

Niche depuis l'Afrique du Nord, l'Europe et la Scandinavie au Japon en passant par le centre de l'Asie. Une petite population nicheuse isolée dans le Nord-Ouest de l'Inde. Les oiseaux européens vont hiverner en Afrique tropicale. Nicheuse, migratrice, peu commune en France, connue sur l'ensemble du territoire, Corse comprise. En déclin, probablement de près de 50% depuis les années 1970.

400px-Jyntorwd
©© bysa - Pseudonyme - Wikimedia Commons

Vulnérable (2018) en Poitou-Charente, En Grave Danger (2014) en Vendée (LR des Pays de la Loire).
C'est une espèce qui a clairement décliné en Poitou-Charentes. L'oiseau est (très) rare dans les Deux-Sèvres, assez peu commun à assez rare dans les autres département. Nicheur très rare dans le Marais Poitevin.
C'était dès le début du XIXe siècle (Guillemeau 1806) un oiseau assez inhabituel dans le département des Deux-Sèvres, il est dit assez rare, mais vu assez souvent vers Parthenay, Montcoutant, Largeasse et l'Absie... Il était par contre relativement commun dans ce département dans les années 1960-70, il est aujourd'hui de nouveau devenu particulièrement rare.
Malgré un statut plus favorable, le Torcol a décliné de près de 30% entre les années 1990 et 2000 dans les départements charentais. La population régionale est estimée à 100-500 couples (années 2000).

Niche dans les forêts ouvertes, les clairières et les vergers, cavernicole, elle occupe les arbres creux ou des arbres creusés par des Pics. Arrive en mars-avril, parfois très tôt dès janvier, départs entre août et octobre, parfois début novembre. Hivernage régulier en Corse, sporadique sur les départements du littoral méditerranéen, mentions ponctuelles ailleurs.

640px-Jyntor1
©© bysa - Imran Shah - Pakistan le 1er septembre 2018 - Wikimedia Commons

Guillemeau J.L 1806 - Essai sur l'histoire naturelle des oiseaux du département des Deux-Sèvres. - Elies-Orillat, Niort. - ONLINE